Aller au contenu

  • Connectez-vous avec Facebook Connectez-vous avec Twitter Connectez-vous avec Windows Live Se connecter avec Google Connexion
  • Créer un compte
Bienvenue sur Detailing Art
La totalité du forum est accessible en lecture pour tout le monde, y compris les invités. Si vous êtes nouveau, commencez par consulter la rubrique FAQ / Guides pour vous familiariser avec les bases du Detailing. Le Guide d'achat pour les débutants vous permettra de faire vos premiers choix parmi la multitude de produits disponibles. Enregistrez vous maintenant en créant un compte ou en utilisant votre compte Google, Facebook, Twitter ou Windows Live pour avoir accès à toutes nos fonctionnalités. Une fois connecté, vous pourrez créer des sujets, poster des réponses dans les sujets existants, demander des conseils, utiliser les petites annonces, avoir accès à la messagerie privée, au tchatche pour avoir des conseils en live, au calendrier pour voir les prochaines rencontres ou formations qui sont planifiées, gérer votre profil, suivre les contenus qui vous intéressent et bien plus. Ce message disparaît automatiquement dès que vous êtes connecté.

Vous pouvez en tant que membre devenir Membre Premium afin de soutenir le forum. Ce statut vous permet également de bénéficier de réductions supplémentaires chez nos partenaires, ne plus voir la publicité, avoir accès à la recherche Google du site,... Une fois connecté avec votre compte, vous pouvez souscrire en vous rendant dans la boutique.
Connexion Créer un compte
Photo

poli miroir


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1
DÉCONNECTÉ   nounours

nounours

    Apprenti

  • Membres
  • 81 messages
  • LocalisationBelgique

LA TECHNIQUE DU
POLI-MIROIR - POLI-LUSTRE

"Tout sur le poli-lustrage"


"A la suite du tuto sur le wetsanding" -->


PREAMBULE

J’avais envie de vous parler d’une autre façon de faire.
Celle-ci n’est en rien meilleure que le wet standing ou encore le ponçage à la machine avec des disques genre Trizact mais on trouve son utilité lorsqu’il faut poncer des endroits à risque, souvent à cause des formes arrondies ou anguleuses de la carrosserie.
Ce ponçage se fait aussi à sec, ce qui dans certain cas peut être intéressant.

Au départ je voulais surtout m’adresser aux personnes qui aimeraient faire du poli-miroir avec le moins de risque «bien que le risque existe toujours», car les pros qui utilisent le Système Trizact pour faire ce travail ne doivent rien changer car le ponçage au Trizact lorsqu’il est bien maitrisé c’est le TOP.

 

3m-500-actionshot.jpg

Concernant le poli-miroir, si vous posez la question à des professionnels comme les marbriers ou encore les personnes travaillant dans le luxe «argenterie etc», ils vous diront que c’est un ponçage fin suivi d’un polissage qui rend la surface parfaitement lisse et que si un photographe prend le support en photo, la surface est tellement lisse qu’il aurait l’impression de se photographier dans un miroir. Même la couleur du support n’apparaitrait pas.


INTRODUCTION SUR LA TECHNIQUE

Alors pourquoi le Scotch Brite ?
Il arrive que le carrossier doit affiner un ponçage alors que la voiture est prête à être peinte et un ponçage à l’eau ralentirait la mise en peinture. A ce moment là il est préférable de "poncer à sec"
Mais comme nous sommes juste avant la phase de mise en peinture, le ponçage doit être fin et beau. Dans ce cas on trouvera très vite les limites du papier de verre à eau. En effet, celui-ci s’il est utilisé à sec va très très vite perdre son pouvoir abrasif de ponçage. Les grains de ce papier vont se remplir de poussière de ponçage de plus en plus. Ces mêmes grains vont s’user terriblement vite : d'où l’intérêt du Scotch Brite, qui par sa composition ne perd pas son pouvoir de ponçage à sec. Sa surface n’a rien à voir avec celle du papier de verre, ce qui empêche également la poussière de coller sur le Scotch Brite : on le secoue sur la jambe ou dans les mains et la poussière est évacuée.
 

7nounou-2-20100705-202142.jpg
scotch-brite-7447-pro-hand-pads-64926_1.

Exemples : http://3mcollision.c...rasives/sponges

Le Scotch Brite est donc utilisé à sec mais peu aussi être utilisé avec de la pâte à mater comme le Scholl Concepts S0 :



?v=HEBhXf1DAaQ

Revenons à notre poli-miroir, mais avant quelques informations sur la peinture sans entrer dans le détail.


Mais il faut savoir qu’au départ la peinture n’est pas lisse.
Une partie de ses défauts est invisible à l’œil mais a une incidence sur le rendu et une autre partie est visible; c'est celle que l'on appalle "La peau d’orange" qui peut être plus ou moins importante.
 

10689712753_0a5fd6f7de.jpg

Pour ce qui est de la partie invisible ce sont des petits trous genre volcan qui n’ont rien à voir avec un défaut dû au silicone mais qui est le résultat de l’évacuation des solvants au séchage. La peinture est donc remplie de minuscules aspérités qui influent sur le rendu de la peinture. On y reviendra plus tard lorsque je vous parlerais du glaze.

