Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Polisseuse'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Bienvenue
    • Annonces et suggestions
    • Présentez vous
    • Le bistrot
  • Galerie
    • Wash & Wax
    • Showroom
    • La galerie d'ART
    • Concours Detailing Art
    • Votre collection / garage
  • Conseils
    • FAQ / Guides
    • Guide d'achat pour les débutants
    • Calcul des dilutions
    • Tutoriaux
    • Demande de conseils
  • Detailing
    • Lavage et décontamination
    • Jantes, pneus, plastiques et compartiment moteur
    • Intérieur, vitres et capotes
    • Compounds, polishs, cleaners et glazes
    • Protection
    • Materiels et accessoires
    • Business
  • Les bonnes affaires et les rencontres
    • Sites internet
    • Petites annonces
    • Avantages et réductions
    • Rencontres et Detailing Art Classes

Calendriers

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Localisation:


Voiture


Moto


Vélo


Intérets

46 résultats trouvés

  1. huggy_95

    Makita 9227CB

    Bonsoir à tous, Je viens de recevoir ma polisseuse MAKITA 9227CB commandée sur ebay.de et surprise au déballage quand j'ouvre le carton en regardant la prise électrique .... La prise n'a pas de terre et ne rentre pas dans nos prises françaises. Sur l'étiquette c'est noté 240V. Ai-je commandé un modèle non compatible pour la France ?? Merci de vos réponses.
  2. Poka Premium est un fabricant de matériel de haute qualité pour les Detailers passionnés et/ou professionnels qui propose une large gamme de produits modernes et pratiques pour organiser votre travail : servante de travail, supports pour polisseuses, bouteilles, pinceaux, brosses, pads, boîtes de gants... Tous les accessoires Poka Premium sont conçus avec du métal de grande qualité, d'une épaisseur de 1,5mm. La finition est impeccable aussi bien sur les découpes, les angles, les arrondis... Chaque élément est peint avec une peinture noire mate du plus bel effet qui permet de limiter les traces de doigts. Pour plus d'informations sur les produits (dimensions, prix...) : https://www.addictauto.com/55_poka-premium Comme il s'agit d'un fabricant, il est même possible, en nous faisant une demande par mail, de faire des supports personnalisés (conditions de volumes bien évidemment) : Présentation de la gamme d'accessoires POKA PREMIUM Detailing Trolley PRO (servante de travail) Support pour grands pads Support pour petits pads Support pour polisseuse SIMPLE Support pour polisseuse DOUBLE Support pour polisseuse TRIPLE Support pour pinceaux Support pour pinceaux et pulvérisateurs Support pour clés Support pour brosses Support pour boîte de gants Décapsuleur design polisseuse Mini support pour polisseuse Support bidons 5L 10L 15L Support casque masque câble Support horizontal pour scotch Support pour 2 brosses Support pour 5 brosses Support produits et accessoires cuir Support téléphone et casque Support pour foam lance Support coatings Support produits et accessoires polissage Vidéo de présentation de PAN The Organizer La marque étant dynamique, il devrait y avoir des nouveautés assez régulièrement
  3. Salut à tous Que pensez vous de cette polisseuse malita SA7000C? Détails 5 plages de réglage de vitesse pour une finition parfaite Régulateur électronique pour un démarrage sans à-coups et un maintien du régime sélectionné Moteur puissant avec protection électronique contre les surcharges Makpower Protection de la machine contre les poussières optimisée Carter en aluminium Charbons autorupteurs pour éviter l' endommagement de l'induit Spécifications Puissance Puissance nominale : 1600 W Régime Vitesse à vide max. : 0 à 4000 tr/min Dimensions des abrasifs Diamètre du papier abrasif : 180 mm Niveaux d'exposition Vibration 3ax meulage (ah) : 2,5 m/s² Marge d'incertitude (K) : 1,5 m/s² Marge d'incertitude bruit (K) : 3 dB (A) Pression sonore (Lpa) : 88 dB (A) Puissance sonore (Lwa) : 96 dB (A) Général Poids net : 3,4 kg Dimensions (L x l x h) : 453 x 170 x 136 mm Longueur cordon d’alimentation : 2,5 m
  4. Pierre

