Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Rotative'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Bienvenue
    • Annonces et suggestions
    • Présentez vous
    • Le bistrot
  • Galerie
    • Wash & Wax
    • Showroom
    • La galerie d'ART
    • Concours Detailing Art
    • Votre collection / garage
  • Conseils
    • FAQ / Guides
    • Guide d'achat pour les débutants
    • Calcul des dilutions
    • Tutoriaux
    • Demande de conseils
  • Detailing
    • Lavage et décontamination
    • Jantes, pneus, plastiques et compartiment moteur
    • Intérieur, vitres et capotes
    • Compounds, polishs, cleaners et glazes
    • Protection
    • Materiels et accessoires
    • Business
  • Les bonnes affaires et les rencontres
    • Sites internet
    • Petites annonces
    • Avantages et réductions
    • Rencontres et Detailing Art Classes

Calendriers

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui contiennent…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


AIM


MSN


Website URL


ICQ


Yahoo


Jabber


Skype


Localisation:


Voiture


Moto


Vélo


Intérets

17 résultats trouvés

  1. huggy_95

    Makita 9227CB

    Bonsoir à tous, Je viens de recevoir ma polisseuse MAKITA 9227CB commandée sur ebay.de et surprise au déballage quand j'ouvre le carton en regardant la prise électrique .... La prise n'a pas de terre et ne rentre pas dans nos prises françaises. Sur l'étiquette c'est noté 240V. Ai-je commandé un modèle non compatible pour la France ?? Merci de vos réponses.
  2. Pierre

    Tout sur le polissage

    Tout sur le polissage Cette présentation a pour but de vous expliquer le fonctionnement d'une polisseuse afin d'enlever les micro-rayures, les griffes, appliquer un glaze ou une cire. Elle est surtout théorique afin de vous aider dans le choix de votre matériel : polisseuse, polish, pads, ... Pour des explications plus techniques, rendez vous dans la rubrique Tutoriaux. Vous y trouverez des guides comme celui sur l'utilisation de la Meguiar's G220. Mais avant tout, pourquoi polir ? C'est le polissage et non le cirage qui offre le plus de bénéfice à l'apparence de la peinture. Afin de maintenir une peinture en bon état, il ne faut polir que lorsque c'est nécessaire car on enlève à chaque fois une fine couche de la carrosserie. Si la peinture est neuve, ce n'est pas la peine d'utiliser des polish fortement abrasifs. Un polish de finition voir un pre-wax cleaner, un AIO ou un glaze suffisent à redonner le brillant. Même en ayant le plus grand soin de sa voiture, tôt ou tard la peinture aura des défauts dus à l'oxydation, des tâches d'eau, aux pluie acide, des traces de sable ou chimiques, des éraflures, ... Tous ces défauts se règlent de la même façon. Les grosses imperfections s'en vont avec un compound ou un polish intensif. Ceux-ci vont enlever 90% des défauts. Les 10% restant partiront avec un polish de finition. Il se peut que vous ayez à polir une surface plusieurs fois et avec différents polish pour obtenir un beau résultat. Ne soyez pas découragé, c'est normal. Vous devrez expérimenter une variété de polish et de combinaison de pad pour obtenir le meilleur résultat. Il n'y a pas de combinaison gagnante à tous les coups de pad et polish. La façon d'utiliser la polisseuse, le climat, la dureté de la peinture, sa couleur, ... sont des facteurs qui influent sur le résultat final. Ne soyez pas déçu si votre première expérience n'est pas parfaite car un petit changement (de pad, de polish ou de vitesse) peut faire une grosse différence. Il existe deux types de polisseuses : les rotatives et les orbitales. Dans ces dernières, les plus répandues/connues sont les Dual Action (double action). La polisseuse rotative est bien souvent préférée à la polisseuse orbitale en raison de son efficacité et de son rendement sur des carrosseries très abimées. Par exemple, les travaux de restauration de vernis particulièrement durs et abimés ou de zones poncées sont très difficiles, voire impossibles à effectuer avec une polisseuse orbitale. Ceci est dû à la conception même de la machine : par rapport au mouvement orbital, le mouvement rotatif induit un passage plus rapide et plus soutenu. Il en résulte un échauffement plus rapide de la zone travaillée et une friction des polishes plus efficace. Les polisseuses rotatives travaillent sur le couple et la chaleur dégagée. A l'inverse, les polisseuses orbitales travaillent sur la vitesse en reproduisant le mouvement de la main. Il faut certes plus de temps pour arriver au même résultat, mais le travail se fait en toute sécurité et les finitions sont parfaites. Alors que les résidus de polish sont toujours bien présents au bout de 4 à 5 minutes de polissage avec une machine à mouvement orbital, ils commenceront à disparaitre au bout de 30 à 45 secondes sous l'action d'une polisseuse rotative. Ce type de machine est donc bien plus efficace quand il s'agit de « casser » le polish. Les polisseuses rotatives Lors d'un achat de polisseuse rotative, il convient de prendre en compte l'aspect budgétaire : si certaines machines se vendent à 50 € sur Ebay, d'autres plus perfectionnées peuvent afficher des tarifs atteignant 500 €. D'un point de vue technique : Le modèle choisi doit proposer au démarrage une vitesse de rotation comprise entre 800 et 1000 TPM (tours par minute, ou RPM en anglais). Sa vitesse maximale doit être au moins à 2000 TPM. La régulation électronique de la vitesse est une autre fonction importante à laquelle il est bon d'être attentif : elle permet de garder une vitesse constante lorsqu'une pression est exercée sur la machine. Attention, tous les modèles ne proposent pas cette option ! Moins important de prime abord, la présence d'une poignée de maintien et un poids si possible inférieur à 3 kg se révéleront bien utiles si vous utilisez souvent votre matériel. Partant de là, la sélection de la marque résultera d'un choix purement personnel : les plus grands constructeurs commercialisent des références incontournables et taillées sur mesure pour le polissage de carrosserie. Citons pèle-mêle les Makita 9227CB, Festool Shinex RAP, Metabo PE 12-175, Rupes LH series, Flex PE series et L series, ... Ces marques proposent des modèles d'excellente facture qui se... facturent de 200 € à plus 400 €. Makita ou Festool sont des marques reconnues au niveau de l'outillage industriel. Leur niveau de finition est élevé et supérieur par exemple à Black & Decker. Dans un autre style, Rupes ou Flex vous proposent des polisseuses performantes pour un poids réduit de 1,9 kg ! Si votre budget ne vous permet pas d'acquérir ce genre de machine, il vous est toujours possible de vous rabattre sur les modèles disponibles via Ebay. La célèbre Krauss en est le plus connu. Pour un prix variant entre 50 € et 80 € (selon les packs et accessoires), vous pouvez vous équiper d'une machine qui satisfait de nombreux utilisateurs occasionnels. Revers de la médaille : la régulation électronique n'est pas au programme, la finition est moindre et le poids plus conséquent (environs 4kg). Les polisseuses orbitales (double action) Les polisseuses orbitales les plus répandues ont longtemps été la Porter Cable 7424 et l'Ultimate Detailing Machine. Ces modèles sont américains et nécessitent l'utilisation d'un adaptateur secteur 220V/110V onéreux pour pouvoir être utilisé en Europe. Sur le marché européen, Meguiar's propose depuis début 2008 la G220EU qui est une Porter Cable 7424 améliorée et qui fonctionne en 220V. Son équivalent pour le marché américain et la G110. Ce marché étant bien moins concurrentiel que celui des rotatives, la Meguiar's G220 a donc longtemps été seule. Cette machine, qui coûte dans environ 200 €, conçue pour la rénovation automobile a fait le bonheur des passionnés européens jusqu'alors peu gâtés. Il existe maintenant une G220V2 qui propose des petites nouveautés et plus de puissance. Une autre marque a fait son apparition ces dernière année : Kestrel avec la DAS-6 Dual Action Polisher, que l'on peut se procurer pour moins d'une centaine d'euros. Les Kestrel DAS-6 et DAS-6 Pro sont des équivalents respectifs des G220 et G220V2. Les Kestrel sont déclinées dans d'autre marque comme par exemple la Krauss DB-5800S. La différence entre une polisseuse rotative et une orbitale double action est essentiellement du au mouvement qu'elle inflige à la mousse de polissage (pad) et donc la façon dont est travaillé l'abrasif (le polish) : Mouvement des polisseuses double action Ces polisseuses sont appelées Dual Action car c'est une caractéristique du mouvement de leur tête. Le plateau tourne sur un axe central (grâce à la force centrifuge) et cet axe est entraîné de façon excentrique. C'est comme l'orbite de la terre qui tourne sur elle-même et également autour du soleil. Voici le dessous d'une Porter Cable 7424 : Vous voyez que la fixation pour le plateau (backing plate) est excentrée. Le contrepoids (counterweight) est diamétralement opposé au plateau pour équilibrer le poids du tampon et du plateau, évitant ainsi les balancements et amortissant les vibrations du tampon en rotation sur son orbite. Plus la combinaison du poids du plateau et du pad est légère, plus la polisseuse sera efficace. L'action orbitale de la tête prévient la formation d'hologramme ainsi que de brûler la peinture. La polisseuse orbitale imite donc le polissage circulaire fait à la main, mais a très haute vitesse. Voila le mouvement résultant sur la carrosserie : Ces machines fonctionnent normalement à des vitesses comprises entre 2500 et 6000 orbites par minutes. On parle d'orbite par minutes (OPM) pour les orbitale et de tour par minute pour les rotatives (RPM). A 6000 OPM, elles font un gros travail. Les polisseuses orbitales se caractérisent par leur puissance, leur orbite et leurs accessoires. Une polisseuse orbitale et une rotative travaille différemment. Pour appliquer un compound avec une rotative, on va travailler dans une plage de 1200 à 1800 RPM. La taille du pad, le couple du moteur et un peu de pression vont générer la bonne quantité de chaleur pour casser le compound et amener le brillant sur la peinture. Avec une orbitale, la vitesse du pad génère l'énergie nécessaire pour obtenir l'action du compound. Il faut donc monter la vitesse de l'orbitale pour enlever les défauts. La rotation et l'orbite de la mousse produit un mouvement irrégulier qui évite à la polisseuse de brûler la peinture. Les polisseuses orbitales sont très simples à utiliser car elles produisent très peu de chaleur comparé à une rotative. Elles permettent de travailler quasiment sans risque et assurent une finition parfaite. La contrepartie a cette sécurité et qu'une polisseuse orbitale travaille moins vite et ne pourra pas enlever les griffes profondes. Alors qu'elle améliorera l'apparence des griffes et enlèvera presque toutes les micro-rayures, une polisseuse orbitale ne produit pas assez de chaleur pour travailler profondément dans la peinture. Si vous avez une zone avec des dégâts que la polisseuse orbitale n'enlève pas, vous