    Tout sur le polissage

    Tout sur le polissage Cette présentation a pour but de vous expliquer le fonctionnement d'une polisseuse afin d'enlever les micro-rayures, les griffes, appliquer un glaze ou une cire. Elle est surtout théorique afin de vous aider dans le choix de votre matériel : polisseuse, polish, pads, ... Pour des explications plus techniques, rendez vous dans la rubrique Tutoriaux. Vous y trouverez des guides comme celui sur l'utilisation de la Meguiar's G220. Mais avant tout, pourquoi polir ? C'est le polissage et non le cirage qui offre le plus de bénéfice à l'apparence de la peinture. Afin de maintenir une peinture en bon état, il ne faut polir que lorsque c'est nécessaire car on enlève à chaque fois une fine couche de la carrosserie. Si la peinture est neuve, ce n'est pas la peine d'utiliser des polish fortement abrasifs. Un polish de finition voir un pre-wax cleaner, un AIO ou un glaze suffisent à redonner le brillant. Même en ayant le plus grand soin de sa voiture, tôt ou tard la peinture aura des défauts dus à l'oxydation, des tâches d'eau, aux pluie acide, des traces de sable ou chimiques, des éraflures, ... Tous ces défauts se règlent de la même façon. Les grosses imperfections s'en vont avec un compound ou un polish intensif. Ceux-ci vont enlever 90% des défauts. Les 10% restant partiront avec un polish de finition. Il se peut que vous ayez à polir une surface plusieurs fois et avec différents polish pour obtenir un beau résultat. Ne soyez pas découragé, c'est normal. Vous devrez expérimenter une variété de polish et de combinaison de pad pour obtenir le meilleur résultat. Il n'y a pas de combinaison gagnante à tous les coups de pad et polish. La façon d'utiliser la polisseuse, le climat, la dureté de la peinture, sa couleur, ... sont des facteurs qui influent sur le résultat final. Ne soyez pas déçu si votre première expérience n'est pas parfaite car un petit changement (de pad, de polish ou de vitesse) peut faire une grosse différence. Il existe deux types de polisseuses : les rotatives et les orbitales. Dans ces dernières, les plus répandues/connues sont les Dual Action (double action). La polisseuse rotative est bien souvent préférée à la polisseuse orbitale en raison de son efficacité et de son rendement sur des carrosseries très abimées. Par exemple, les travaux de restauration de vernis particulièrement durs et abimés ou de zones poncées sont très difficiles, voire impossibles à effectuer avec une polisseuse orbitale. Ceci est dû à la conception même de la machine : par rapport au mouvement orbital, le mouvement rotatif induit un passage plus rapide et plus soutenu. Il en résulte un échauffement plus rapide de la zone travaillée et une friction des polishes plus efficace. Les polisseuses rotatives travaillent sur le couple et la chaleur dégagée. A l'inverse, les polisseuses orbitales travaillent sur la vitesse en reproduisant le mouvement de la main. Il faut certes plus de temps pour arriver au même résultat, mais le travail se fait en toute sécurité et les finitions sont parfaites. Alors que les résidus de polish sont toujours bien présents au bout de 4 à 5 minutes de polissage avec une machine à mouvement orbital, ils commenceront à disparaitre au bout de 30 à 45 secondes sous l'action d'une polisseuse rotative. Ce type de machine est donc bien plus efficace quand il s'agit de « casser » le polish. Les polisseuses rotatives Lors d'un achat de polisseuse rotative, il convient de prendre en compte l'aspect budgétaire : si certaines machines se vendent à 50 € sur Ebay, d'autres plus perfectionnées peuvent afficher des tarifs atteignant 500 €. D'un point de vue technique : Le modèle choisi doit proposer au démarrage une vitesse de rotation comprise entre 800 et 1000 TPM (tours par minute, ou RPM en anglais). Sa vitesse maximale doit être au moins à 2000 TPM. La régulation électronique de la vitesse est une autre fonction importante à laquelle il est bon d'être attentif : elle permet de garder une vitesse constante lorsqu'une pression est exercée sur la machine. Attention, tous les modèles ne proposent pas cette option ! Moins important de prime abord, la présence d'une poignée de maintien et un poids si possible inférieur à 3 kg se révéleront bien utiles si vous utilisez souvent votre matériel. Partant de là, la sélection de la marque résultera d'un choix purement personnel : les plus grands constructeurs commercialisent des références incontournables et taillées sur mesure pour le polissage de carrosserie. Citons pèle-mêle les Makita 9227CB, Festool Shinex RAP, Metabo PE 12-175, Rupes LH series, Flex PE series et L series, ... Ces marques proposent des modèles d'excellente facture qui se... facturent de 200 € à plus 400 €. Makita ou Festool sont des marques reconnues au niveau de l'outillage industriel. Leur niveau de finition est élevé et supérieur par exemple à Black & Decker. Dans un autre style, Rupes ou Flex vous proposent des polisseuses performantes pour un poids réduit de 1,9 kg ! Si votre budget ne vous permet pas d'acquérir ce genre de machine, il vous est toujours possible de vous rabattre sur les modèles disponibles via Ebay. La célèbre Krauss en est le plus connu. Pour un prix variant entre 50 € et 80 € (selon les packs et accessoires), vous pouvez vous équiper d'une machine qui satisfait de nombreux utilisateurs occasionnels. Revers de la médaille : la régulation électronique n'est pas au programme, la finition est moindre et le poids plus conséquent (environs 4kg). Les polisseuses orbitales (double action) Les polisseuses orbitales les plus répandues ont longtemps été la Porter Cable 7424 et l'Ultimate Detailing Machine. Ces modèles sont américains et nécessitent l'utilisation d'un adaptateur secteur 220V/110V onéreux pour pouvoir être utilisé en Europe. Sur le marché européen, Meguiar's propose depuis début 2008 la G220EU qui est une Porter Cable 7424 améliorée et qui fonctionne en 220V. Son équivalent pour le marché américain et la G110. Ce marché étant bien moins concurrentiel que celui des rotatives, la Meguiar's G220 a donc longtemps été seule. Cette machine, qui coûte dans environ 200 €, conçue pour la rénovation automobile a fait le bonheur des passionnés européens jusqu'alors peu gâtés. Il existe maintenant une G220V2 qui propose des petites nouveautés et plus de puissance. Une autre marque a fait son apparition ces dernière année : Kestrel avec la DAS-6 Dual Action Polisher, que l'on peut se procurer pour moins d'une centaine d'euros. Les Kestrel DAS-6 et DAS-6 Pro sont des équivalents respectifs des G220 et G220V2. Les Kestrel sont déclinées dans d'autre marque comme par exemple la Krauss DB-5800S. La différence entre une polisseuse rotative et une orbitale double action est essentiellement du au mouvement qu'elle inflige à la mousse de polissage (pad) et donc la façon dont est travaillé l'abrasif (le polish) : Mouvement des polisseuses double action Ces polisseuses sont appelées Dual Action car c'est une caractéristique du mouvement de leur tête. Le plateau tourne sur un axe central (grâce à la force centrifuge) et cet axe est entraîné de façon excentrique. C'est comme l'orbite de la terre qui tourne sur elle-même et également autour du soleil. Voici le dessous d'une Porter Cable 7424 : Vous voyez que la fixation pour le plateau (backing plate) est excentrée. Le contrepoids (counterweight) est diamétralement opposé au plateau pour équilibrer le poids du tampon et du plateau, évitant ainsi les balancements et amortissant les vibrations du tampon en rotation sur son orbite. Plus la combinaison du poids du plateau et du pad est légère, plus la polisseuse sera efficace. L'action orbitale de la tête prévient la formation d'hologramme ainsi que de brûler la peinture. La polisseuse orbitale imite donc le polissage circulaire fait à la main, mais a très haute vitesse. Voila le mouvement résultant sur la carrosserie : Ces machines fonctionnent normalement à des vitesses comprises entre 2500 et 6000 orbites par minutes. On parle d'orbite par minutes (OPM) pour les orbitale et de tour par minute pour les rotatives (RPM). A 6000 OPM, elles font un gros travail. Les polisseuses orbitales se caractérisent par leur puissance, leur orbite et leurs accessoires. Une polisseuse orbitale et une rotative travaille différemment. Pour appliquer un compound avec une rotative, on va travailler dans une plage de 1200 à 1800 RPM. La taille du pad, le couple du moteur et un peu de pression vont générer la bonne quantité de chaleur pour casser le compound et amener le brillant sur la peinture. Avec une orbitale, la vitesse du pad génère l'énergie nécessaire pour obtenir l'action du compound. Il faut donc monter la vitesse de l'orbitale pour enlever les défauts. La rotation et l'orbite de la mousse produit un mouvement irrégulier qui évite à la polisseuse de brûler la peinture. Les polisseuses orbitales sont très simples à utiliser car elles produisent très peu de chaleur comparé à une rotative. Elles permettent de travailler quasiment sans risque et assurent une finition parfaite. La contrepartie a cette sécurité et qu'une polisseuse orbitale travaille moins vite et ne pourra pas enlever les griffes profondes. Alors qu'elle améliorera l'apparence des griffes et enlèvera presque toutes les micro-rayures, une polisseuse orbitale ne produit pas assez de chaleur pour travailler profondément dans la peinture. Si vous avez une zone avec des dégâts que la polisseuse orbitale n'enlève pas, vous avez plusieurs solutions : faire du wet sanding avec un papier de verre avec un grain de 1500 à 2000, utiliser une polisseuse rotative ou vivre avec... Les polisseuses roto-orbitales Depuis peu est apparu un troisième type de polisseuse qui reprend les avantages des deux précédentes (rotatives et orbitales) sans en avoir les inconvénients : les roto-orbitales (ou roto-excentrique, excentrique, orbitale excentrique, ...). Les plus connues sont les Rupes BigFoot (LHR 15ES, LHR 21ES), les Festool Rotex, la Flex XC 3401 VRG ou la Chemical Guys No Swirls! XTREME S08 DA Polisher. Le principe est celui d'une rotative avec l'axe du plateau excentré de façon a créer un mouvement orbital. L'axe du plateau ne tourne pas sur lui même contrairement au Dual Action : Le mouvement résultant est d'une part proche de celui d’une rotative assurant ainsi une correction rapide des défauts et d'autre part le déplacement de la mousse de polissage grâce au mouvement excentrique offre la sécurité d’une orbitale. Plus l'axe est excentrée, plus la mousse est en mouvement et donc plus la polisseuse est sure. En général, l'axe est excentré de 8 mm. Ces roto-orbitales réunissent donc le meilleur de la rotative te de l'orbitale. Lors du choix d'une machine, il faut tenir compte de la vitesse de rotation, de la puissance, de la présence d'une régulation électronique et du poids. Le minimum pour commencer est d'avoir une bonne polisseuse (rotative, orbitale ou roto-orbitale) mais aussi un plateau en velcro, un (des) mousse(s) de polissage et du (des) polishs. Les plateaux (backing plate) Il existe plusieurs types de plateau pour fixer les mousses, allant d'un diamètre de 3 à 7 pouces. Le plateau possède un velcro afin d’y fixer rapidement les pads (qui viennent se scratcher dessus). Le plateau doit toujours être plus petit que la mousse afin d'éviter qu'il entre en contact avec la carrosserie et ne fasse des dégâts. Ses bords doivent dépasser de 0,5 cm environ au minimum afin de ne pas faire frotter le plateau contre la carrosserie lors de polissage à la verticale. L'exemple typique est le polissage du bas du coffre avec le plateau qui frotte contre le pare-choc. La différence entre le plateau et le pad doit être de 1,5 pouce (plateau de 5 pouces et pad de 6,5 pouces par exemple) pour les grands et de 0,5 pouce pour les petits (plateau de 3,5 pouces et pad de 4 pouces par exemple). Pour travailler proprement et en toute sécurité, la combinaison tampon et plateau doit être équilibré avec le contrepoids installé (pour les polisseuses orbitales). S'il n'y avait pas de contrepoids, vous ne pourriez pas utiliser la polisseuse plus de quelques minutes avant que votre main ne s'engourdisse. Souvent le(s) plateau(x) fourni(ent) avec la polisseuse ne sont pas de bonne qualité ou de la bonne taille. Il convient donc d'en acheter d'autre. En général on privilégiera deux tailles : grand : 5 ou 6 pouces pour des pads de 6,5 ou 7 pouces petit : 3 pouces pour des pads de 80mm ou 4 pouces Les backing plate peuvent être en mousse (d'une densité très molle a très dure) ou en polyuréthane (légèrement flexible). Les plus connus en mousse pour les rotatives sont les 3M ou