avez plusieurs solutions : faire du wet sanding avec un papier de verre avec un grain de 1500 à 2000, utiliser une polisseuse rotative ou vivre avec... Les polisseuses roto-orbitales Depuis peu est apparu un troisième type de polisseuse qui reprend les avantages des deux précédentes (rotatives et orbitales) sans en avoir les inconvénients : les roto-orbitales (ou roto-excentrique, excentrique, orbitale excentrique, ...). Les plus connues sont les Rupes BigFoot (LHR 15ES, LHR 21ES), les Festool Rotex, la Flex XC 3401 VRG ou la Chemical Guys No Swirls! XTREME S08 DA Polisher. Le principe est celui d'une rotative avec l'axe du plateau excentré de façon a créer un mouvement orbital. L'axe du plateau ne tourne pas sur lui même contrairement au Dual Action : Le mouvement résultant est d'une part proche de celui d’une rotative assurant ainsi une correction rapide des défauts et d'autre part le déplacement de la mousse de polissage grâce au mouvement excentrique offre la sécurité d’une orbitale. Plus l'axe est excentrée, plus la mousse est en mouvement et donc plus la polisseuse est sure. En général, l'axe est excentré de 8 mm. Ces roto-orbitales réunissent donc le meilleur de la rotative te de l'orbitale. Lors du choix d'une machine, il faut tenir compte de la vitesse de rotation, de la puissance, de la présence d'une régulation électronique et du poids. Le minimum pour commencer est d'avoir une bonne polisseuse (rotative, orbitale ou roto-orbitale) mais aussi un plateau en velcro, un (des) mousse(s) de polissage et du (des) polishs. Les plateaux (backing plate) Il existe plusieurs types de plateau pour fixer les mousses, allant d'un diamètre de 3 à 7 pouces. Le plateau possède un velcro afin d’y fixer rapidement les pads (qui viennent se scratcher dessus). Le plateau doit toujours être plus petit que la mousse afin d'éviter qu'il entre en contact avec la carrosserie et ne fasse des dégâts. Ses bords doivent dépasser de 0,5 cm environ au minimum afin de ne pas faire frotter le plateau contre la carrosserie lors de polissage à la verticale. L'exemple typique est le polissage du bas du coffre avec le plateau qui frotte contre le pare-choc. La différence entre le plateau et le pad doit être de 1,5 pouce (plateau de 5 pouces et pad de 6,5 pouces par exemple) pour les grands et de 0,5 pouce pour les petits (plateau de 3,5 pouces et pad de 4 pouces par exemple). Pour travailler proprement et en toute sécurité, la combinaison tampon et plateau doit être équilibré avec le contrepoids installé (pour les polisseuses orbitales). S'il n'y avait pas de contrepoids, vous ne pourriez pas utiliser la polisseuse plus de quelques minutes avant que votre main ne s'engourdisse. Souvent le(s) plateau(x) fourni(ent) avec la polisseuse ne sont pas de bonne qualité ou de la bonne taille. Il convient donc d'en acheter d'autre. En général on privilégiera deux tailles : grand : 5 ou 6 pouces pour des pads de 6,5 ou 7 pouces petit : 3 pouces pour des pads de 80mm ou 4 pouces Les backing plate peuvent être en mousse (d'une densité très molle a très dure) ou en polyuréthane (légèrement flexible). Les plus connus en mousse pour les rotatives sont les 3M ou les Gloss-it. Si vous ne savez pas trop quoi prendre (souple ou dur), les Lake Country en polyuréthane restent le meilleur compromis. Pour les orbitales c'est essentiellement des plateaux en polyuréthane : Meguiar's, Lake Country, ... Lors de l'achat, attention a ne pas vous trompez : les polisseuses rotatives ont besoin d'un plateau avec un pas de vis M14 (européen) alors que les orbitales nécessitent un plateau avec une tige filetée. Les mousses de polissage (pad) Le pad ou mousse de polissage est le support qui fait interaction entre la machine et le produit. Comme pour le polish, il est important de bien choisir son pad en fonction des défauts et du polish utilisé. Avec un polish abrasif, on utilisera un pad abrasif ayant une mousse plus dure et qui chauffera beaucoup plus vite le support d'application. C'est radical contre les défauts (attention de ne pas trop forcer sur la carrosserie avec ce type de pad). A l'extrême opposé, on utilisera un pad moins ou pas abrasif (avec une mousse molle) pour appliquer des polish de finition, cires ou bien sealants. Il existe donc plusieurs types de mousse (pad) et plusieurs tailles (la plus courante étant 6,5 pouces). On les distingue par leur degré d’abrasivité (c'est-à-dire la dureté de la mousse) : wool pad : en peau de mouton (naturelle ou synthétique). C’est le plus agressif des pads, pour les travaux de ponçage à l'eau (wet sanding). A utiliser avec un compound et une polisseuse circulaire (normalement) cutting : a utiliser avec les polish intensifs et compounds light cutting : pour les polish intensifs et de finition polishing : pour les polish de finition et les anti-hologramme finishing : pour les polish anti-hologramme, les glaze et sealant/cire finessing : pour les glaze et sealant/cire Le pad doit être utilisé avec le polish adéquat pour obtenir le résultat escompté. N'essayer pas d'utiliser un polish de finition avec un cutting pad pour enlever une forte oxydation ou des micro-rayures. Ca ne fonctionnera pas ! Pour appliquer le produit sur le pad, il existe plusieurs méthodes qui fonctionnent bien : faire un rond avec le produit à 2 cm du bord du pad a privilégier avec les orbitales qui ont tendance a ramener le polish au centre du pad faire un "X" a travers le pad valable aussi pour les orbitales mettre quelques noisettes (3 - 4) sur le pads pour les rotatives Les pad en mousse les plus répandus sont les Lake Country Constant Pressure, les Lake Country Hydro-Tech, les Scholl Concepts, les Menzerna et les nouveaux pads de chez France Detailing. Pour les pads en laine, les Lake Country synthétique restent une référence, les Scholl Concepts sont eux naturels et d'excellente facture. Il existe aussi des bonnets en microfibre pour mettre au dessus des pads afin d'enlever rapidement les polish et cire (buffing). Pour nettoyer les pad, le plus simple est de les laver. Il n'y a pas si longtemps les fabricants déconseillaient le lavage car l'eau et les détergents détachaient le velcro de la mousse. Ce problème est maintenant résolu en grande partie. Laver un pad tous les jours est contraignant pour les professionnels. La plus simple solution est alors de les nettoyer à sec avec une brosse (en nylon ou en poils de cheval) pour enlever les dépôts de produit et de les conserver dans des sacs congélation en indiquant sur le sac quel produit est présent sur le pad. Quand le pad est trop sale, il est temps de le laver. Ne pas laver les pad a la machine mais a la main. Mettre 15 ml de liquide vaisselle dans un seau de 10 litres et compléter avec de l'eau. Laisser tremper le pad 30 minutes dans le seau puis masser le pad pour enlever la couche de produits. Changer l'eau du seau, rincer le pad, le presser et le laisser sécher a l'air. Ne pas mettre au sèche linge ! Il existe aussi des détergents pour microfibre et pad ; le meilleur étant le DP Polishing Pad Rejuvenator. Les polishs Le tableau d'abrasivité des différents polish reprend déjà les principaux polish, leur abrasivité, leur finition, la façon de les utiliser, ... Ici je vais juste détailler la fonction de chaque catégorie et leur image. 1) Compound : en rouge dans le tableau. C'est un polish très agressifs pour retirer les fortes oxydations, de gros défaut sur la peinture et les rayures causées par le papier de verre (wet sanding). A utiliser avec un wool pad ou un cutting pad. Toujours commencer à travailler avec le pad et le compound le moins agressif possible ! Utiliser le compound que lorsque l'on sait parfaitement ce que l'on fait ! Normalement les compounds sont utilisés avec les polisseuses circulaires. Pour l’utilisation avec des polisseuses orbitales, il convient d’utiliser un pad de 4 pouces afin de pouvoir générer assez de chaleur pour casser le produit (la surface étant moins grande, la puissance est plus concentrée). N’utilisez un compound que si un polish intensif n’est pas venu à bout des défauts. 2) Polish : a utiliser pour enlever les rayures, les imperfections, les traces d'eau, les taches de pluies acides, l'oxydation et les micro-rayures causées par les compound. Il existe deux sortes de polish : intensif (à utiliser avec des cutting pad et light cutting pad) et de finition (à utiliser avec les polishing pad). Un polish intensif (en jaune dans le tableau) est plus abrasif qu'un polish de finition. Il sert à corriger les défauts moyens mais laisse de petites imperfections. Après le passage d'un polish intensif, il est obligatoire de passer un polish de finition. Les polish intensifs s’appliquent avec un pad de 6 pouces ou pour augmenter leur action avec un pad de 4pouces. A n’utiliser que si les traces ne partent pas avec un polish de finition. Un polish de finition (ou polish léger) est représenter en vert dans le tableau. Il permet d'enlever les petits défauts ainsi que ceux laissés par le polish intensif. Il offre un meilleur rendu (plus brillant). Ils sont à appliquer avec un pad de 6 pouces. 3) Glaze : appelé également lustrant. Il n'a pas ou quasiment pas de pouvoir abrasif pour enlever des imperfections mais va augmenter la brillance. Ils apportent des huiles pour remplacer celles perdues, un effet mouillé et une profondeur à la couleur. A utiliser avec un finishing pad ou un finessing pad. Exemple de glaze : Menzerna Finishing Touch Glaze, Meguiar’s #7, ClearKote Red Moose Machine Glaze, ... 4) Pre-wax cleaner : il contient des agents chimiques pour enlever les contaminations de surface qui ne partent pas au lavage ou a la clay. A utiliser avec un finishing pad. 5) Cire : elle apporte une protection à la peinture. Elle est le plus souvent liquide mais on peut également appliquer des cires solides avec la polisseuse. A utiliser avec un finishing pad ou un finessing pad. Utilisation de la polisseuse Votre voiture doit être lavée et sèche avant d'opérer. Travailler avec un bon éclairage. L'utilisation d'un halogène est l'idéal. Enlever bagues, montre, bracelet, ceintures et tout ce qui peut rayer la carrosserie. Porter un tablier pour protéger vos vêtements et la peinture. Utiliser du scotch de peintre pour protéger les plastiques (fenêtre, pare-brise, calandre, antenne, ...). Pour des raisons de sécurité, il faut toujours démarrer ou arrêter la polisseuse quand elle est à plat sur la carrosserie. Il faut la tenir fermement et l'allumer avec le pouce. Commencer à travailler à une vitesse de 3 ou 4 pour un orbitale, 1200-1500 pour une rotative. C'est un bon début. Un pad de 4 pouces permet d'aller dans des petites zones ou de faire une réparation sur une petite surface. Polir avec la polisseuse à plat sur la surface de la voiture. Si on incline la polisseuse, on risque de trop chauffer et bruler la peinture, de couper le pad avec le plateau ou d'abimer les plastiques. Contrairement à une rotative qui est capable de fournir de l'énergie sur le bord du pad en l'inclinant de quelques degrés, une polisseuse orbitale n'est pas capable de concentrer efficacement le polissage. Appliquer un ou deux spray de quick detailer sur un pad propre pour commencer. Ne pas mettre trop peu de polish sinon c'est la pad qui va travailler et fera sécher le polish avant qu'il n’agisse. Mettre assez de polish pour travailler une zone pendant une à deux minutes avant que le polish ne soit cassé (formation de brouillard). Passer le cordon d'alimentation autour du poignet et au dessus de l'épaule pour éviter d'abimer la peinture avec. Travailler avec la polisseuse avec un mouvement gauche/droite en balayant lentement et en recoupant la passe précédente de 50% de la largeur du tampon. Passer ensuite à un mouvement haut/bas sur cette même zone. Voila un schéma qui résume comment passer correctement la polisseuse : Et la même chose en gif animé : Utiliser un tampon propre par produit. Ne pas mixer les produits sur un tampon. Si le tampon a une couche sèche de produit dessus, utiliser une brosse en nylon ou en poils de cheval pour le nettoyer (la polisseuse doit être arrêtée). Voila pour la théorie. Il reste a vous équiper et vous lancer (de préférence sur un capot récupérer dans une casse) IDDN Certification
  3. Marque Shinemate Produit EP803 Photo Description Shine Mate EP803 est une mini polisseuse rotative permettant de travailler dans les zones d'accès difficile. Grâce aux 3 plateaux fournis (25 mm, 50 mm et 75 mm), elle permet de travailler avec des pads de petites tailles et donc d'accéder à des recoins avec une grande précision. L' EP803 est livrée avec 40 accessoires ! BON A SAVOIR Pensez à toujours utiliser un pad plus grand que votre plateau (backing plate) afin d'éviter tous risques d'abîmer votre vernis. Spécifications : Voltage : 220-240VAC, 50/60Hz. Power : 600 (max. 900W) No-load Speed : 700 - 2.500 rpm Thread Connection : M14 Backing Pad : max. 75 mm Foam Pad/Lambswool : max. 100 mm Weight : 2.1 kg Gear System : Two-level Deduction Livrée avec : 2 X Wool Pad diam 40 mm 2 x Wool Pad diam 56 mm 2 x Wool Pad diam 80 mm 2 x Pad vert diam 40 x 10 mm Heavy Cutting 2 x Pad vert diam 56 x 10 mm Heavy Cutting 2 x Pad vert diam 80 x 25 mm Heavy Cutting 2 x Pad bleu diam 40 x 10 mm Medium Cutting 2 x Pad bleu diam 56 x 10 mm Medium Cutting 2 x Pad bleu diam 80 x 25 mm Medium Cutting 2 x Pad orange diam 40 x 10 mm Polishing 2 x Pad orange diam 56 x 10 mm Polishing 2 x Pad orange diam 80 x 25 mm Polishing 2 x Pad rouge diam 40 x 10 mm Finishing 2 x Pad rouge diam 56 x 10 mm Finishing 2 x Pad rouge diam 80 x 25 mm Finishing 2 x Pad Microfibres diam 40 x 6 mm Finishing 2 x Pad Microfibres diam 56 x 6 mm Finishing 2 x Pad Microfibres diam 80 x 6 mm Finishing 1 x Plateau M14 diam 25 mm 1 x Plateau M14 diam 50 mm 1 x Plateau M14 diam 75 mm 1 x Rallonge M14 - 80 mm Disponibilité Addict Auto : https://www.addictauto.com/polisseuses/540-ep803-mini-rotative.html Tarifs 169,90€ N'hésitez pas à poster vos photos et retours d'expérience dans ce post
  4. Bonjour à tous je vous présente ma nouvelle acquisition une polisseuse de marque Milwaukee sur batterie FAP180-502X Cette polisseuse professionnel à été développée par la société américaine Milwaukee spécialisée dans l'électro portatif pour professionnel !! Mes premières impressions de débutant dans le polissage: question puissance on à bien affaire à la marque ces du lourd, plusieurs réglages de puissance avec une petite molette placé sur le haut de la machine, elle est fournie avec une valise de transport ainsi que de 2 poignées spécifiques je dois dire que la poignée de type meuleuse est vraiment pratique Les petits inconvénients : la machine se fait lourde au bout d'un temps il y a tout de même une batterie M18 de 4.0 Ampère (il existe aussi des 5.0 voir 6.0 ampère) Niveau endurance elle tient facilement une bonne heure à puissance moyenne J'ai reçu plusieurs pad de la marque : un soft genre long poils très doux, un medium et un hard J'ai hâte d'être à la journée de formation chez tonton Bruno pour pouvoir vraiment apprendre à utiliser correctement la bête
  5. Les microrayures et les rayures. Quoi? Quand? Comment les retirer? Ce post est dédié à une explication basique sur les rayures et microrayures, qui regroupe plusieurs explications sur les causes des rayures ainsi que les techniques "classiques" de suppression si cela est possible. Ce post est susceptible d'évoluer, si vous avez des précisions à apporter ou besoin d'explication sur des points particuliers, n'hésitez pas à écrire. Les carrosseries de voitures sont victimes d'agressions mécaniques extérieures dès leurs sortie d'usine, des frottements (lors des lavages par exemple), de simples feuilles mortes qui tombent, de projections sur la route, de vandalisme et j'en passe. Malgré une relative dureté de nos peintures, les rayures et microrayures restent inévitables. Nous allons nous pencher sur les différents cas possibles ainsi que leurs correction si cela reste faisable, mais d'abord, nous allons nous pencher sur les composants présents sur nos voitures. De quoi est composée la surface de ma carrosserie? Nous n'allons pas nous pencher sur la composition d'une peinture de voiture, mais plutôt de ce qui est présent à la surface de la carrosserie. Il existe trois grandes catégories trouvables : Les peintures à brillant direct. Les peintures vernies. Les carrosseries "nues". Je rassemble en "grande catégorie" mais il faut savoir qu'il existe une très grande variété de peinture différentes selon les catégories, l'expérience et l'habitude permettrons de les distinguer. Les peintures à brillant direct. Ce type de peinture est maintenant assez rare, on le trouve beaucoup sur les vieilles voitures, ce procédé était très utilisé autrefois. Il consiste à n'avoir sur la carrosserie seulement 2 couches : Une base "primaire" permettant l'accroche d'une peinture qui sera en "contact direct" avec l'environnement. L'avantage d'une peinture comme celle-ci est au niveau de la pose, assez rapide, peu compliquée, peut donner un look particulier et ne marquant que peu aux rayures. Le défaut majeur est une oxydation rapide de la peinture, ce qui se traduit par un ternissement prématuré de la couleur (film blanchâtre). Voici quelques exemples : Les peintures vernies. Equipant maintenant la quasi-totalité du parc automobile du moment, la peinture est cette fois-ci recouverte d'un vernis très dur qui protège du ternissement et limite les marques des frottements (rayures). Dans ce cas, on a donc 3 couches : Primaire (participe à l'accroche de la peinture sur la carrosserie) + peinture + vernis. Içi, peu de soucis en réalité! Sur les vieilles peintures, le vernis peut "cloquer", dans ce cas, on ne peut rien faire à part repeindre l'élément. Certains ternissements sont possibles sur les peintures "bas de gamme". Les éclats de cailloux marquent rapidement aussi. :? On peut vite apercevoir des rayures mais la brillance et la résistance sont excellentes! Les carrosseries "nues". Sur certaines voitures, il n'y a aucune peinture, la carrosserie est à nue. J'ai consacré une courte partie car le métal est aussi sensible aux microrayures et rayures! Cette surface est désormais exotique mais on le retrouve sur plusieurs voitures anciennes. Pour exemple, certaines Lotus Super Seven ont une grande partie sans peinture : Un exemple de microrayures sur une Rolls Royce traitée par Dave KG Maintenant que vous en savez plus sur ce qu'il y a sur la carrosserie de votre voiture, nous allons voir ce qu'est une rayure ou une microrayure et savoir les causes de leurs apparition. Qu'est ce qu'une rayure/microrayure. Comme le dit son nom, une microrayure (aussi appelée Swirl) est une très petite rayure. Une rayure est une fine tranchée dans la surface de la peinture (ou de la tôle dans le cas d'une carrosserie "à nue"), cette tranchée est la plupart du temps en forme de "V" quand on regarde de profil. Pourquoi les rayures et microrayures qui ne transpercent pas la