les Gloss-it. Si vous ne savez pas trop quoi prendre (souple ou dur), les Lake Country en polyuréthane restent le meilleur compromis. Pour les orbitales c'est essentiellement des plateaux en polyuréthane : Meguiar's, Lake Country, ... Lors de l'achat, attention a ne pas vous trompez : les polisseuses rotatives ont besoin d'un plateau avec un pas de vis M14 (européen) alors que les orbitales nécessitent un plateau avec une tige filetée. Les mousses de polissage (pad) Le pad ou mousse de polissage est le support qui fait interaction entre la machine et le produit. Comme pour le polish, il est important de bien choisir son pad en fonction des défauts et du polish utilisé. Avec un polish abrasif, on utilisera un pad abrasif ayant une mousse plus dure et qui chauffera beaucoup plus vite le support d'application. C'est radical contre les défauts (attention de ne pas trop forcer sur la carrosserie avec ce type de pad). A l'extrême opposé, on utilisera un pad moins ou pas abrasif (avec une mousse molle) pour appliquer des polish de finition, cires ou bien sealants. Il existe donc plusieurs types de mousse (pad) et plusieurs tailles (la plus courante étant 6,5 pouces). On les distingue par leur degré d’abrasivité (c'est-à-dire la dureté de la mousse) : wool pad : en peau de mouton (naturelle ou synthétique). C’est le plus agressif des pads, pour les travaux de ponçage à l'eau (wet sanding). A utiliser avec un compound et une polisseuse circulaire (normalement) cutting : a utiliser avec les polish intensifs et compounds light cutting : pour les polish intensifs et de finition polishing : pour les polish de finition et les anti-hologramme finishing : pour les polish anti-hologramme, les glaze et sealant/cire finessing : pour les glaze et sealant/cire Le pad doit être utilisé avec le polish adéquat pour obtenir le résultat escompté. N'essayer pas d'utiliser un polish de finition avec un cutting pad pour enlever une forte oxydation ou des micro-rayures. Ca ne fonctionnera pas ! Pour appliquer le produit sur le pad, il existe plusieurs méthodes qui fonctionnent bien : faire un rond avec le produit à 2 cm du bord du pad a privilégier avec les orbitales qui ont tendance a ramener le polish au centre du pad faire un "X" a travers le pad valable aussi pour les orbitales mettre quelques noisettes (3 - 4) sur le pads pour les rotatives Les pad en mousse les plus répandus sont les Lake Country Constant Pressure, les Lake Country Hydro-Tech, les Scholl Concepts, les Menzerna et les nouveaux pads de chez France Detailing. Pour les pads en laine, les Lake Country synthétique restent une référence, les Scholl Concepts sont eux naturels et d'excellente facture. Il existe aussi des bonnets en microfibre pour mettre au dessus des pads afin d'enlever rapidement les polish et cire (buffing). Pour nettoyer les pad, le plus simple est de les laver. Il n'y a pas si longtemps les fabricants déconseillaient le lavage car l'eau et les détergents détachaient le velcro de la mousse. Ce problème est maintenant résolu en grande partie. Laver un pad tous les jours est contraignant pour les professionnels. La plus simple solution est alors de les nettoyer à sec avec une brosse (en nylon ou en poils de cheval) pour enlever les dépôts de produit et de les conserver dans des sacs congélation en indiquant sur le sac quel produit est présent sur le pad. Quand le pad est trop sale, il est temps de le laver. Ne pas laver les pad a la machine mais a la main. Mettre 15 ml de liquide vaisselle dans un seau de 10 litres et compléter avec de l'eau. Laisser tremper le pad 30 minutes dans le seau puis masser le pad pour enlever la couche de produits. Changer l'eau du seau, rincer le pad, le presser et le laisser sécher a l'air. Ne pas mettre au sèche linge ! Il existe aussi des détergents pour microfibre et pad ; le meilleur étant le DP Polishing Pad Rejuvenator. Les polishs Le tableau d'abrasivité des différents polish reprend déjà les principaux polish, leur abrasivité, leur finition, la façon de les utiliser, ... Ici je vais juste détailler la fonction de chaque catégorie et leur image. 1) Compound : en rouge dans le tableau. C'est un polish très agressifs pour retirer les fortes oxydations, de gros défaut sur la peinture et les rayures causées par le papier de verre (wet sanding). A utiliser avec un wool pad ou un cutting pad. Toujours commencer à travailler avec le pad et le compound le moins agressif possible ! Utiliser le compound que lorsque l'on sait parfaitement ce que l'on fait ! Normalement les compounds sont utilisés avec les polisseuses circulaires. Pour l’utilisation avec des polisseuses orbitales, il convient d’utiliser un pad de 4 pouces afin de pouvoir générer assez de chaleur pour casser le produit (la surface étant moins grande, la puissance est plus concentrée). N’utilisez un compound que si un polish intensif n’est pas venu à bout des défauts. 2) Polish : a utiliser pour enlever les rayures, les imperfections, les traces d'eau, les taches de pluies acides, l'oxydation et les micro-rayures causées par les compound. Il existe deux sortes de polish : intensif (à utiliser avec des cutting pad et light cutting pad) et de finition (à utiliser avec les polishing pad). Un polish intensif (en jaune dans le tableau) est plus abrasif qu'un polish de finition. Il sert à corriger les défauts moyens mais laisse de petites imperfections. Après le passage d'un polish intensif, il est obligatoire de passer un polish de finition. Les polish intensifs s’appliquent avec un pad de 6 pouces ou pour augmenter leur action avec un pad de 4pouces. A n’utiliser que si les traces ne partent pas avec un polish de finition. Un polish de finition (ou polish léger) est représenter en vert dans le tableau. Il permet d'enlever les petits défauts ainsi que ceux laissés par le polish intensif. Il offre un meilleur rendu (plus brillant). Ils sont à appliquer avec un pad de 6 pouces. 3) Glaze : appelé également lustrant. Il n'a pas ou quasiment pas de pouvoir abrasif pour enlever des imperfections mais va augmenter la brillance. Ils apportent des huiles pour remplacer celles perdues, un effet mouillé et une profondeur à la couleur. A utiliser avec un finishing pad ou un finessing pad. Exemple de glaze : Menzerna Finishing Touch Glaze, Meguiar’s #7, ClearKote Red Moose Machine Glaze, ... 4) Pre-wax cleaner : il contient des agents chimiques pour enlever les contaminations de surface qui ne partent pas au lavage ou a la clay. A utiliser avec un finishing pad. 5) Cire : elle apporte une protection à la peinture. Elle est le plus souvent liquide mais on peut également appliquer des cires solides avec la polisseuse. A utiliser avec un finishing pad ou un finessing pad. Utilisation de la polisseuse Votre voiture doit être lavée et sèche avant d'opérer. Travailler avec un bon éclairage. L'utilisation d'un halogène est l'idéal. Enlever bagues, montre, bracelet, ceintures et tout ce qui peut rayer la carrosserie. Porter un tablier pour protéger vos vêtements et la peinture. Utiliser du scotch de peintre pour protéger les plastiques (fenêtre, pare-brise, calandre, antenne, ...). Pour des raisons de sécurité, il faut toujours démarrer ou arrêter la polisseuse quand elle est à plat sur la carrosserie. Il faut la tenir fermement et l'allumer avec le pouce. Commencer à travailler à une vitesse de 3 ou 4 pour un orbitale, 1200-1500 pour une rotative. C'est un bon début. Un pad de 4 pouces permet d'aller dans des petites zones ou de faire une réparation sur une petite surface. Polir avec la polisseuse à plat sur la surface de la voiture. Si on incline la polisseuse, on risque de trop chauffer et bruler la peinture, de couper le pad avec le plateau ou d'abimer les plastiques. Contrairement à une rotative qui est capable de fournir de l'énergie sur le bord du pad en l'inclinant de quelques degrés, une polisseuse orbitale n'est pas capable de concentrer efficacement le polissage. Appliquer un ou deux spray de quick detailer sur un pad propre pour commencer. Ne pas mettre trop peu de polish sinon c'est la pad qui va travailler et fera sécher le polish avant qu'il n’agisse. Mettre assez de polish pour travailler une zone pendant une à deux minutes avant que le polish ne soit cassé (formation de brouillard). Passer le cordon d'alimentation autour du poignet et au dessus de l'épaule pour éviter d'abimer la peinture avec. Travailler avec la polisseuse avec un mouvement gauche/droite en balayant lentement et en recoupant la passe précédente de 50% de la largeur du tampon. Passer ensuite à un mouvement haut/bas sur cette même zone. Voila un schéma qui résume comment passer correctement la polisseuse : Et la même chose en gif animé : Utiliser un tampon propre par produit. Ne pas mixer les produits sur un tampon. Si le tampon a une couche sèche de produit dessus, utiliser une brosse en nylon ou en poils de cheval pour le nettoyer (la polisseuse doit être arrêtée). Voila pour la théorie. Il reste a vous équiper et vous lancer (de préférence sur un capot récupérer dans une casse) IDDN Certification
  5. Marque Produit Autotriz - Nano Polisher Kit 2.0 Photos Vidéos Description AUTOTRIZ Nano Polisher Kit 2.0 est un outil révolutionnaire pour tous les possesseurs de polisseuse rotative (M14) ! Cet outil est conçu pour le polissage des zones très difficiles d'accès aussi bien intérieures qu'extérieures comme les grilles, les poignées de porte intérieure, les logos, les garnitures de fenêtre, les panneaux de console intérieure... L'Autotriz Nano Polisher Kit 2.0 est livré avec un kit de plateaux et de différents pads (classique, conique, cylindrique) constitués de différentes matières (mousse, microfibre, mouton). C'est l'accessoire idéal pour tous les professionnels ou amateurs désireux d'obtenir un travail de qualité dans le moindre détail ! Contenu du kit : 1x Flex Extender (108 centimètres) 1x Polisher Adaptor 1x 23mm Backing Plate 3x 23mm Foam Polishing Pad 3x 23 Foam Finishing Pad 1x 15mm Backing Plate 3x 15mm Foam Polishing Pad 3x 15mm Foam Finishing Pad 2x Wool Cutting Pad 2x Soft Plush Wool Pad 1x 23mm Wool Felt 1x 15mm Wool Felt 2x Cone-Shape Foam 2x Round-Shape Foam 1x Mini Wrench 1x Allen Key Disponibilité Addict Auto : https://www.addictauto.com/polisseuses/668-autotriz-nano-polisher-kit-20.html N'hésitez pas à poster vos photos et retours d'expérience dans ce post
  6. Marque Produit Force Drive Polisher Photos Description Vertool Force Drive Polisher est une polisseuse double action utilisant une technologie à engrenages qui allie la force de correction d'une rotative à la sécurité d'une orbitale. Contrairement aux autres polisseuses double action, les oscillations aléatoires sont générées par le moteur ce qui permet à la Force Drive Polisher de ne pas ralentir voire s'arrêter lors de corrections avec une forte pression ou sur des courbes prononcées. Idéale pour un usage régulier, semi professionnel et professionnel et parfaitement adaptée pour la correction de véhicules à vernis durs ! En parallèle à cela, grâce à une rotation plus lente, la création d'hologrammes est limitée et permet d'obtenir une finition excellente tout en réduisant quasiment à zéro les risques de traverser un vernis. Vertool Force Drive Polisher est un excellent compromis et si vous ne devez avoir qu'une seule polisseuse, ce modèle représente un choix très polyvalent tant en terme de performances que de design. Livrée avec : Sac de transport Plateau 125mm Plateau 150mm Poignée en D Poignée droite Jeu de charbons de rechange Clé allen Manuel BON A SAVOIR Pensez à toujours utiliser un pad plus grand que votre plateau (backing plate) afin d'éviter tous risques d'abîmer votre vernis. La Vertool Force Drive Polisher étant livrée avec un plateau (backing plate) de 125mm et de 150mm, il vous faudra donc respectivement des pads de 130mm minimum et de 160mm minimum. Caractéristiques : Puissance : 1200w Diamètre plateaux : 125mm & 150mm Electricite: 220-240, 50 - 60 Hz (Prise française) Vitesse de rotation à vide: 160 - 480rpm Vitesse orbitale aléatoire : 3200-9600rpm Orbite : 8mm Poids : 2,6 Kg Disponibilité Addict Auto : https://www.addictauto.com/polisseuses/527-force-drive-polisher.html Tarifs 245,90€ N'hésitez pas à poster vos photos et retours d'expérience dans ce post
  7. Marque Shinemate Produit EP803 Photo Description Shine Mate EP803 est une mini polisseuse rotative permettant de travailler dans les zones d'accès difficile. Grâce aux 3 plateaux fournis (25 mm, 50 mm et 75 mm), elle permet de travailler avec des pads de petites tailles et donc d'accéder à des recoins avec une grande précision. L' EP803 est livrée avec 40 accessoires ! BON A SAVOIR Pensez à toujours utiliser un pad plus grand que votre plateau (backing plate) afin d'éviter tous risques d'abîmer votre vernis. Spécifications : Voltage : 220-240VAC, 50/60Hz. Power : 600 (max. 900W) No-load Speed : 700 - 2.500 rpm Thread Connection : M14 Backing Pad : max. 75 mm Foam Pad/Lambswool : max. 100 mm Weight : 2.1 kg Gear System : Two-level Deduction Livrée avec : 2 X Wool Pad diam 40 mm 2 x Wool Pad diam 56 mm 2 x Wool Pad diam 80 mm 2 x Pad vert diam 40 x 10 mm Heavy Cutting 2 x Pad vert diam 56 x 10 mm Heavy Cutting 2 x Pad vert diam 80 x 25 mm Heavy Cutting 2 x Pad bleu diam 40 x 10 mm Medium Cutting 2 x Pad bleu diam 56 x 10 mm Medium Cutting 2 x Pad bleu diam 80 x 25 mm Medium Cutting 2 x Pad orange diam 40 x 10 mm Polishing 2 x Pad orange diam 56 x 10 mm Polishing 2 x Pad orange diam 80 x 25 mm Polishing 2 x Pad rouge diam 40 x 10 mm Finishing 2 x Pad rouge diam 56 x 10 mm Finishing 2 x Pad rouge diam 80 x 25 mm Finishing 2 x Pad Microfibres diam 40 x 6 mm Finishing 2 x Pad Microfibres diam 56 x 6 mm Finishing 2 x Pad Microfibres diam 80 x 6 mm Finishing 1 x Plateau M14 diam 25 mm 1 x Plateau M14 diam 50 mm 1 x Plateau M14 diam 75 mm 1 x Rallonge M14 - 80 mm Disponibilité Addict Auto : https://www.addictauto.com/polisseuses/540-ep803-mini-rotative.html Tarifs 169,90€ N'hésitez pas à poster vos photos et retours d'expérience dans ce post
  8. Bonjour à tous je vous présente ma nouvelle acquisition une polisseuse de marque Milwaukee sur batterie FAP180-502X Cette polisseuse professionnel à été développée par la société américaine Milwaukee spécialisée dans l'électro portatif pour professionnel !! Mes premières impressions de débutant dans le polissage: question puissance on à bien affaire à la marque ces du lourd, plusieurs réglages de puissance avec une petite molette placé sur le haut de la machine, elle est fournie avec une valise de transport ainsi que de 2 poignées spécifiques je dois dire que la poignée de type meuleuse est vraiment pratique Les petits inconvénients : la machine se fait lourde au bout d'un temps il y a tout de même une batterie M18 de 4.0 Ampère (il existe aussi des 5.0 voir 6.0 ampère) Niveau endurance elle tient facilement une bonne heure à puissance moyenne J'ai reçu plusieurs pad de la marque : un soft genre long poils très doux, un medium et un hard J'ai hâte d'être à la journée de formation chez tonton Bruno pour pouvoir vraiment apprendre à utiliser correctement la bête
  9. Utilisation de la Meguiar’s G220 Ce tutoriel a pour but de vous expliquer l’utilisation de la G220 pour enlever les micro-rayures, les griffes et l'oxydation présentes sur votre carrosserie mais aussi pour appliquer un glaze ou une cire. Avant de vous lancer, vérifiez que vous avez tout le matériel adéquat : polisseuse, pad(s), polish(s), microfibre(s), etc..., et essayez sur un bout de carrosserie de test pour vous faire aux matériels et aux produits ! Pour faire ce tutoriel, j’ai été cherché un capot dans une casse. Il vaut mieux être prudent même si c’est très difficile de faire une bêtise avec cette polisseuse orbitale. J’ai privilégié la pratique pour ce tutoriel. C’est pour cela que j’ai essayé de faire un maximum de photos pour illustrer l’utilisation de la G220 (désolé si votre page n’a toujours pas fini de se charger). Voila les différents chapitres : Chapitre 1 : Présentation de la G220 Chapitre 2 : L’aire de jeu Chapitre 3 : La zone de test Chapitre 4 : Passage d’un polish fort abrasif Chapitre 5 : Passage d’un polish de finition Chapitre 6 : Passage d’un compound Chapitre 7 : Passage d'un glaze ou d’une cire Chapitre 1 : Présentation de la G220 Elle est livrée dans une valise en plastique et avec un backing plate de 5 pouces ainsi que les outils pour monter le backing plate et la poignée : La voila en détails : Les indications de vitesses : Elle ne pèse que 2,5 kg. Voila ses caractéristiques : Voici le contrepoids et la fixation pour le plateau de 5 pouces : Avec la poignée : On voit le bouton poussoir on/off juste à coté de la poignée. Il se manipule avec le pouce. La molette pour les vitesses se situe à côté du câble d'alimentation. Autant vous dire que ça respire la qualité : la finition est excellente, le revêtement est antidérapant, elle est parfaitement équilibrée, peu lourde, peu bruyante (sauf après la vitesse 5) et on la tient bien en main. Elle dispose de 6 vitesses. Entre chaque vitesse il y a 5 crans pour monter progressivement en vitesse. C'est pratique pour avoir des vitesses intermédiaires. Jusqu'à la vitesse de 5 elle ne vibre quasiment pas et fait peu de bruit. A partir de la vitesse 5 on sent un peu les vibrations et le bruit augmente. Sur la position 6, ca secoue fort. Impossible de faire une voiture a cette vitesse. C'est a réserver aux gros défauts... Voila les OPM (oscillations par minute) correspondant à chaque vitesse : 1 : 2760 2 : 3450 3 : 4150 4 : 4800 5 : 5750 6 : 6900 Si vous trouvez des conseils pour l’utilisation de Porter Cable 7424 sur le net (une grande classique outre-atlantique), sachez que vous n’avez pas besoin de convertir les OPM (car la PC7424 tourne moins vite) : utilisez la même position du sélecteur de vitesse. Pas besoin de mettre la G220 en position 4 (4800 OPM) là ou on vous conseil une position 5 sur PC7424 (4780 OPM) : utilisez aussi la position 5 sur la G220 (5750 OPM). Ceci est du au fait que la mécanique et l’axe d’orbite sont différents. La seule différence que je fais sur l’utilisation du sélecteur de vitesse est pour étaler les produits en passe rapide : j’utilise la G220 en position 1 (2760 OPM) là ou d’autre utilises une PC 7424 en position 3 (2600 OPM) ! En utilisation normale (c'est-à-dire jusqu’à la vitesse 5), la G220 vibre beaucoup moins et a une meilleure prise en main que ma polisseuse chinoise que voila : La prise en main est ergonomique. Si on tient la poignée au milieu, je trouve que l’on ressent trop les vibrations. Je la tiens donc un peu sur la gauche avec ma main gauche (je suis droitier) ; ma main droite tient le bout de la polisseuse (à l’endroit du sélecteur de vitesses) : Les backing plate pour PC 7424 se fixent sans problème (Meguiar’s ne distribue qu’un backing plate de 5 pouces). J’utilise, en plus du backing plate fourni, un Sonus DAS FlexPlate 3,5 pouces pour les pads de 4 pouces. On peut utiliser tous les backing plate fait pour les polisseuses 5/16-24. Pour conclure cette introduction, je dirai que la G220 est vraiment une polisseuse professionnelle utilisable par tout le monde. Chapitre 2 : L’aire de jeu Je me suis procuré un capot de Twingo qui a bien vécu (vous allez voir). J’ai pris une couleur foncée car les défauts ressortent mieux dessus. Attention toutefois à prendre un bout de tôle d’une voiture récente. A la casse, ils m’ont d’abord proposé un capot de Talbot : c’est une peinture sans verni (dit à brillant direct). Rien à voir avec les peintures actuelles… Comme vous le voyez là, j’ai fait deux lavages au Chemical Guys Extreme Bodywash & wax, un nettoyage a l’AutoGlym Anti-goudron intensif, puis j’ai passé la clay qui est ressortie toute sale, un nouveau lavage à l’Extreme Bodywash & wax puis passage d’un cleaner (étape 1 de Meguiar’s). La surface est propre, lisse et non contaminée. La surface est couverte de micro-rayures, dont certaines sont profondes : Sans oublier des traces d’oxydation : La partie avant est plus atteinte : Celle là va certainement me donner du mal : La partie gauche est plus intéressante : Quand il n’y a plus de peinture, pas la peine de rêver : Une longue rayure qui commence : Et qui continue : Encore et encore : Pour s’arrêter enfin : La voila complète : Chapitre 3 : La zone de test J’ai divisé le capot en deux et j’ai commencé par la zone de droite qui est la moins atteinte. Le but est de trouver une zone représentative des défauts à corriger et d’essayer des combinaisons de produits, pads et vitesses afin de déterminer comment on va travailler sur le reste de la voiture. Rappelez vous d’avoir toujours l’approche la moins agressive possible afin d’éviter d’enlever trop de verni ou de faire une bêtise. On commence donc doucement et en fonction des défauts restants on va monter progressivement en agressivité. On n’oublie pas le tablier (voila son état après les chapitres 3, 4 et 5) : Je commence donc par un pad polishing Meguiar’s qui est légèrement abrasif, un quick detailer pour humidifier le pad au début et le #82 qui est un polish faiblement abrasif (cut de 3) destiné à enlever les micro-rayures : On fait un X sur tout le pad avec le polish : On tamponne sur la zone a traitée. J’ai débuté par le haut du capot qui est un peu moins atteint que le bas : Voila l’état du pad : Un premier passage rapide a la vitesse 1 pour étaler le polish. Les petits points jaune sont des résidus du pad qui est neuf : Puis 3 passages plus lent a vitesse 3 jusqu’à ce que le polish soit cassé : On voit un fin voile sur la carrosserie : Un coup de microfibre pour tout enlever. Les traces d’oxydation sont restées : 90% des micro-rayures sont parties. Seul reste les plus profondes. On voit ici la différence avec la partie gauche (bas du capot) qui n’a pas été faite : On continue sur le bas du capot. Polish sur le pad : On tamponne : Un passage rapide a la vitesse 1 pour étaler : Suivi d’un passage lent a la vitesse 3 et de 2 passages lent à la vitesse 4 pour augmenter l’agressivité car les défauts sont plus importants : Résultat : Comme tout à l’heure, 90% des défauts sont enlevés. La hausse de vitesse a un peu aidé car la zone était plus atteinte. Il reste des rayures profondes : C’est le moment de faire un nouveau passage. Changement de pad : un CCS heavy polishing Lake Country. On garde le #82 comme polish mais on monte la vitesse à 5 : Un premier passage rapide à la vitesse 1 pour étaler : Suivi de deux passages lent à la vitesse 5 : Là, j’ai du frotter avec la microfibre pour enlever le polish ! Il reste les traces d’oxydation : Ca parait bon : A quelques rayures près : Il faut donc passer à l’étape au dessus : cutting pad Meguiar’s et polish #83 qui est fortement abrasif (cut de 6) : C’est parti : Un passage rapide en vitesse 1 pour étaler : Un passage lent en vitesse 3 (souvenez vous, on commence doucement) : Suivi de deux passages lents en vitesse 4 car les défauts persistent : Les traces d’oxydation s’atténuent : Les micro-rayures restantes aussi : Je mets donc du #83 sur les zones à problèmes : Et je fais un passage rapide en vitesse 1 suivi de 3 passages en vitesse 5. Là, c’est déjà mieux : La trace d’oxydation a presque disparu : Le rendu est intéressant : Mais ce n’est pas encore parfait : Je décide donc de faire un troisième passage au #83 : Un passage à la vitesse 1 : Suivi de 3 passages à la vitesse 5. Le premier passage a été tellement lent que mon polish a été cassé tout de suite et été sec après la première passe. J’ai mis quelques sprays de quick detailer sur mon pad pour humidifier le polish et pouvoir faire les deux autres passages : Résultat : Les traces d’oxydation sont encore perceptibles : Pour finir, après un polish abrasif, on passe un polish de finition : le #82 avec le polishing pad (toujours l’approche la moins aggressive) : On étale à la vitesse 1 : Puis un passage à la vitesse 4 et un autre à la vitesse 3 car pour la finition il faut être de moins en moins agressif : Voila le résultat : Les défauts restant : la rayure profonde : Les taches d’oxydation fortement incrustées : Les éclats dans la peinture : Un petit 50/50 pour voir le travail fait : Suite à cette zone de test il faut déduire ce que l’on va utiliser pour faire le reste du travail. Le #82 ne fera pas l’affaire tout seul : on l’a essayé aux vitesses 3 et 4 sur un pad polishing et à la vitesse 5 sur un pad heavy polishing. Il ne servira donc que de polish de finition donc sur un pad polishing (faible abrasivité). Le #83 a été essayé sur un cutting pad à la vitesse 3, 4 et 5. La vitesse 3 n’a rien donné donc on l’utilisera aux vitesses 4 et 5 (en commençant d’abord par la 4 bien entendu). Pour ceux qui ont suivi les astuces sur le fonctionnement et l’utilisation d’une polisseuse orbitale, il y a un facteur sur lequel je n’ai pas joué et qui aurait permis d’enlever les rayures et oxydations restantes (ou alors de les atténuer beaucoup plus). On a fait varier jusqu’à présent le polish, le pad, la vitesse de la polisseuse, et sa vitesse de déplacement sur la carrosserie. Je n’ai pas encore fait varier la pression sur la polisseuse. Jusqu'à présent je la maintenais des mains et j’appuyais un peu, ou moyennement sur les zones difficiles. En appuyant plus fort et en insistant sur les gros défauts, ca devrai être bon… Chapitre 4 : Passage