peinture se voient tant? La faute aux rayons du soleil qui sont déviés et qui rompent l'uniformité du reflet, ce qui créé une trainée blanche. La raison est due à la "perméabilité" du vernis aux rayons du soleil : Si le rayon passe à travers le vernis, il va "refléter" la couleur de la peinture, si le rayon ne passe pas, il va ressortir "sans couleur", donc blanc, voici pourquoi les microrayures se voient au soleil (ou avec une forte lumière) et très peu à l'ombre. Un petit schéma sera plus explicite : Pour supprimer ce phénomène, il faut lisser au maximum les angles des microrayures, il existe différentes techniques pour supprimer ou atténuer des rayures/microrayures, nous allons voir lesquelles après avoir vu comment ces rayures/microrayures apparaissent. Voici quelques photos de microrayures : On peut en retrouver partout : Carrosserie, plastiques, vitres, etc! Et voiçi la différence avec une rayure (peinture non transpercée) : Et voici les rayures profondes (avec peinture transpercée) : Comment les rayures et les microrayures apparaissent? Vous avez beau bichonner votre voiture le plus possible, encore et toujours, des microrayures apparaissent, beaucoup de choses peuvent être la cause de défauts, voici quelques exemples : - Mauvaise technique de lavage. Un lavage ne doit jamais être "violent", toujours en douceur. Chose à bannir : les rouleaux de lavage automatique. Même s'ils sont vantés "sans rayures", la plupart des fois, les voitures lavées par les rouleaux sont très sales, ces saletés viennent se coller aux rouleaux et la voiture suivante est alors lavée avec des rouleaux sales et créent des microrayures. Un lavage à la main peut aussi être en cause : Toujours rincer la voiture avant de "laver réellement" la voiture avec un gant de lavage et du shampooing, ça enlève le plus gros (qui est souvent le plus nocif). Un accessoire permettant un bon prélavage est le "Foam Gun" (ou canon à mousse), il permet de projeter un shampooing sous forme de mousse très dense, il ne reste qu'a laisser agir pour ramollir le plus gros des saletés, le risque de microrayures dues au lavage est amoindri après ce traitement. Cet accessoire s'adapte sur une lance Haute Pression (type Kärcher) et consomme beaucoup de shampooing. Pour le lavage à la main, toujours laver la voiture de haut en bas, en n'oubliant pas de rincer régulièrement le gant lors du lavage de qualité! Vous trouverez une bonne explication pour laver convenablement votre voiture içi : "Chapitre 1 : Lavage et séchage" (Utiliser la "technique des deux seaux" ("Vidéo montrant une bonne technique de lavage (En anglais") pour limiter au maximum les microrayures dues au lavage) Le Kärsher est un instrument très pratique mais il faut faire attention à ne pas être trop près de la carrosserie afin de ne pas l'abîmer. Ne pas utiliser un Kärcher sur une voiture boueuse, le jet va emporter des petits cailloux et va avoir pour effet de "sabler" la voiture (= poncer). - Utilisation d'un shampooing non adapté. Le choix du shampooing est très important, en effet, un produit non adapté peut endommager une peinture, laisser des marques et déssêcher la peinture, la rendant terne mais aussi mal dissoudre les saletés et donc créer des défauts lors du lavage. Les shampooings prévus pour un usage ménager sont très agressifs et sont nocifs pour les peintures de nos autos, il est donc important de bien choisir lequel utiliser. - Utilisation d'accessoires non adaptés. Les accessoires utilisés pour l'entretien automobile sont ce qu'il y a de plus important : on aura beau avoir un produit très efficace, si au moment de l'essuyer, on abîme la peinture, c'est à refaire... Les gants de lavage : Privilégier les gants en microfibres ou en laine d'agneau, ils ont l'avantage de capturer les saletés et ces dernières "remontent dans le gant", elles ne restent pas entre le gant et la carrosserie (cause de microrayures lors du déplacement du gant sur la voiture). Les chiffons de séchage : Les chiffons MicroFibres [MF] sont aussi à privilégier pour les mêmes raisons que pour les gants. Les peaux de chamois sont efficaces mais ont tendance à laisser plus de marques que les MicroFibres. - Voiture non protégée de l'environnement. Une peinture non cirée a le vernis directement en contact avec les éléments extérieurs et est fragile. Le simple contact d'une feuille d'arbre peut laisser une marque si la voiture va vite. Le vent chargé de sable, une pluie poussiéreuse, etc. tous ces facteurs sont susceptibles de marquer votre voiture. La peinture est donc très sensible. L'application de cires enveloppe le vernis d'une couche fine mais très dure et glissante qui permet de le protéger. (Pour information, la carnauba qui compose les cires est plus dure que du béton... c'est donc une bonne protection face aux agressions extérieures!) Nous en revenons donc à la suppression des défauts... Comment retirer les microrayures? On a vu que les microrayures sont visibles car le rayon de lumière réfléchi est dévié car l'angle de la surface de la peinture change brutalement. Pour corriger cet "angle", il existe deux solutions : remplir le trou laissé par la microrayure OU annuler l'angle en mettant le vernis au même niveau que le trou. Si la rayure est trop importante, la seule chose à faire est d'atténuer la marque pour ne pas risquer de traverser la peinture. Voici un schéma explicatif des différents défauts possibles : Les hologrammes sont de très très fines microrayures, le plus souvent créées par une mauvaise technique de polissage ou voir l'utilisation d'un chiffon trop "dur" pour la dureté de la peinture. Les microrayures... voir au dessus Les rayures, elles deviennent théoriquement impossible à récupérer dès lors que la peinture est transpercée... Voici les explications sur la suppression des défauts. 1 - L'utilisation de "remplisseurs" (Fillers en anglais terme technique : Polish) Cette technique est sans dangers car le trou laissé par la rayure va être rempli à l'aide de produits qui ne sont pas abrasifs, c'est donc impossible de "traverser" la couche de peinture. L'action de remplissage n'est pas forcément la plus efficace, on arrive assez vite aux limites, mais c'est quand même efficace, facile d'utilisation et sans dangers, un gros plus Voici un schéma de la correction "par remplissage" : Le remplisseur (en orange) vient boucher le trou, c'est comme si on rajoutait un peu de vernis pour éliminer le défaut. Cependant, ce type de produit n'est pas forcément permanent, à une durée de vie limitée et une efficacité limitée : Si la microrayure est trop profonde, elle ne sera que atténuée. Voici quelques exemples de produits ayant des "remplisseurs" dans leurs composition : - Autoglym Polish Super Resin - Meguiar's NXT Tech Wax - Klasse All In One - Meguiars #21 Sealent - Menzerna Finishing Touch Glaze - Swissvax Nano Express Ces produits sont généralement faits pour être travaillés à la main. 2 - L'utilisation de polishs abrasifs (= compounds) Le polissage consiste à mettre à niveau la surface du vernis et le bas de la rayure en ponçant très finement à l'aide de pâtes abrasives. Une fois fait, l'angle déviant les rayons lumineux aura disparu, donc il n'y aura plus de défaut. - Les produits de la gamme "publique" (que vous trouvez dans les magasins de grande distribution) donnent de bons résultats mais il ne faut pas que les rayures soient trop profondes, ils sont faits pour être manipulés "à la main". Exemples de produits de la gamme "publique" : - Meguiar's Etape 1 - Autoglym Rénovateur de peinture - Meguiar's ScratchX Les "Efface rayures" sont souvent très fortement abrasifs donc la finition n'est souvent pas au rendez-vous, faites attention lors de leurs application. - Les produits de la gamme "pro" peuvent êtres très abrasifs pour des résultats même sur les microrayures les plus profondes, ils sont faits pour être travaillés à la polisseuse (rotative ou orbitale). Mais attention! (Remarque pour les produits pros utilisés à la machine) L'épaisseur du vernis et de la peinture se mesure en micron, c'est donc vite fait de passer à travers... C'est donc avec grande prudence qu'il faut manipuler ces produits. Exemples de produits de la gamme "pro" : - Menzerna 106FF - Meguiar's #83 - Mothers Scratch Remover - Poorboys SSR1 - Swissvax Cleaner Fluid (Medium et Strong) - Farcela - etc. Pour polir une surface, un polish "de finition" peut suffire si la surface n'est que très peu microrayée. Pour des rayures ou microrayures importantes, il faudra au préalable utiliser un polish "de correction" pour retirer les plus gros défauts et ensuite passer un polish de finition pour obtenir un beau résultat. Schéma d'une peinture avant de subir un polissage : Schéma d'une peinture ayant subi un polissage : Nous pouvons nous rendre compte que tout n'est pas parti, en effet, même si la peinture n'est pas transpercée, certaines rayures s'en vont très difficilement et les retirer peuvent comporter certains risques (percer la peinture en polissant par exemple). Quand la rayure est vraiment trop profonde, l'utilisation de techniques comme le ponçage à l'eau (wetsanding) peuvent être utilisées avec beaucoup de précautions. Mais dans certains cas, il vaut mieux atténuer une rayure plutôt que de risquer de percer la peinture en polissant. Une photo 50/50 pour le fun : Voila, je pense vous avoir dit le plus important, j'espère que ce post vous aura appris des choses. Les questions/réactions sont les bienvenues! Sébastien Jacquet
  6. Taianui Goubrey