d’un polish fort abrasif Voila les défauts présents sur la partie gauche et qui après analyse sur la zone de test (qui doit être représentative de l’état de la carrosserie sur laquelle vous travaillez), nécessitent un polish fortement abrasif. Les micro-rayures dont certaines sont profondes : Des traces d’oxydation : Des impacts (là il ne faut pas trop rêver) : On commence donc avec un cutting pad Meguiar’s et un #83 : On humidifie le pad qui est sec et on applique le produit en formant une croix : Je commence par le haut du capot. On tamponne : Puis une passe a la vitesse 1 pour étaler le produit : Suivi de 3 passes à la vitesse 4 : Il reste quelques défauts : La différence est flagrante avec le bas du capot qui n’a pas été traité : On continue sur le bas du capot (produit, tampon, passe à vitesse 1) : J’ai fait une passe très lente à la vitesse 4 et en appuyant bien sur la polisseuse. Le polish est cassé et sec ! Je mets donc quelques sprays de quick detailer sur le pad pour humidifier le tout et je fais une passe rapide à la vitesse 2 pour pouvoir travailler d’avantage le polish : Puis je refais une passe lente à la vitesse 4 et en appuyant : Le résultat est probant : Il reste les traces d’impacts (ou la peinture a sauté) : On recommence sur toute la partie gauche (haut et bas) : Je fais ensuite 2 passes à la vitesse 5 en insistant bien là ou il y a les plus gros défauts (pression sur la polisseuse). Le passage de la microfibre est difficile pour enlever les résidus de polish. Résultat : Les impacts restent : On distingue encore une petite trace d’oxydation : La rayure profonde est un peu atténuée : On distingue encore une fine rayure là ou il y avait la très longue rayure : On peut maintenant passer au polish de finition ! Chapitre 5 : Passage d’un polish de finition J’ai donc pris le pad polishing Meguiar’s, le #82 et le quick detailer (j’ai fait le tutoriel sur plusieurs jour donc mon pad est sec) : La séquence que vous connaissez bien : Je fais une passe lente à la vitesse 4 avec un appui modéré suivi d’une passe rapide à la vitesse 3 : Résultat : Il reste les rayures profondes et les impacts ou il manque de la peinture : Le reste du capot est bien : Il reste une trace d’oxydation ou j’avais la longue rayure : Cette longue rayure est complètement partie : Chapitre 6 : Passage d’un compound Avant de commencer, faite très attention a ce que vous faites. Un compound est fortement abrasif. Mettez-en un peu sur vos doigts et frotter les, vous verrez que ca n’a rien à voir avec un polish intensif ! Vous voila prévenu, car même avec une orbitale on peut faire de gros dégâts ! Je vais vous montrer ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter de faire … Il restait quelques défauts sur l’avant du capot : impacts de cailloux, grosses griffes. Je vais donc corriger les impacts de cailloux et vous faire voir qu’il ne faut pas toucher à la griffe qui est trop profonde pour être corrigé ! Voila les impacts qui ont résistés au #83 : Vous voyez sur ces deux photos que ce sont des éclats dans le verni et que la peinture n’est pas touchée. Ce n’est pas le cas de la grosse rayure : Là l’entaille est trop profonde, elle a atteint la peinture. On voit sur la partie de droite que la peinture est complètement partie (on voit l’apprêt qui est blanc) ! Elle servira de test pour vous montrer ce qu’il ne faut pas faire… Comme ce sont des dégâts localisés sur une petite zone, je vais travailler avec un spot pad (pad de 4 pouces). En effet, ca ne sert à rien de travailler avec un pad de 6,5 pouces ; on se concentre mieux sur la zone de travail avec un spot pad. La puissance de la machine est également répartie sur une plus petite surface, ce qui permet d’être plus efficace. Attention car c’est réellement plus efficace, à la puissance 5, j’avais du mal à tenir la G220. Elle ralentissait beaucoup moins qu’avec un pad de 6,5 pouces alors que j’appuyais fortement dessus ! Je ne vois que très peu de cas ou il faut passer un compound sur toute une carrosserie. Il faut mieux passer 2 ou 3 fois avec un polish intensif afin de retirer moins de verni ! Je vous conseil donc fortement le compound pour des travaux localisés ! Il faut donc changer le backing plate de 5 pouces fourni avec la G220 par un de 3 ou 3,5 pouces. J’ai utilisé un Sonüs 3.5" Dual-Action Spot Pad Backing Plate. Voila la différence avec le backing plate de Meguiar’s : Et les voila les différentes taille de pad : 4 pouces Lake Country CCS cutting, 5 pouces Menzerna compounding et 6,5 pouces Meguiar’s cutting : Voila la G220 avec le backing plate de 3,5 pouces : Sur cette photo, vous voyez qu’il ne dépasse pas de la polisseuse. Notez également comment je positionne la poignée (légèrement inclinée pour avoir une meilleure prise en main) : Le matériel : Je n’ai pas oublié le quick detailer : on n’en met pas sur le pad quand on l’utilise avec un compound (le pad doit être sec) ! On applique le produit : Je préfère l’appliquer en rond plutôt qu’en croix comme précédemment. Sur une orbitale, le polish a tendance à partir au centre du pad. En l’appliquant en rond, on assure une meilleure répartition ! On tamponne les zones à travailler : On démarre tout de suite a vitesse 5 car on n’a pas besoin d’étaler le produit (travail localisé). Attention car il faut bien tenir la G220 ! Quelques passes avec un appui de 5 à 7 kg en déplaçant lentement la polisseuse et en insistant un peu sur les défauts à corriger : Plusieurs passes également sur la grosse rayure avec une forte pression (15 kg), je laisse la polisseuse fixe sur la rayure pendant 30 secondes : La zone est chaude au toucher ! On passe un coup de microfibre et on regarde les éclats qui se sont bien atténués : Et la zone à ne pas reproduire : Vous remarquerez que le début de la griffe (près de mon doigt) est bien atténué mais que la partie la plus profonde s’est éclaircie (on a attaqué la couche de peinture, on commence à voir l’apprêt). Cette rayure était bien trop profonde pour être corrigé : le verni est percé, on travaille sur la peinture. Certains auraient mis du masking tape sur la partie la plus atteinte afin de la préserver. Nous allons voir si c’est une bonne idée … Je fais donc une deuxième passe sur les impacts et la rayure (comme pour la première : raisonnable sur les impacts, exagéré sur la rayure). Pour les impacts c’est mieux : Ils ont quasiment disparu : Un passage au #83 (polish intensif) devrait résoudre cela. Pour la rayure : pas de miracle. La peinture a été supprimée sur la partie la plus profonde : La rayure semble bien atténuée sur la partie la moins profonde. Avec du masking tape sur la partie la plus atteinte, est-ce que cela aurait été la solution ? Vous ne remarquez rien sur le verni : Il est mort ! A force de le poncer pour récupérer le niveau, on l’a supprimé… Il suffit de voir l’état du pad : Le résultat : bien sur les impacts, carrément désastreux sur la rayure : Après un compound, on passe un polish intensif pour supprimer les traces laissées par le compound et assurer la finition des corrections : Vous remarquez que le quick detailer est revenu ainsi qu’un changement de pad obligatoire (il s’agit ici d’un CCS light cutting Lake Country). La séquence que vous connaissez : Après 4 passes a vitesse 5 avec une pression moyenne (5 à 7 kg), le polish est cassé : L’état du pad : Quand on a commencé a attaqué la peinture, on continue à l’attaquer quelque soit le polish que l’on utilise ! La preuve, la rayure s’est agrandie. On voit de plus en plus d’aprêt : Même la microfibre ramasse de la peinture : Comme on a supprimé le verni avec le compound, on a attaqué la peinture avec le polish. Regardez le rond clair : Coté impact, le résultat est probant. Les impacts ont disparus : Vous venez de voir ce qu’il faut faire pour utiliser un compound afin de récupérer des défauts qui peuvent l’être (les impacts). Le verni était fortement touché mais pas percé. L’utilisation de la polisseuse a été modérée : deux passages de compound et un passage de polish intensif. Ne pas oublier de passer un polish de finition après (cf. chapitre 5) ! Vous avez vu ce qu’il ne faut pas faire non plus. Quand le verni est complètement parti, vous travailler sur la peinture et avec un compound, elle part très vite. Sur la partie profonde de la grosse rayure la peinture est vite partie. De plus, corriger une rayure profonde n’est pas non plus toujours faisable. Sur la partie moins profonde de la grosse rayure, j’ai complètement enlevé le verni en voulant enlever la rayure. J’ai donc affaiblie toute la zone au lieu d’avoir une rayure. Et j’ai fait ca en utilisant un spot pad (travail localisé). Imaginez le désastre avec un pad de 6,5 pouces ! Le résultat est catastrophique surtout que le moindre polish passé par la suite enlève de la peinture. Pour conclure ce chapitre, je dirais qu’il faut faire excessivement attention lorsque l’on utilise un compound. Ne pas le passer sur toute la carrosserie en pensant que l’on va travailler plus vite : le verni va en prendre un sacré coup ! Même avec une polisseuse orbitale on peut faire de gros dégâts : passer à travers la peinture, supprimer le verni. Toutes les rayures ne sont pas rattrapables avec un compound. Ne pas le considérer comme un produit miracle ! Analyser bien la profondeur de la rayure car vous n’allez pas remettre du verni ou il n’y en a plus ou peu mais en enlever sur une plus grande surface pour lisser la rayure. La peinture sur cette zone sera plus exposée. Parfois il vaut mieux garder la rayure (quand elle est trop profonde), quitte a aller chercher un stylo retouche… Chapitre 7 : Passage d’une cire La G220 peut également être utilisé pour appliquer un glaze, une cire et pour faire l’essuyage de ces produits. Je vais ici utiliser une cire (NXT) mais c’est la même chose pour passer un glaze. J’ai donc utilisé la G220 avec un finishing pad Meguiar’s, la cire NXT liquide et un bonnet Micropak 6,5 pouces. La surface a été préalablement corrigé avec le #83 sur un cutting pad et le #82 sur un polishing pad : On met un peu de cire sur le pad et on tamponne : Pour appliquer un produit comme une cire ou un glaze, il faut rester à faible vitesse. Ca ne sert à rien d’aller plus vite que 3, au contraire. Personnellement je préfère travailler à 3 et faire des passes rapides. A la vitesse 1ou 2 il faut faire des passes plus lentes sans pour autant travailler le produit. Attention a ne mettre aucune pression sur la polisseuse ! Il faut la balader sur la surface. Il ne faut pas hésiter à faire plusieurs passe afin d’avoir une couche uniforme. Une fois le produit bien étalé, on obtient ce résultat : On attend 10 à 15 minutes que la cire sèche puis on peut passer la microfibre pour enlever l’excédent. Là il y a deux écoles : ceux qui utilisent un pad mou (wool pad ou finishing pad) et ceux qui utilisent un pad dur (cutting pad). Pour avoir essayé les deux, je préfère le finishing pad. Le voila avec le bonnet : Le bonnet doit être bien tendu sur la surface du pad. Faites attention également a bien positionner le bonnet autour du backing plate. L’élastique doit recouvrir le bord du backing plate : On fait des passes rapides à la vitesse 3 sans appuyer. On utilise juste le poids de la polisseuse. Après passage de la microfibre : N’hésitez pas à mettre deux couches de cire. L’effet et la protection ne seront que meilleur… J’espère que ce tutoriel vous a intéressé et qu’il vous incitera à passer au travail à la polisseuse plutôt qu’a la main. Comme vous avez pu vous rendre compte, la G220 est facile d’utilisation. Sachez toutefois être prudent sur les zones fortement abimées et lors du travail avec les compounds. Pour le reste c’est un jeu d’enfant : vous serrez moins fatigué et le résultat sera meilleur qu’a la main… IDDN Certification
  10. Nous avons le plaisir de vous proposer en exclusivité la gamme de polisseuses VERTOOL avec des produits performants, design et accessibles à tous. https://www.addictauto.com/40_vertool 3 polisseuses différentes sont disponibles dès maintenant : VERTOOL Force Drive Polisher Orbite 8mm, technologie rotation forcée, excellent compromis entre puissance de correction et qualité de finition. Sac de rangement, plateaux de 125mm et de 150mm fournis 245,90€ https://www.addictauto.com/polisseuses/527-force-drive-polisher.html VERTOOL Dual Action 21E Orbite 21mm, correction rapide des défauts Plateaux de 125mm et de 150mm fournis 199,90€ https://www.addictauto.com/polisseuses/528-dual-action-21e.html VERTOOL Dual Action 12E Mini Orbite 12mm, très maniable : seulement 1,8 kilo Plateau de 75mm fourni 149,90€ https://www.addictauto.com/polisseuses/529-dual-action-12e-mini.html
  11. pino24

    Krauss ShineMaster S8

    Krauss ShineMaster S8 Bonjour a tous, Je voudrais faire l'acquisition d'une polisseuse orbitale shinemaster s8. Mais avant de l'acheter, je voudrais savoir si elle veut vraiment la peine ? et est ce que elle est comparable a une das-6 pro ou pas ? merci
  12. Bonjour à tous ! Voici la présentation tant attendue de la roto-orbitale qui m'a été gracieusement offerte (merci à l'équipe de Shinearama again !) lors du concours de detailer du mois. Cette polisseuse est la première du genre pour la marque et vient concurrencer directement la Festool Rotex. Tout d'abord voici le carton de présentation : Aucun notation ni logo de la marque. Comme toujours chez Rupes, c'est (très) sobre La polisseuse est protégée dans un film plastiquée siglé et des chips en mousse Voici la liste des accessoires fournis avec la polisseuse : - Notice et ... c'est tout ! pas de poignée supplémentaire, pas de charbons, pas de sacoche de transport, et j'en passe Voici la photo de la machine déballée : Le cable fourni fait 3m et semble être anti-torsion (à tester ...) Le backing plate fait 150mm, protégé par un film. Le corps est identique à la Rotative de la même marque. Le poids en est d'ailleurs très proche aussi. Comme prévu avec le vendeur, la prise est européenne, c'est toujours ça Sur le côté de la tête se trouve un petit emplacement pour mettre la clé 6 pans qui permet de démonter le backing plate Ensuite, voici une photo de la tête. à la prise en main cela ressemble à la 3M, mais d'une bien meilleure qualité et ergonomie. Néanmoins, ce n'est pas du vrai carbone Voici plus en détail des photos du backing plate : Voici une photo sans le backing plate, on voit bien le gros contrepoids : Je n'ai pas encore eu l'occasion de la tester, je vous en dirais plus dès qu'elle sera en route !
  13. Les microrayures et les rayures. Quoi? Quand? Comment les retirer? Ce post est dédié à une explication basique sur les rayures et microrayures, qui regroupe plusieurs explications sur les causes des rayures ainsi que les techniques "classiques" de suppression si cela est possible. Ce post est susceptible d'évoluer, si vous avez des précisions à apporter ou besoin d'explication sur des points particuliers, n'hésitez pas à écrire. Les carrosseries de voitures sont victimes d'agressions mécaniques extérieures dès leurs sortie d'usine, des frottements (lors des lavages par exemple), de simples feuilles mortes qui tombent, de projections sur la route, de vandalisme et j'en passe. Malgré une relative dureté de nos peintures, les rayures et microrayures restent inévitables. Nous allons nous pencher sur les différents cas possibles ainsi que leurs correction si cela reste faisable, mais d'abord, nous allons nous pencher sur les composants présents sur nos voitures. De quoi est composée la surface de ma carrosserie? Nous n'allons pas nous pencher sur la composition d'une peinture de voiture, mais plutôt de ce qui est présent à la surface de la carrosserie. Il existe trois grandes catégories trouvables : Les peintures à brillant direct. Les peintures vernies. Les carrosseries "nues". Je rassemble en "grande catégorie" mais il faut savoir qu'il existe une très grande variété de peinture différentes selon les catégories, l'expérience et l'habitude permettrons de les distinguer. Les peintures à brillant direct. Ce type de peinture est maintenant assez rare, on le trouve beaucoup sur les vieilles voitures, ce procédé était très utilisé autrefois. Il consiste à n'avoir sur la carrosserie seulement 2 couches : Une base "primaire" permettant l'accroche d'une peinture qui sera en "contact direct" avec l'environnement. L'avantage d'une peinture comme celle-ci est au niveau de la pose, assez rapide, peu compliquée, peut donner un look particulier et ne marquant que peu aux rayures. Le défaut majeur est une oxydation rapide de la peinture, ce qui se traduit par un ternissement prématuré de la couleur (film blanchâtre). Voici quelques exemples : Les peintures vernies. Equipant maintenant la quasi-totalité du parc automobile du moment, la peinture est cette fois-ci recouverte d'un vernis très dur qui protège du ternissement et limite les marques des frottements (rayures). Dans ce cas, on a donc 3 couches : Primaire (participe à l'accroche de la peinture sur la carrosserie) + peinture + vernis. Içi, peu de soucis en réalité! Sur les vieilles peintures, le vernis peut "cloquer", dans ce cas, on ne peut rien faire à part repeindre l'élément. Certains ternissements sont possibles sur les peintures "bas de gamme". Les éclats de cailloux marquent rapidement aussi. :? On peut vite apercevoir des rayures mais la brillance et la résistance sont excellentes! Les carrosseries "nues". Sur certaines voitures, il n'y a aucune peinture, la carrosserie est à nue. J'ai consacré une courte partie car le métal est aussi sensible aux microrayures et rayures! Cette surface est désormais exotique mais on le retrouve sur plusieurs voitures anciennes. Pour exemple, certaines Lotus Super Seven ont une grande partie sans peinture : Un exemple de microrayures sur une Rolls Royce traitée par Dave KG Maintenant que vous en savez plus sur ce qu'il y a sur la carrosserie de votre voiture, nous allons voir ce qu'est une rayure ou une microrayure et savoir les causes de leurs apparition. Qu'est ce qu'une rayure/microrayure. Comme le dit son nom, une microrayure (aussi appelée Swirl) est une très petite rayure. Une rayure est une fine tranchée dans la surface de la peinture (ou de la tôle dans le cas d'une carrosserie "à nue"), cette tranchée est la plupart du temps en forme de "V" quand on regarde de profil. Pourquoi les rayures et microrayures qui ne transpercent pas la peinture se voient tant? La faute aux rayons du soleil qui sont déviés et qui rompent l'uniformité du reflet, ce qui créé une trainée blanche. La raison est due à la "perméabilité" du vernis aux rayons du soleil : Si le rayon passe à travers le vernis, il va "refléter" la couleur de la peinture, si le rayon ne passe pas, il va ressortir "sans couleur", donc blanc, voici pourquoi les microrayures se voient au soleil (ou avec une forte lumière) et très peu à l'ombre. Un petit schéma sera plus explicite : Pour supprimer ce phénomène, il faut lisser au maximum les angles des microrayures, il existe différentes techniques pour supprimer ou atténuer des rayures/microrayures, nous allons voir lesquelles après avoir vu comment ces rayures/microrayures apparaissent. Voici quelques photos de microrayures : On peut en retrouver partout : Carrosserie, plastiques, vitres, etc! Et voiçi la différence avec une rayure (peinture non transpercée) : Et voici les rayures profondes (avec peinture transpercée) : Comment les rayures et les microrayures apparaissent? Vous avez beau bichonner votre voiture le plus possible, encore et toujours, des microrayures apparaissent, beaucoup de choses peuvent être la cause de défauts, voici quelques exemples : - Mauvaise technique de lavage. Un lavage ne doit jamais être "violent", toujours en douceur. Chose à bannir : les rouleaux de lavage automatique. Même s'ils sont vantés "sans rayures", la plupart des fois, les voitures lavées par les rouleaux sont très sales, ces saletés viennent se coller aux rouleaux et la voiture suivante est alors lavée avec des rouleaux sales et créent des microrayures. Un lavage à la main peut aussi être en cause : Toujours rincer la voiture avant de "laver réellement" la voiture avec un gant de lavage et du shampooing, ça enlève le plus gros (qui est souvent le plus nocif). Un accessoire permettant un bon prélavage est le "Foam Gun" (ou canon à mousse), il permet de projeter un shampooing sous forme de mousse très dense, il ne reste qu'a laisser agir pour ramollir le plus gros des saletés, le risque de microrayures dues au lavage est amoindri après ce traitement. Cet accessoire s'adapte sur une lance Haute Pression (type Kärcher) et consomme beaucoup de shampooing. Pour le lavage à la main, toujours laver la voiture de haut en bas, en n'oubliant pas de rincer régulièrement le gant lors du lavage de qualité! Vous trouverez une bonne explication pour laver convenablement votre voiture içi : "Chapitre 1 : Lavage et séchage" (Utiliser la "technique des deux seaux" ("Vidéo montrant une bonne technique de lavage (En anglais") pour limiter au maximum les microrayures dues au lavage) Le Kärsher est un instrument très pratique mais il faut faire attention à ne pas être trop près de la carrosserie afin de ne pas l'abîmer. Ne pas utiliser un Kärcher sur une voiture boueuse, le jet va emporter des petits cailloux et va avoir pour effet de "sabler" la voiture (= poncer). - Utilisation d'un shampooing non adapté. Le choix du shampooing est très important, en effet, un produit non adapté peut endommager une peinture, laisser des marques et déssêcher la peinture, la rendant terne mais aussi mal dissoudre les saletés et donc créer des défauts lors du lavage. Les shampooings prévus pour un usage ménager sont très agressifs et sont nocifs pour les peintures de nos autos, il est donc important de bien choisir lequel utiliser. - Utilisation d'accessoires non adaptés. Les accessoires utilisés pour l'entretien automobile sont ce qu'il y a de plus important : on aura beau avoir un produit très efficace, si au moment de l'essuyer, on abîme la peinture, c'est à refaire... Les gants de lavage : Privilégier les gants en microfibres ou en laine d'agneau, ils ont l'avantage de capturer les saletés et ces dernières "remontent dans le gant", elles ne restent pas entre le gant et la carrosserie (cause de microrayures lors du déplacement du gant sur la voiture). Les chiffons de séchage : Les chiffons MicroFibres [MF] sont aussi à privilégier pour les mêmes raisons que pour les gants. Les peaux de chamois sont efficaces mais ont tendance à laisser plus de marques que les MicroFibres. - Voiture non protégée de l'environnement. Une peinture non cirée a le vernis directement en contact avec les éléments extérieurs et est fragile. Le simple contact d'une feuille d'arbre peut laisser une marque si la voiture va vite. Le vent chargé de sable, une pluie poussiéreuse, etc. tous ces facteurs sont susceptibles de marquer votre voiture. La peinture est donc très sensible. L'application de cires enveloppe le vernis d'une couche fine mais très dure et glissante qui permet de le protéger. (Pour information, la carnauba qui compose les cires est plus dure que du béton... c'est donc une bonne protection face aux agressions extérieures!) Nous en revenons donc à la suppression des défauts... Comment retirer les microrayures? On a vu que les microrayures sont visibles car le rayon de lumière réfléchi est dévié car l'angle de la surface de la peinture change brutalement. Pour corriger cet "angle", il existe deux solutions : remplir le trou laissé par la microrayure OU annuler l'angle en mettant le vernis au même niveau que le trou. Si la rayure est trop importante, la seule chose à faire est d'atténuer la marque pour ne pas risquer de traverser la peinture. Voici un schéma explicatif des différents défauts possibles : Les hologrammes sont de très très fines microrayures, le plus souvent créées par une mauvaise technique de polissage ou voir l'utilisation d'un chiffon trop "dur" pour la dureté de la peinture. Les microrayures... voir au dessus Les rayures, elles deviennent théoriquement impossible à récupérer dès lors que la peinture est transpercée... Voici les explications sur la suppression des défauts. 1 - L'utilisation de "remplisseurs" (Fillers en anglais terme technique : Polish) Cette technique est sans dangers car le trou laissé par la rayure va être rempli à l'aide de produits qui ne sont pas abrasifs, c'est donc impossible de "traverser" la couche de peinture. L'action de remplissage n'est pas forcément la plus efficace, on arrive assez vite aux limites, mais c'est quand même efficace, facile d'utilisation et sans dangers, un gros plus Voici un schéma de la correction "par remplissage" : Le remplisseur (en orange) vient boucher le trou, c'est comme si on rajoutait un peu de vernis pour éliminer le défaut. Cependant, ce type de produit n'est pas forcément permanent, à une durée de vie limitée et une efficacité limitée : Si la microrayure est trop profonde, elle ne sera que atténuée. Voici quelques exemples de produits ayant des "remplisseurs" dans leurs composition : - Autoglym Polish Super Resin - Meguiar's NXT Tech Wax - Klasse All In One - Meguiars #21 Sealent - Menzerna Finishing Touch Glaze - Swissvax Nano Express Ces produits sont généralement faits pour être travaillés à la main. 2 - L'utilisation de polishs abrasifs (= compounds) Le polissage consiste à mettre à niveau la surface du vernis et le bas de la rayure en ponçant très finement à l'aide de pâtes abrasives. Une fois fait, l'angle déviant les rayons lumineux aura disparu, donc il n'y aura plus de défaut. - Les produits de la gamme "publique" (que vous trouvez dans les magasins de grande distribution) donnent de bons résultats mais il ne faut pas que les rayures soient trop profondes, ils sont faits pour être manipulés "à la main". Exemples de produits de la gamme "publique" : - Meguiar's Etape 1 - Autoglym Rénovateur de peinture - Meguiar's ScratchX Les "Efface rayures" sont souvent très fortement abrasifs donc la finition n'est souvent pas au rendez-vous, faites attention lors de leurs application. - Les produits de la gamme "pro" peuvent êtres très abrasifs pour des résultats même sur les microrayures les plus profondes, ils sont faits pour être travaillés à la polisseuse (rotative ou orbitale). Mais attention! (Remarque pour les produits pros utilisés à la machine) L'épaisseur du vernis et de la peinture se mesure en micron, c'est donc vite fait de passer à travers... C'est donc avec grande prudence qu'il faut manipuler ces produits. Exemples de produits de la gamme "pro" : - Menzerna 106FF - Meguiar's #83 - Mothers Scratch Remover - Poorboys SSR1 - Swissvax Cleaner Fluid (Medium et Strong) - Farcela - etc. Pour polir une surface, un polish "de finition" peut suffire si la surface n'est que très peu microrayée. Pour des rayures ou microrayures importantes, il faudra au préalable utiliser un polish "de correction" pour retirer les plus gros défauts et ensuite passer un polish de finition pour obtenir un beau résultat. Schéma d'une peinture avant de subir un polissage : Schéma d'une peinture ayant subi un polissage : Nous pouvons nous rendre compte que tout n'est pas parti, en effet, même si la peinture n'est pas transpercée, certaines rayures s'en vont très difficilement et les retirer peuvent comporter certains risques (percer la peinture en polissant par exemple). Quand la rayure est vraiment trop profonde, l'utilisation de techniques comme le ponçage à l'eau (wetsanding) peuvent être utilisées avec beaucoup de précautions. Mais dans certains cas, il vaut mieux atténuer une rayure plutôt que de risquer de percer la peinture en polissant. Une photo 50/50 pour le fun : Voila, je pense vous avoir dit le plus important, j'espère que ce post vous aura appris des choses. Les questions/réactions sont les bienvenues! Sébastien Jacquet
  14. Marque Produit Dual Action 12E Photos Description Vertool Dual Action 12E Mini est une mini polisseuse orbitale permettant de travailler dans les zones difficile d'accès. Grâce à son plateau de 75 mm et son orbite de 12 mm elle permet d'obtenir de très bons résultats dans la correction des surfaces difficilement accessibles. De part son fonctionnement de type roto-orbital, la Dual Action 12E Mini est sécurisante et limite tous risques de traverser le vernis de votre véhicule. Son moteur puissant de 700 watts, son poids plume de 1,8 kilo, sa forme compacte et son ergonomie en font un outil indispensable aussi bien pour les professionnels que pour les passionnés de Detailing ! BON A SAVOIR Pensez à toujours utiliser un pad plus grand que votre plateau (backing plate) afin d'éviter tous risques d'abîmer votre vernis. La Vertool Dual Action 12E Mini étant livrée avec un plateau (backing plate) de 75mm, il vous faudra donc des pads de 80mm minimum. Caractéristiques : Puissance: 700 W Electronic Speed Controller Diamètre plateau : 75mm Electricite: 220-240, 50 - 60 Hz (Prise française) OPM: 2000 - 6000 oscillations/minute Poids: 1,8 KG Déport Orbital: 12mm Type de filetage : 5/16 Livrée avec : Plateau de 75mm Outil pour changement de plateau (backing plate) Jeu de charbons supplémentaire Pad blanc Manuel Disponibilité Addict Auto : https://www.addictauto.com/polisseuses/529-dual-action-12e-mini.html Tarifs 149,90€ N'hésitez pas à poster vos photos et retours d'expérience dans ce post
  15. anonyme4