    Mirka PS 1437

    L'autre jour, je passe voir le revendeur Mirka et je tombe sur ça http://www.mirka.com/fr/fr/FR_POLISH/FR_Polishing-Tools1/?productgroup=&product=MIRKA+POLISHER+PS+1437+150mm___8991300111 Je me dis, tiens elle a l'air sympa, légère, puissante, robuste, bref, ça respire la qualité, et là bam le prix me mets une droite (bon OK, c'est à Tahiti donc, c'est moins chère en Métropole qu'ici) environs 637 € oO, en y regardant de plus près, j'ai l'impression que c'est une Flex PE 14-2 150 en beaucoup plus rapide (1100 - 3700 annoncé). Si vous avez des retours ?
  7. John

    Rupes LH18ENS

    RUPES LH18ENS Voici une petite présentation de ma nouvelle acquisition ; une Rupes LH18ENS , une belle Italienne qui sera plus une machine pour travaillé en vitesse plutôt qu'en appuis Je ne l'ai pas encore vraiment essayée mais je bouillonnais d'envie de vous la présenter et de partager ici vos avis quels qu'ils soient D'après les infos reprisent ici plus haut , il semblerait que la 18ENS soit l'évolution de la 18EN , c'est à dire qu'elle a en plus http://www.rupes.com/p/fr/fr/0207585880250_fr La tête ergonomique ( poignée frontal ) Le bouton poussoir pour changer de plateau sans clef Elle a aussi : Un démarrage progressif Montage de la poignée latéral gauche ou droite Un réglage électronique de la vitesse Un double réducteur à engrenage Une plage de vitesse allant de 700 à 1850 RPM Alors mes premières sensations niveau ergonomie et bien c'est parfait , la machine est bien légère et équilibrée , les commandes sont toutes à portées de main et en comparaison avec mon orbital pour ce qui est du bruit c'est pas pire et en plus cela ne vibre pas , je vais enfin trouvé un certain confort en travaillant Son poids est de 2kg270 avec une poignée latéral montée et son câble fait 3m30 Pour ce qui est de la qualité de la machine et du packaging dans l'ensemble ça va , l'emballage est rudimentaire ils auraient pu fournir une belle petite valise ou un sac mais je suppose que le prix auraient gonfler aussi , elle est également vendue sans les plateau avec un filetage de type M14 et sans pads Niveau prix ,cela varie de +/- 220€ à 350 € , tout dépend du pays où vous irez la cherchez Ce qui est bien avec ce genre de machine aussi , c'est que si vous cassez une pièces , il y a toujours moyen de la trouver contrairement au machine chinoise à 2 francs cinquante Voici une vue éclatée de la machine et de ces pièces Bon maintenant place aux photos de la belle Italienne Voici la boîte et la belle La tête , le bouton de blocage et le filetage La poignée latéral ( gauche ou droite ) légèrement inclinée Les commandes de la machine ( Tout est à portée de main ) Voilà pour la première présentation A vous
  8. Krauss P7 & EP801 Compact Rotary Polisher Je lance le sujet afin d'échanger vos avis et vos retours sur cette machine que je ne possède pas mais qui m'intrigue beaucoup , c'est en fait une Liquid Shine que nous ne trouvons plus sur le marché sous ce nom Voici le descriptif : Descriptif Krauss Tools https://krauss-tools.de/index.php/de/produkte/exzenter-poliermaschinen/rotation-poliermaschine-rotationspolierer-p7.html Descriptif CYC http://www.cleanyourcar.co.uk/index.php?_a=viewProd&productId=854 Ici vous verrez que c'est bien la même machine que la Liquid Shine , je vous invite à lire le retour pour y trouver les avantages et les inconvénients http://forum.detailing-art.com/topic/513-liquid-shine-rotary-polishing-machine/ http://www.liquidshine.eu/?gclid=CIDirpWT-boCFfLHtAodRxoA5Q http://liquidshine.eu/docs/Liquid_Shine_Machine_Leaflet.pdf Comme je vous l'ai dis plus haut je ne l'ai pas donc je ne serais pas vous donner mon ressenti Par contre , elle a un démarrage progressif ce qui est déjà un bon point , un ergonomie assez sympa, une vitesse constante réglée électroniquement et des vitesse de rotation correcte , c'est une machine correcte pour une utilisation occasionnel Niveau retour d'expérience je sais que plusieurs membres ici la possède , certains ont des soucis d'autres pas tout comme avec la Liquid Shine et donc je compte sur vous pour alimenter le post Voici un lien vers un pdf pour changer vos charbons correctement http://www.chemicar.net/data/files/195_CommentremplacerPOL5555FRA.pdf Pour ceux qui ont des soucis notamment celui de la tête qui chauffe et qui crache de l'huile comme sa petite soeur la EP800 ou sa cousine la liquid shine Il semblerait que l'huile dans le carter ne soit pas adapté , il suffirait de la remplacer par de la graisse haute température et de faire un joint de silicone RTV Je vous invite à lire ce topic sur un forum UK ( c'est sur la EP800 mais le soucis est le même ) http://www.cleanyourcar.co.uk/forum/viewtopic.php?f=17&t=19438 Elle est en vente chez notre partenaire France Detailing et chez CYC http://francedetailing.fr/v3/index.php/default/renovation-carrosserie/polisseuses/polisseuse-rotative-krauss-new-model.html Voilà le reste , c'est pour vous
  9. Je vais vous présenter mon dernier jouet, la Festool Shinex RAP 150 FE. Je cherchais a remplacer ma Metabo par une polisseuse avec une gâchette pour faire varier la vitesse. J'étais parti pour une Flex L 3403 VRG mais les vitesses me gênait un peu (elle commence à 1100 tr/min et monte à 3700tr/min). La Makita 9227 CB était parfaite (600 à 3000 tr/min), si ce n'est son poids : 3 kg. Moi qui me suis habitué au 2,2 kg de ma Metabo... La Flex faisait aussi 2,2 kg et je m'était fait a l'idée d'un démarrage un peu haut en tour jusqu'à ce que je tombe sur des retours sur le Festool Shinex RAP 150 FE... Cette dernière ma parue parfaite. Tout d'abord, elle se distingue des autres car c'est actuellement la seule polisseuse conçue spécifiquement pour l'automobile. Les autres sont plus générique (sans être péjoratif), ce qui explique les vitesses pas forcément adaptées à nos chères carrosseries (au delà de 2200 tr/min par exemple). La Shinex existe en deux version : livrée en carton ou en systener (RAP 150 FE-Set). Le systener comprend les pads et polish Festool (Menzerna rebadgé apparemment), le papier à poncer et quelques autres bricoles (QD, MF, ...), le tout livré dans une boite en plastique : J'ai donc opté pour la version "standard", qui est quand même à 477€ en prix public France contre 626€ pour le systener. Oui c'est cher, mais c'est du Festool ! Je l'ai acheté chez i4detailing pour 389£ (435€ environ), reçue en moins de 48 heures après la commande ! Voila le carton à la réception : Et la bête à l'intérieur : C'est du basique, pas de fioriture... Mais ce n'est pas ca le plus important ! Elle est livrée avec une poignée amovible et un backing plate en mousse : Voila ses caractéristiques qui m'ont tout de suite séduit (ca laisse rêveur, non ?) Vous trouverez une petit présentation en pdf sur le site de Festool en suivant ce lien. Je vous reprend quelques éléments : Vitesse de rotation : 400 à 2100 tr/min Puissance absorbée : 1200 W Diamètre maxi du plateau : 150 mm Poids : 2,1 kg Ses points forts : Les vitesses vont de 400 à 2100 tr/min alors que la Metabo va de 700 à 2200 tr/min. Il y a 6 positions pour l'interrupteur de vitesse et ce qui surprend c'est que les paliers sont exactement à la même différence de tr/min (300 pour être précis) : 600 tr/min : 900 tr/min : 1200 tr/min : 1500 tr/min : 1800 tr/min : 2100 tr/min N'importe quelle autre polisseuse, à ma connaissance, a des paliers irréguliers. La voici vue de profil : De dessous : Du dessus : La prise en main est excellente. La poignée est parfaitement adaptée à la main, et le sélecteur de vitesse tombe juste sous le pouce : Alors que la gâchette (qui sert d'interrupteur on/off et de variateur de vitesse en fonction de l'appui exercé dessus) est logée sous l'index : En action, ca donne ca : La voila avec la poignée et le plateau : Je vous laisse admirer la qualité et la finition : Ca respire la solidité ! L'équilibrage est réellement parfait. Les plastiques paraissent solide et de qualité. Les parties bleues sont en fait un peu caoutchouteuse afin d'avoir un bon grip. Vous avez du remarquer la tête : L'air circule de l'arrière de la polisseuse (ou il y a les grilles) vers l'avant pour refroidir le carter et sort au niveau du plateau (cf. photo du dessous). La tête reste donc froide. Sa forme est étudiée pour être la plus plate possible et permettre d'aller dans des endroits difficile d'accès (sous les rétroviseurs par exemple). Elle permet aussi d'être tenue par là également (tout comme la Metabo) : Le grip est agréable et on la tient bien en main. La poignée fournie peut bien évidemment être mise à droite ou a gauche de l'appareil. Le câble est un peu voyant. Il fait 4 mètres de long (ce n'est jamais de trop) et est résistant à l'abrasion. Il a plus tendance a se tortiller dans tous les sens que celui de ma Metabo qui était souple. C'est mon seul point négatif ! Le bruit est raisonnable, moins strident qu'une Rupes. Les valeurs données dans le manuel sont de 81 dB en pression acoustique et de 92 dB en puissance acoustique. J'essaierai de le mesurer à l'occasion en fonction de la vitesse de rotation. Une fois qu'on l'a en main on comprend mieux les retours positifs. Elle me parait idéale a tout point de vue. Je ne regrette en rien l'investissement. Reste a voir à l'usage mais ce n'est pas étonnant qu'un certain detailer anglais ai troqué sa 9227 CB contre une Shinex
  10. Pierre

    Metabo PE 12-175

    Voici une petite présentation de la Metabo PE 12-175 qui est une polisseuse rotative. Elle est livrée dans un carton, sans boite de rangement : Elle est livrée avec un plateau Metabo de 150 mm (6 pouces) qu'il faut changer pour deux raisons : 1) il est trop grand pour les pads de 6,5 pouces 2) il fait (trop) chauffer la polisseuse (je vais y revenir plus tard) Les autres accessoires livrés avec sont la poignée et le protège main : Les caractéristiques de la bête : Elle ne pèse que 2,2 kg, a un moteur Marathon en fonte d'aluminium et un système électronique VTC (Vario Tacho Constamatic) qui permet : 1) une limitation du courant de démarrage 2) un démarrage progressif électronique 3) une surveillance de la température du bobinage (on y reviendra) 4) une protection électronique contre le redémarrage (ne se remet pas en marche après une panne de courant par exemple) 5) une vitesse constante même en charge (s'adapte en fonction du matériau) Le moteur a une puissance absorbée de 1200 W et une puissance débitée de 680 W avec un couple de 10 Nm. Le diamètre maximal pour le plateau est de 175 mm (7 pouces). Elle dispose de 6 vitesses : 1 : 700 tr/min 2 : 1100 tr/min 3 : 1500 tr/min 4 : 1800 tr/min 5 : 2000 tr/min 6 : 2200 tr/min La molette de vitesse permet de faire varier la vitesse en continue. Toutes les vitesses intermédiaires sont possibles en jouant avec la molette : En l'ayant achetée en angleterre, on a forcément une prise anglaise : Bizarrement elle est vissée et non moulée ! En regardant de plus près je crois reconnaître quelque chose : Un petit coup de tournevis pour ouvrir : Merci le made in germany ! Plus besoin d'adaptateur. Le corps de la polisseuse est assez fin malgré qu'elle soit assez longue (44 cm), ce qui permet une bonne prise en main : La tête est ergonomique, ce qui fait qu'on peut se passer très facilement de la poignée latérale (qui peut se positionner sur des deux cotés) : La prise en main est exemplaire : Le cordon d'alimentation est très souple et mesure 3,80 m ce qui s'avère tres pratique : la tête de la polisseuse : La voila avec le plateau de 6 pouces fourni avec : Et enfin avec la poignée a gauche : Elle est très bien équilibrée, ne vibre pas et n'est pas très bruyante (a voir a l'usage). Pour en revenir au problème de chauffe que j'ai évoqué précédemment, il arrive assez souvent que la polisseuse se bloque pendant qu'on l'utilise. Ceci est du au mécanisme de contrôle de la température qui coupe la polisseuse si le moteur est trop chaud. C'est embêtant quand on a fait la moitié de la voiture. En plus, elle met longtemps a refroidir... Pour éviter de la faire chauffer de trop, il suffit de changer le plateau. En effet, celui fourni avec est un plateau de 6 pouces et est assez lourd. Le travail avec des pads de 6,5 pouces reste possible avec ce plateau même si ce n'est pas l'idéal. En revanche, le moteur va chauffer a cause du poids du plateau qu'il doit entraîner. Pour éviter de la faire chauffer de trop, il suffit de changer le plateau par un de 5 pouces (125 mm) et en prenant soin d'en prendre un léger comme le 3M 09552 ou un en urethane (flexible et léger). La fixation du plateau est de type M14 Bref, ca respire la qualité de fabrication. Le bouton marche arrêt tombe sous le pouce si on la tient dans son milieu. Par contre la molette est a l'extrémité, ce qui veut dire loin des doigts... Même en la tenant par le bout, on n'arrive pas a jouer avec la vitesse pendant l'utilisation (ou alors on la tient mal). Pour moi ce n'est pas un handicap car je ne fais jamais varier la vitesse en polissant. Pour d'autre ca peut être rédhibitoire ! Je l'ai acheté chez Lawson HIS pour 201,41£ livrée par UPS. Attention a bien choisir le modèle 230V sur le site et non celui en 110V. De plus, ce shop ne pend pas les cartes bleus étrangère aux UK donc vous allez recevoir un mail avec l'IBAN du magasin pour faire un virement. Attention aux frais que vous prend votre banque (frais de virement, frais de change et frais de la banque anglaise). Malgré cela, ca reste moins cher qu'ailleurs (320€ chez CCE, sans les frais de livraison). La garantie Metabo est de 3 ans.
  11. Bonjour, J’aimerais acheter ce genre d’accessoire savez vous ou je peux en trouver ? Il existe en plusieurs longueurs, et il m'a l’air très utile pour certains recoins. p://
  12. Thomas