    Flex XC 3401 VRG

    Polisseuse FLEX XC 3401 VRG Voici les infos recueillies sur le site de Flex : Caractéristiques techniques: Ø ponçage maxi : 160 mm Plateau velcro : 140 mm Ø max des pads : 160 mm Vitesse de rotation à vide : 160- 480 /min Nombre de vitesses : 6 160 200 270 430 400 480 Course : 8 mm Vitesse cycle à vide : 3200-9600 /min Puissance absorbée : 900 Watt Puissance utile : 590 Watt Poids : 2,6 Kg Longueur du câble : 4 m Equipement de base : 1 poignée SoftVib réf. 316.857 1 poignée étrier réf. 333.565 1 plateau velcro spécial, Ø140 réf. : 342.637 Description : Polisseuse orbitale à entraînement forcé Electronique à microprocesseur VR : aucune perte en charge, génératrice tachymétrique, démarrage progressif, poignée variateur, anti-redémarrage électronique, protection contre les surcharges, disjoncteur thermique et présélection de la vitesse de rotation Course orbitale 8 mm Entraînement forcé permanent pour un résultat uniforme Plateau velcro amorti spécial Poignée pommeau ergonomique amovible et capot de poignée Machine conçue pour les peintures sensibles aux températures Course régulière grâce à la masse d’équilibrage de l’excentrique Faible hauteur de construction et poids moindre Dispositif d'arrêt de broche Cette machine est disponible en 115V - 60 Hz / 240V - 50 Hz Fiches produit : Fiche produit sans accessoires Fiche produit avec accessoires Tarif : Le prix varie entre 350 € et 500 €. (C'est sur que c'est plus onéreux qu'une DAS6 PRO!) Autres infos : Les backings plates sont spécifiques. Video :
  16. Invité

    Kestrel DAS6

    Et bien, je suis plutôt productif pour le moment... Vivement que le boulot reprenne Plus sérieusement, Vers la mi mai, je me suis payé un polisseuse, ooh pas une grande marque qui travaille presque toute seule, juste une machine que je trouvais intéressante pour commencer, d'autant que j'ai jamais caché que je ne milite pas pour le travail à la machine sur une voiture de tous les jours... Comme je veux pas mourir con et que la demande est là. La bête connue de beaucoup, Achetée en kit sur un site connu composé de Meguiar's #80 et #83 et trois pad Lake Country jaune, blanc et noir (A savoir que la même commandée pour un collègue est arrivée avec un pad orange à la place du jaune, donc fonction du stock ) Elle est arrivée dans sa boite en carton qui a pour moi l'avantage de ce ranger avec tout ses accessoires dans une des caisses de rangement que j'utilise pour le matos... Avec un backing plate de 145mm, une poignée "simple" et une "arceau", des clés et des charbons de rechange. Pour une première, je ne sais pas vous donner de comparaison (mais en avez vous besoin!) Je trouve qu'on l'a bien en main, le bruit n'est pas trop dérangeant, le bouton de démarrage possède un cran d'arrêt que je trouve pratique car on peut vraiment ce concentrer sur le travail et positionner ces mains comme l'on veut... J'ai ajouté à une autre commande et bien avant de l'utiliser un backing plate de 85mm et les pads qui vont avec du jaune au noir. C'est d'ailleurs avec ce diamètre que j'ai travaillé pour la première fois puisque j'ai "testé" sur le montant arrière du break.
  17. Lupus autopflege Après avoir fait l'acquisition d'une polisseuse lupus autoplege 6100 Pro Plus 8mm CPS, il est temps de faire une petite présentation Au premier coup d’œil, elle ressemble grandement à une krauss S8 - 880 W (pour 900W pour la S8) - 2500 à 6800 rpm (idem s8) - 2.3 kg - câble souple 6m (4m pour la S8) - Orbite 8mm - Filetage 5/16 - Plateau Ø 125mm livré (plateau 75mm commandé en même temps) - Contrôle continu de la vitesse : oui - Poignée étrier Pour la première utilisation, je me suis contenté d'un sealant car la voiture de ma femme a une semaine donc pad noir de 4" Les premieres impressions sont: - Peu bruyante (à voir lors d'une renov complete...) - Peu de vibrations, plaisante à utiliser. Conclusion pour l'instant, rien à redire pour le prix: 185€ livré avec 5 pads lake country ccs , 1 flacon de menzerna 2500 et 3500, 1 sac de rangement Je compléterai dés que j'aurais fait une renov complète pour la partie polish
  18. Bonjour à tous, Je suis tombé la dessus sur le net et j'aurai aimé avoir vos avis sur ce matos car ça pourrai m'interresser. Vraisemblablement il s'adapte sur une perceuse et permet d'utiliser les même pads qu'avec un G220. Voici un lien : http://meguiarsg3500.blogspot.fr/ un autre lien : http://www.amazon.com/Meguiars-G3500-DA-PowerSystem-Tool/dp/B009OBVRY4 Je ne l'ai pas trouvé sur nos sites FR ou UK... A+
  19. Bonjour, je cherche des avis sur ce modèle de polisseuse que je viens de commander avec un trio de pads hex-logic (jaune-orange-blanc). J’avais le choix entre celle-ci et une das 6 pro rebadget en krauss qui tourné à 6500 opm au lieu de 4800 opm pour la extreme s08. La extreme s08 est un poils plus cher mais je l’ai choisi car l’ergonomie a vraiment l’air bonne en comparaison de la krauss. Alors voilà quelqu’un as-t-il déjà essayé cette polisseuse ? Acheté ici : http://www.chemicalguys.eu/more/polishers-supplies/no-swirls-xtreme-s08-da-polisher.html
  20. Taianui Goubrey

    Mirka PS 1437

    L'autre jour, je passe voir le revendeur Mirka et je tombe sur ça http://www.mirka.com/fr/fr/FR_POLISH/FR_Polishing-Tools1/?productgroup=&product=MIRKA+POLISHER+PS+1437+150mm___8991300111 Je me dis, tiens elle a l'air sympa, légère, puissante, robuste, bref, ça respire la qualité, et là bam le prix me mets une droite (bon OK, c'est à Tahiti donc, c'est moins chère en Métropole qu'ici) environs 637 € oO, en y regardant de plus près, j'ai l'impression que c'est une Flex PE 14-2 150 en beaucoup plus rapide (1100 - 3700 annoncé). Si vous avez des retours ?
  21. Piotr Boguslawski

    Rupes LHR 12E Duetto BigFoot en action

    Welcome / Bienvenue Last Sunday I was a little bored and I decided to try and test the complete Rupes system using Duetto machine. Wet sanding (X-cut in 2000 and 3000 grid), cutting (Zephir, foam and microfibre and wool), polishing (Keramik, foam and microfibre) and finish (Diamond, foam) on a test black mettalic (or pearl) bonnet from a VW Polo. Very hard clearcoat. My test bonnet already passed many tests and is in a deplorable state. It was really brutally treated, including rubbing it with metal kitchen dish cloth. It is covered with a large amount of very deep scratches, for which the sandpaper with 2000 grid is much too little. The purpose of the test was not delete all scratches, but try the Rupes system available to me (I do not have the strongest X-cut pads in gradation 1500). The test I have done as a video in three parts. I invite you to watch. / [auto translate] Dimanche dernier, j'ai été un peu ennuyé et j'ai décidé d'essayer et de tester le systeme complet Rupes aide de la machine de Duetto. Ponçage a l'eau (X-cut dans la grille 2000 et 3000), la coupe (Zephir, mousse et microfibre et laine), de polissage (Keramik, mousse et microfibre) et la finition (Diamond, mousse) sur une mettalic noir (ou perle) de test capot de une VW Polo. Vernis tres dur. Mon bonnet de test déja passé de nombreux tests et est dans un état déplorable. Il a été vraiment traitée brutalement, y compris le frottant avec cuisine en métal plat tissu. Elle est recouverte d'un grand nombre de rayures tres profondes, pour lesquelles le papier de verre a 2000 grille est beaucoup trop petit. Le but de l'essai n'a pas été supprimer toutes les rayures, mais essayer le systeme Rupes disponible pour moi (je n'ai pas les plus forts tampons X-coupe en dégradé 1500). Le test que j'ai fait comme une vidéo en trois parties. Je vous invite a regarder. Wet sanding: Cutting: Polishing: Best regards
  22. Ayant vu les nouveaux pads Lake Country Hydro-Tech chez Autogeek, j'ai eu envie de les essayer (mes CCS arrivant en fin de vie...). La première chose qui m'a frappé, c'est que la mousse est faite en Europe et qu'elle ont les même couleurs que celles des pads Scholl Concepts. Scholl faisant de l'OEM, je me suis dit qu'il y avait trop de ressemblance et qu'il fallait lever le doute. C'était la bonne excuse pour acheter également des Scholl Concepts lors du trip chez Shinearama. Avant toute chose, ces pads ont un point commun : ils sont fait pour les nouveaux polish à base d'eau. La structure de la mousse fait qu'elle n'est pas absorbante et garde le polish à la surface. Ceci permet donc de travailler les polish plus longtemps. L'idée derrière les Lake Country Kompresor est un peu la même : la mousse est compressée pour maintenir le polish a la surface. C'est pour ca que ces nouveaux pads sont plats et n'ont pas de dessin sur leur surface, contrairement aux Lake Country CCS ou aux Chemical Guys Hex-logic, qui eux ont des reliefs afin d'accumuler/stocker le polish à la surface. Je n'ai pas tester de polish a base de solvant avec (comme les 3M) car je me doute qu'ils ne sont pas fait pour et je n'ai pas envie de ruiner mes nouveaux pads. On privilégiera donc l'utilisation des Polish Scholl Concepts, des nouveaux Meguiar's comme le #105, des nouveaux Menzerna (Power Finish PO 203) ou du Wolfgang ! Je vais commencer par vous présenter les Scholl Concepts : Il existe 4 sortes de pads en mousse : 1) jaune : extreme (5/6) 2) bleu : cutting (3/6) 3) orange : polishing (2/6) 4) noir : finishing (1/6) Vous remarquerez qu'il y a un grand gap entre le jaune et le bleu en agressivité. Le jaune est vraiment très dur. Il me fait penser un peu au blanc de chez Menzerna : a utiliser avec prudence ! Normalement, il est a réserver au S0. Pour finir, entre le bleu et le jaune viennent s'intercaler les wool pad (donc le jaune est très agressif). Pour ce qui est des diamètres, il y a plusieurs tailles : 1) S : 85 mm (3,4") 2) M : 145 mm (5,7") 3) L : 165 mm (6,5") 4) XL : 195 mm (7,6") Vous vous rendez compte qu'il y a du choix, même si les dimensions sont un peut bizarres pour nous qui avons l'habitude des pouces (4, 5.5, 6.5 et 7) A titre de comparaison, on utilise généralement du 6,5 pouces donc du L chez Scholl Concepts. Les Menzerna sont des 5,3". La taille M arrive donc au milieu d'un classique 6,5 et d'un pad Menzerna. Le S correspond a un spot pad (les 3M font 75 mm, les Lake Country 100 mm). Je me demande qui utilise le XL.... J'ai donc pris des M en Scholl Concepts, histoire de voir ce que ca donne dans cette taille. Passons à la présentation : La première chose qui saute au yeux c'est la qualité de fabrication, la finition et le souci du détail Tout d'abord, le velcro ne vient pas contre le bord pour éviter tout risque de dommage. En frottant le bord du pad sur la carrosserie, c'est donc la mousse qui frotte. Voila la découpe de sécurité autour du velcro : La mousse est dense, quelque soit l'abrasivité du pad (jaune, bleu ou orange). C'est sa dureté/sa capacité a se déformer qui varie : plus le cut est élevé, plus la mousse est dure : Le pad est arrondie (bord biseauté) des deux cotés mais l'arrondi coté carrosserie est plus important que l'arrondi coté plateau : Une vue complète du profil : Le pad noir de finition est le seul a avoir une texture gaufrée. Passons maintenant au Lake Country Hydro-Tech : Il existe 3 sortes de pads : 1) bleu : cutting 2) orange : polishing 3) rouge : finishing Pour les diamètres, ca reste du Lake Country (du grand classique) : 1) 4" 2) 5,5" 3) 6,5" J'ai opté pour du standard : 4" et 6,5" (d'où mon choix du M pour les Scholl Concepts) Les voila a coté d'un Scholl Concepts (la différence de couleur vient du fait que le Scholl a déjà servi) : Comme je l'ai déjà dit, la mousse est la même. Voila le polishing : le bord est légèrement arrondi sur la face en contact avec la carrosserie. On retrouve la même sécurité au niveau du velcro mais ce dernier fait plus cheap. La qualité est là, mais la finition est un cran en dessous. En sens qu'il y a moins de souci du détail : Le pad reste globalement cylindrique malgré le petit arrondi. Vue de profil : Et pour comparer le Scholl Concepts au Lake Country : La version 4 pouces est on ne peut plus basique puisqu'il s'agit d'un cylindre : pas de protection pour le velcro, ni d'arrondi ! Bref l'impression sur ces Lake Country est qu'il s'agit bien de pads Scholl Concepts mais découpé plus simplement (pour réduire les couts ?). :? La qualité de la mousse est bien là mais il est dommage que la version 4" soit sans protection au niveau du velcro. Je n'ai pas pris de finishing car je m'en sert peu et la mousse rouge ne fait pas partie de la gamme des pads Scholl Concepts (donc je n'aurais pas pu le comparer). Il s'agit pourtant toujours d'une mousse Hydro-Tech comme sur le bleu et l'orange A noter que les Lake Country se distinguent par une serie Low Profile qui a une épaisseur de 7/8" (2,20 cm) au lieu de 1" 1/4 (3,20 cm) : Voila enfin une vue d'un pad Scholl M (5,7") posé au centre d'un Lake Country en 6,5" pour vous donner une idée de la différence de taille : Pour finir, j'ai essayé les deux marques et je suis conquis. J'ai poli tout le XC60 sans avoir a mettre un seul coup de QD sur un pad. Le polish reste effectivement bien à la surface et se travaille longtemps. le pad ne se sature de ce fait jamais en polish (comme pour un CCS). Ils sont plus efficace pour garder le polish en surface que la série des Kompressor de Lake Country. Le nettoyage est aussi plus facile vu que le polish ne pénètre pas dans la mousse. La mousse est assez molle, mais elle est dense ce qui fait que mon plateau Gloss-It se compresse avant le pad. Ils n'ont pas l'air de s'user vite, en tout cas ils sont comme neuf. Pour conclure, si vous possédez des polish a base d'eau, foncez ! 8-) De préférence, prenez des Scholl Concepts pour ces petits détails qui les différencient des Lake Country Hydro-Tech. Je n'ai vu les Hydro-Tech que sur Autogeek pour l'instant. Par contre, les Scholl sont présents dans de nombreuses boutique, et restent très bien placé niveau prix : Les L sont moins cher que des Meguiar's et au même prix que des 3M Les M sont au même prix que des Lake Country CCS ou les Chemical Guys Hex-logic
  23. John

    Rupes LH18ENS

    RUPES LH18ENS Voici une petite présentation de ma nouvelle acquisition ; une Rupes LH18ENS , une belle Italienne qui sera plus une machine pour travaillé en vitesse plutôt qu'en appuis Je ne l'ai pas encore vraiment essayée mais je bouillonnais d'envie de vous la présenter et de partager ici vos avis quels qu'ils soient D'après les infos reprisent ici plus haut , il semblerait que la 18ENS soit l'évolution de la 18EN , c'est à dire qu'elle a en plus http://www.rupes.com/p/fr/fr/0207585880250_fr La tête ergonomique ( poignée frontal ) Le bouton poussoir pour changer de plateau sans clef Elle a aussi : Un démarrage progressif Montage de la poignée latéral gauche ou droite Un réglage électronique de la vitesse Un double réducteur à engrenage Une plage de vitesse allant de 700 à 1850 RPM Alors mes premières sensations niveau ergonomie et bien c'est parfait , la machine est bien légère et équilibrée , les commandes sont toutes à portées de main et en comparaison avec mon orbital pour ce qui est du bruit c'est pas pire et en plus cela ne vibre pas , je vais enfin trouvé un certain confort en travaillant Son poids est de 2kg270 avec une poignée latéral montée et son câble fait 3m30 Pour ce qui est de la qualité de la machine et du packaging dans l'ensemble ça va , l'emballage est rudimentaire ils auraient pu fournir une belle petite valise ou un sac mais je suppose que le prix auraient gonfler aussi , elle est également vendue sans les plateau avec un filetage de type M14 et sans pads Niveau prix ,cela varie de +/- 220€ à 350 € , tout dépend du pays où vous irez la cherchez Ce qui est bien avec ce genre de machine aussi , c'est que si vous cassez une pièces , il y a toujours moyen de la trouver contrairement au machine chinoise à 2 francs cinquante Voici une vue éclatée de la machine et de ces pièces Bon maintenant place aux photos de la belle Italienne Voici la boîte et la belle La tête , le bouton de blocage et le filetage La poignée latéral ( gauche ou droite ) légèrement inclinée Les commandes de la machine ( Tout est à portée de main ) Voilà pour la première présentation A vous
  24. Krauss P7 & EP801 Compact Rotary Polisher Je lance le sujet afin d'échanger vos avis et vos retours sur cette machine que je ne possède pas mais qui m'intrigue beaucoup , c'est en fait une Liquid Shine que nous ne trouvons plus sur le marché sous ce nom Voici le descriptif : Descriptif Krauss Tools https://krauss-tools.de/index.php/de/produkte/exzenter-poliermaschinen/rotation-poliermaschine-rotationspolierer-p7.html Descriptif CYC http://www.cleanyourcar.co.uk/index.php?_a=viewProd&productId=854 Ici vous verrez que c'est bien la même machine que la Liquid Shine , je vous invite à lire le retour pour y trouver les avantages et les inconvénients http://forum.detailing-art.com/topic/513-liquid-shine-rotary-polishing-machine/ http://www.liquidshine.eu/?gclid=CIDirpWT-boCFfLHtAodRxoA5Q http://liquidshine.eu/docs/Liquid_Shine_Machine_Leaflet.pdf Comme je vous l'ai dis plus haut je ne l'ai pas donc je ne serais pas vous donner mon ressenti Par contre , elle a un démarrage progressif ce qui est déjà un bon point , un ergonomie assez sympa, une vitesse constante réglée électroniquement et des vitesse de rotation correcte , c'est une machine correcte pour une utilisation occasionnel Niveau retour d'expérience je sais que plusieurs membres ici la possède , certains ont des soucis d'autres pas tout comme avec la Liquid Shine et donc je compte sur vous pour alimenter le post Voici un lien vers un pdf pour changer vos charbons correctement http://www.chemicar.net/data/files/195_CommentremplacerPOL5555FRA.pdf Pour ceux qui ont des soucis notamment celui de la tête qui chauffe et qui crache de l'huile comme sa petite soeur la EP800 ou sa cousine la liquid shine Il semblerait que l'huile dans le carter ne soit pas adapté , il suffirait de la remplacer par de la graisse haute température et de faire un joint de silicone RTV Je vous invite à lire ce topic sur un forum UK ( c'est sur la EP800 mais le soucis est le même ) http://www.cleanyourcar.co.uk/forum/viewtopic.php?f=17&t=19438 Elle est en vente chez notre partenaire France Detailing et chez CYC http://francedetailing.fr/v3/index.php/default/renovation-carrosserie/polisseuses/polisseuse-rotative-krauss-new-model.html Voilà le reste , c'est pour vous
  25. John

    Krauss DB-5800 S

    Krauss 5800S Descriptif fournisseur Voici une petite présentation de ma fidèle orbitale , la Krauss 5800S Comme le dis le descriptif , elle a une puissance de 900w c'est la grande soeur des modèles à 500 w , ce qui lui permet d'être plus efficace et plus facile d'utilisation , pour débuter c'est l'idéal et ce genre de polisseuse vous évitera de crâmer votre vernis tout en apportant une excellente finition Elle pèse 2 kg 667 sans le plateau mais câblage compris Pour ce qui est des vitesses 2500 opm en 1 ère 3200 opm en 2 ème 3900 opm en 3 ème 4600 opm en 4 ème 5500 opm en 5 ème 6500 opm en 6 ème Elle est fournie avec 2 poignée , une latéral gauche ou droite ou une ronde de maintien supérieur ainsi que des charbons de rechange , une clef, un beau petit sac de transport et un plateau de 125 mm C'est une excellente machine , rapport qualité / prix et elle est disponible chez nos partenaires France Detailing et Shine On Wheels moins cher que si vous allez voir directement sur le site KraussTools https://krauss-tools.de/index.php/de/produkte/exzenter-poliermaschinen/exzenter-poliermaschine-db5800s.html http://www.shine-on-wheels.com/shop/accessoires/86-p.html http://francedetailing.fr/v3/index.php/default/renovation-carrosserie/polisseuses/krauss-tools-das-orbital-polishing-machine-db5200-500w.html Ca c'est pour l'aspect présentation ; maintenant venons en à l'aspect réparation , cela ne remet pas en question le rapport qualité / prix de la machine , sachez qu'elle a bien dégusté Ma machine à presque 3 ans et quelques rénovations dans les dents et la dernière fois que je l'ai utilisé c'était pour passer un cleaner donc rien d'extraordinaire , en l'essuyant je me suis rendu compte que l'axe sur lequel les backing plate sont fixés est cassé Le roulement à l'air d'avoir perdu ou cassé une bille et j'ai peur qu'elle ne se casse en cours de rénovation , imaginez le carnage si la machine part sur la voiture Voici la pièce en question Sur ce je commence à réflechir Comment démonter le roulement , il est scellé et je regarde de plus près la machine en j'arrive à la conclusions suivante .... il faut changé toute la tête Mais où trouver une tête ?? Je lance donc un SOS à quelques contacts ( encore merci à celui qui m'a aider il se reconnaîtra ) et par chance il a la même que moi mais avec un autre soucis , j'ai donc récupéré son épave pour en faire une avec les deux Voici en images maintenant la procédure Les 2 machines On démonte les caches On dévisse les vises qui fixe la tête de la machine Une fois la tête dévissée , il suffit de l'extraire et de répéter l'opération sur l'autre machine Il suffit ensuite de poser la tête opérationnel sur la bonne machine , au passage on met un peu de graisse Et voilà J'espère que le mini reportage vous servira en cas de pépin et si jamais vous avez une vieille machine cassée , ne la jetez pas ... elle pourra peut être servire à un autre membre ou peut être qu'elle est réparable
×