    Lare EPL-11

    Bonjour à tous, aujourd'hui pas un retour car je n'ai pas testé le produit, mais une petite présentation. Initialement parti pour l'acquérir, j'ai passé mon tour, en raison de l'achat d'une rotative 3M. La Lare est trouvable uniquement en Pologne à ma connaissance. C'est une polisseuse de fabrication Thaïlandaise, et assemblée en Pologne. Les pièces sont identiques à celles de la Shine Mate EP 801. Vu les retours, je la classerai en tant que polisseuse de moyenne gamme (bien évidemment inférieure en qualité et en finition aux machines Festool ou Flex, mais supérieure aux Silverline, Krauss) Une petite photo de l'engin : Comme on le voit elle ressemble fortement aux polisseuses Liquid Shine et Rupes LH-18ENS. Voici un petit tableau regroupant les caractéristiques de la machine : Elle est plus lourde que la Rupes (2kg) mais plus légère que la Liquid Shine (2,4kg) Elle monte plus haut dans les tours (2,500 tr/m) par contre... Sur la mosaïque ci-dessous on aperçoit que les commandes sont à portée de main. Et elle est dôtée d'un système à double engrenage qui est censé apporter plus de couple à bas régime. Voici un comparatif italien entre la Shine Mate EP801 et la Flex PE14-2 150 où elle s'en sort pas trop mal. Pour les plus flemmards voici la conclusion traduite du comparo' "Les conclusions sont tirées d'un essai de chaque machine au bout de quelques rénov', en essayant des pads et plateaux de différentes tailles. La Flex a ses points forts en matière d'ergonomie, de bruit, d'équilibre et de puissance, et bien que la EP801 soit plus légère, la Flex a une meilleure répartition du poids. C'est certainement la raison pour laquelle elle parait plus légère. Les plastiques sont de qualité moyenne, l'ergonomie de la tête est très intéressante pour ceux qui préfèrent travailler à partir de la tête de polissage. La Flex est certainement la meilleure des deux. La EP801 manque un peu de couple à bas régime, vitesse 1-2, à partir de la vitesse 3 le couple est très bon et fiable, vraiment bien. Le fait qu'elle monte jusqu'à 2500tr/min, ne sert pas vraiment, mais ça démontre un potentiel certain. En conclusion, l'EP801 est une bonne polisseuse, elle a globalement la performance et la qualité d'une polisseuse de qualité supérieure." Enfin, elle est en vente sur Wax Paradise à un prix de 120€.
  13. DDO

    Festool RAP80

    Salut, Je vous présente mon nouveau jouet : la RAP80 de FESTOOL ! On trouve beaucoup de sujet et d'avis sur sa grande soeur, la RAP150, mais la 80 est plus confidentielle. Voici la bête à la pesée : La prise en main est super agréable : Le bouton marche/arrêt se trouve à gauche sur le corps de la machine : Le réglage des 6 vitesses se fait à l'arrière de la machine comme sur les orbitales : Le cable est bien assez long (2.5/3m à la louche), et par chance seule la prise est verte (je crois que sur la 150 le câble est vert) : A l'utilisation cette machine est pour moi impeccable ! Sa légèreté et sa maniabilité sont extra ordinaire. En terme, de "patate", elle sait faire, d'autant plus que le travail avec spots pads (4", 80mm et 100mm) augmente la capacité de friction. Le seul bémol, c'est son prix et le carton dans lequel elle est livrée Pour le reste, la qualité ressentie est au niveau. A+
  14. Bonjour à tous, Dans ma quête de reprendre une machine qui fera quelques rénoves par an, j'ai été orienté sur cette machine : http://www.cleanyour...r/prod_854.html un poids plume de 2.2kg, 5m de cable, seul bémol que je pourrais lui trouver : elle ressemble à une DAS6. Vos avis sur cette rota ? je précise que c'est un achat éventuel (les makita me font de l'oeil aussi)
  15. Cette année la père Noel a été plutot sympa avec moi. En effet, apres de longue semaine d attente, les polisseuses Liquid Shine que nous attendions sont enfin commercialisées Chez le partennaire du Forum France Detailing. Tres peu d infos sur cette machinesi ce n est qu une plage de vitesses de rotation, un poid et une idée de prix. Nous voici donc arrivés à quelques jours de Noel quand DDO nous annonce que les machines sont enfin arrivées et nous montre les premieres photos. Et là, c est le coup de coeur. De là, plus aucune hésitation, elle sera sur ma liste de cadeaux pour le Père Noel. Apres un long périple d une semaine, cause des conditions climatiques qui ont retardé la livraison de la commande, la voici enfin arrivée et je ne résiste pas à faire un petit reportage sur ce beau bébé. Quelques infos technique: Puissance Restituée:800W Vitesses de rotation:de 700 à +-2500Tr/Min sur 6 vitesses de 1 à 6 Poid:2450Gr La machine est livrée dans une simple boite en carton blanc avec le logo Liquid shine Pas de chichis, c est sobre Dans le packaging on trouve une poignée, une clé de serrage pour le backing plate et des charbons A noter que les charbons sont de type Serrated, ce qui veut dire que la surface de travail de ceux ci est striée pour leur donner une meilleure conductivité tout en ayant une surface de contact moindre avec le rotor du moteur et donc eviter l usure et le moins de frotement possible.Apparement ils ont le souci du detail chez Liquid Shine Dés que l on voit la machine, on sait tout de suite d ou les concepteurs se sont inspirés.En effet, il y a de tres fortes resemblances avec la Rupes La qualité des plastiques n est pas de haut de gamme, mais pas non plus médiocre.Je dirais qu ils sont de la même qualité que ceux d une Kestrel. Par contre,la visserie semble etre de bonne qualité et les assemblages sont propres. La machine présente des aérations sur l arriere du corpset sous la tete. On peut aussi voir que tout est serré avec des rondelles pour assurrer un serrage optimal La commande de vitesse est bien intègrée et idéalement placée pour pouvoir varier les vitesses sans jamais devoir détourner le regard ou changer de position de la main. La gachette possède un click et un bouton de bloccage. Attention, ce n est pas une sécurité, mais un bouton qui pemet de bloquer la gachette lorsqu elle est actionnée et donc ne pas devoir toujours la presser pendant le polissage. Une simple pression sur la gachette débloquera le bouton et donc arretera la machine. A noter que la machine possède un soft start, mais n est pas progressive. on ne peut donc pas travailler en dessous de 700Tr/min en vitesse 1 Mais la regulation de vitesse n etant pas crantée, il est possible de regler la vitesse de la machine tres finement au dessus de la vitesse 1 On peut aussi enlever le capot qui est sur la tete Et là, on peut découvrir que sous celui ci se cache une gachette de serrage rapide pour le backing plate. Evidement, il aurait été plus judicieux de percer un trou dans le capot pour pouvoir utiliser cette gachette sans devoir enlever le capot Petit comparatif avec ma polisseuse Ferm qui est beaucoup plus massive et plus lourde Le cable de la machine a une longueur approximative de 3m Et encore un comparatif avec ma Kestrel Même si je n ai pas su encore faire un test en conditions d utilisation, je n ai pas résisté à faire quand même un mini test Il en ressort que la machine est vraiment tres légère, et tres bien équilibrée. J ai utilisé un combo le plus agressif possible sur une zone test pour voir si avec le cut la machine a tendance à se ballader, mais il n en est rien, la machine reste tres facile à manier. Elle est tres silencieuse, dumoins comparé à ma Ferm ou encore comparé à une kestrel. Elle ralenti tres peu sous la pression. Bref, un vrai bonheur. La seule chose que je lui repprocherait, est que la soft start est un peu trop softet la machine a un peu de mal à démarrer en appuis. En conclusion: Les plus -Son poid plume -La motorisation semble soignée et de bonne qualité -La visserie et le montage sont de qualité -La machine est bien équilibrée -Bonne ergonomie -Son prix est un gros plus surtout pour de telles caractéristiques Les moins -Plastiques pas tres jolis au touché et à la vue même si de qualité acceptable -Pas de serrage rapide du backing plate sans enlever le capot de tete ( un simple percement dans celui ci aurait tout changé) -Pas de Doc livrée avec la machine, on est donc dans le flou total par rapport aux différentes vitesses de rotation Je dirais que pour son prix, c est une tres bonne machine.on en a pour son argent surtout quand l on sait que pour des machines avec une telle ergonomie et un tel poid on est toujours au dessus de 200 euros. Voilà qui est pour une premiere prise en main de cette nouvelle machine. J essayerais de tenir à jour ce topic si il y a de nouvelles choses à signaler Amicalement Mass Edit: Petit upgrade de la machine ce matin. Depuis que je l ai reçue, je voulais faire un percement dans le capot de tete pour pouvoir utiliser le poussoir pour relacher le backing plate sans enlever le capot. C est maintenant chose faite
  16. bonjour, je vous vous présenter ma dernière acquisition en terme de plateaux : Les nouveaux plateaux gloss it en 125 et 75mm. je vais essayer de faire une petite comparaison avec les références "actuelles" Ayant déjà un 3M et un classique 75mm, cet achat était plus par curiosité qu'autre chose. commençons par le 75mm, ce qui frappe au premier abord, c'est l'épaisseur de la mousse du plateau gloss it qui fait au moins le double du plateau classique. Autre point, non négligeable, la mousse du plateau gloss it rappelle celle du plateau 3m, tout en étant de meilleur facture : bonne souplesse et meilleure répartition de la pression que ce dernier. Combiné au pad LC 4", c'est un vrai régal les différences de flexibilité : ce qui peut choquer, c'est ce rebord de mousse qui dépasse du plateau. quel utilité ? voyez la photo dessous ! lorsqu'on applique une pression sur le plateau, la mousse va venir recouvrir le bord du plateau, belle initiative pour éviter de malheureux accidents. quelques photos du plateau monté sur différents pads pour vous faire une idée : sur un pad de 80mm sur un pad de 100mm La trame en contact avec le pad est résistante, permettant une répartition homogène de la pression. le scratch présent au niveau de cette trame est de très bonne facture, il accroche bien ! Enfin, c'est pil poile ce qui faut pour des disques mirka (même si l'utilisation de ces pads a la rotative est déconseillé) Au final, le plateau gloss it 75mm est loin devant son concurrent ! Passons aux plateaux de 125 mm, la, le match est plus serré : même design : mousse de même épaisseur : le plateau gloss it est peut-etre un mm plus grand la souplesse du plateau 3M, largement apprécié ! on peut remarquer cependant que la répartition n'est pas des plus homogènes. comparons avec celui de gloss it ! même s'ils ont la même souplesse, la répartition de pression est bien meilleur sur le plateau gloss it. comme pour le plateau de 75mm, ce plateau a une mousse qui dépasse légèrement du plateau. Et comme pour le 75mm, lorsqu'on applique une pression, la mousse permet de protéger la carrosserie du plastique. utile lorsqu'on est obligé d'attaquer avec un bord du pad/plateau. Au niveau du scratch : celui de gloss it est en fait une trame plastique, il n'y a pas de petit picots en plastiques comme celui de 3M qui ont tendance soit a s'arracher avec le temps soit a se plier. La trame du gloss it ne possède pas cet inconvénient ! on voit les quelques "picots" qui sont abimés : la trame du gloss it plus en detail : Pour finir, quelques photos du plateau monté sur différents pads de taille diverses et variés (du 5.5" au 7") les Quelques avantages du plateau gloss it (rebord de mousse, meilleure répartition de pression, scractch de meilleure qualité) par rapport au 3M le placent en 1ere place. Pour conclure, les plateaux gloss it sont de très bonne facture, à l'usage, il se révèle très efficace et très agréable a utiliser. on regrette p-e la qualité de présentation qui pourrait être amélioré. Pour le moment, ces plateaux sont disponible chez polished bliss. Si vous devez passer commande la bas, N'hésitez pas, le 75mm est a avoir absolument, pour le 125mm, tout dépend si vous avez déjà un 3M et que vous êtes lassé de ce dernier. prix : 75mm : £13.29 125mm : £17.05 le 75mm gloss it est légèrement plus cher qu'un 75mm classique(£10 environ), mais le 125mm gloss it est bien moins cher que celui de 3M (£25 environ) vous aussi vous utilisez ces produits, partagez votre point de vue
  17. Invité

    Flex PE 14-2 150

    Bonjour à toutes et à tous, Ma vieille polisseusse commençant à chauffer un peu trop, j'ai songé, il y a quelques mois, à la remplacer. Après de grosses recherches, j'ai décidé de me diriger vers la Shinex puis finalement j'ai découvert la Flex. Caractéristiques : - Électronique VR : présélection en continu du régime, maintien constant du régime au moyen d'une génératrice tachographique, protection contre la surcharge, verrouillage de redémarrage et surveillance de la température. - Puissant moteur de 1400 watts avec ventilateur performant pour un refroidissement optimal. - Interrupteur d'accélération : pour un démarrage en douceur, régime de démarrage en position 1 (380 t/min) et arrêt pour le fonctionnement continu. - Guidage de l'air optimisé pour le meilleur effet de refroidissement possible du moteur et de la transmission. Pas d'air d'échappement perturbateur pour l'utilisateur. - La combinaison innovante d'un engrenage planétaire et d'un engrenage angulaire assure une réduction extrême du bruit. - Tête de réduction plate : réduit la distance par rapport à la surface. Ceci permet de guider la machine en toute sécurité dans toutes les situations. - Coquille à poignée : de forme ergonomique avec SoftGrip. La machine peut être guidée avec précision et tient toujours agréablement et sûrement dans la main. - Butée d'axe : est positionnée de manière idéale pour éviter les fausses manoeuvres et ne pas influencer la zone de la poignée. - Avec surface de dépôt gommée pour une pose sure. - 4 mètres de câble PUR H05-BQF : résistant à l'usure, flexible avec haute résistance à l'abrasion et à l'encoche. Informations techniques : - Ø ponçage maxi : 150 mm - Ø maxi du plateau support : 200 mm - Vitesse de rotation à vide : 380-2100 /min - Vitesse cycle à vide : 380-2100 /min - Puissance absorbée : 1400 Watt - Puissance utile : 880 Watt - Emmanchement : M 14 - Dimensions (L x H): 402 x 117 mm - Poids : 2.2 kg Je me suis plongé dans les forum anglophone pour en apprendre un peu plus et il semblait qu'elle était très similaire avec la Shinex, j'ai meme lu sur certains forums que Flex fabrique pour Festool :? J'ai donc commandé la mienne ici : http://shop.autobrit...sher-2921-p.asp Et une semaine plus tard : Pour voir ce que ça vaut, j'ai contacté Johantarga pour un petit comparatif. Il serait impossible de dire quelle machine est meilleur que l'autre, elles sont très similaire, meme poids, meme vitesse de rotation, seule quelques details ergonomiques semblent les différencier. ici, on voit que la Shinex est légerement plus longue tandis que la Flex a une tete plus large. Les vitesses sont sur le coté sur la Flex, au dessus sur la Festool. Le blocage de l'axe est placé plus haut sur la Flex, il est aussi plus pratique pour bloquer l'axe, les utilisateurs de Festool comprendront je pense. Ici, on voit que la tete de la Flex est entièrement en grip et il y a un leger creux pour un meilleur maintient. Ici on voit que le manche de la Shinex est plus fin. Je n'ai pas assez de recul pour vous donner un vrai avis sur cette machine ( 12heures d'utilisation) mais pour l'instant je suis content de mon achat et je ne manquerait pas de vous en dire plus assez rapidement. Pour l'instant je la trouve légère, très facile à manipuler, j'ai trouvé qu'elle chauffait un peu avec un compound mais rien d'alarmant. Avec les températures élevés qu'on risque d'avoir cette été, on va vite voir si elle tient le coup. Cédric.
×