Désolé les amis mais je ne peux pas faire court . . . Je continue


LES DEFAUTS

Il y a quelques années sur un autre forum de detailing dont je tairais le nom, une personne avait posté une question pertinente.
--> En fait sa voiture avait été en partie repeinte et il apparaissait dans la peinture quelques grains de poussières. Chose qui n’est pas rare mais qui en principe est corrigée directement par le carrossier peintre.
Je suivais avec intérêt ce sujet et bien sur après avoir lu plusieures réponses, je n'étais pas d’accord avec certaines réponses données. Celà a heurté les "grands pros" alors que je ne soughaitais que donner des explications tangibles. Apparemment elles n'avaient pas convaincu les membres . . .

En fait lorsqu’une poussière est présente dans une peinture nouvellement faite, il est très rare que le peintre sache dans quelle couche de peinture ou de vernis cette poussière est emprisonnée.
C’est de toute évidence dans le vernis.
Car si c’est dans la peinture et que le peintre consciencieux voit la poussière pas de problème : un coup de Scotch Brite et hop plus de poussière. Mais dans la phase vernis c’est impossible il faut laisser la peinture sécher.


QUE FAIRE ?

Ce que l’on va faire est très simple après compréhension de la source des défauts.
C’est un ponçage de la "tête de la poussière" qui va rendre la surface de la peinture lisse alors que le reste de la poussière sera toujours dans la peinture. Le fait de poncer cette tête de poussière rendra le défaut invisible.
Pour en revenir à mon expérience sur le forum en question, les messages ont continués et ont fini par une discussion sur la bonne manière de poncer et aussi sur la peau d’orange.
Là je leur ai expliqué qu’il n’était pas nécessaire faire un ponçage profond mais que le fait de casser les têtes de la peau d’orange pouvait dans de nombreux cas être suffisant pour avoir ce poli-miroir.

On peut expliquer la peau d’orange comme étant une succession de bosses et de creux.
Il suffit de supprimer les bosses. De ce fait l’œil ne verra plus les creux.
Ceci donnera l’impression d’une peinture parfaitement lisse.


Je vais me souvenir de la discussion et là je vais délibérément sur la voiture faire des erreurs, pensant avoir des messages sur ces erreurs ce qui m’auraient permis de confirmer mes messages sur le ponçage.
Cependant aucun des spécialistes ne me fera de remarque sur ce qui doit être la base lorsque l’on veut faire du wet sanding.
Voici l’erreur un ponçage de merde voire même plus je pense.
Personne ne pourrait faire un truc aussi mauvais même en débutant. Mais qui prouve que même avec ce genre de ponçage on peut arriver "après polissage" à un bon résultat et surtout rendre la peau d’orange invisible alors qu’elle n’a pas été poncée à fond.
 

7nounou-20131105-100353.jpg

On voit bien la peau d’orange.
Les cercles plus ou moins brillants sont les creux de la peau d’orange.
Les parties tout autour poncées sont les bosses.

Et pourtant après le ponçage et le polissage . . .
 

7nounou-20131105-100531.jpg

(Et le p'tit jeune à qui j'ai confié le ponçage du capot).
 

7nounou-20131105-101518.jpg


CONSEILS SUR LE POLI-LUSTRE

Tout ceci pour vous dire que ceux qui veulent faire un poli-miroir peuvent le faire avec du Scotch Brite.
Ce qui va vous rassurer mais faites quand même attention car ce Scotch Brite ponce. C’est un peu l’équivalent aux papiers 800 à l’eau !

Il ne faut pas appuyer sur le Scotch Brite mais uniquement le frotter sur la peinture.
Un léger dégagement de poussière blanchâtre va apparaitre : c'est le vernis qui se retire.
Au fur et à mesure de l’expérience de cette technique on peut appuyer un peu plus fort.
Il faut aussi savoir qu’il existe des automobiles dont la peau d’orange est tellement importante que cette façon de faire ne fonctionnera pas mais ce genre de cas est assez rare.

Alors si vous voulez mon avis, je dois bien vous avouer que je suis partagé avec cette finition de poli-miroir, qui pour moi n’est pas à appliquer à la "voiture de monsieur tout le monde" qui roule tous les jours car l’entretien est plus compliqué à cause de cette peinture au final très lisse. Ce procédé effectué ne pardonnera aucune micro rayure, même très légère. Elle sera aussi visible que votre nez au milieu du visage donc comme l’on dit . . . "A bon entendeur ..." Un detailer averti en vaut 2".


MAIS . . . QUESTION DE GLAZE

Mais il y a peut être encore une autre façon de faire sans ponçage.
Le résultat ne sera pas équivalent à un poli-miroir mais restera supérieur à un polissage normal.

Revenons à nos défauts de peinture d’origine.


Mais il faut savoir qu’au départ la peinture n’est pas lisse.
Une partie de ses défauts est invisible à l’œil mais a une incidence sur le rendu et une autre partie est visible; c'est celle que l'on appalle "La peau d’orange" qui peut être plus ou moins importante.
Pour ce qui est de la partie invisible ce sont des petits trous genre volcan qui n’ont rien à voir avec un défaut dû au silicone mais qui est le résultat de l’évacuation des solvants au séchage. La peinture est donc remplie de minuscules aspérités qui influent sur le rendu de la peinture. On y reviendra plus tard lorsque je vous parlerais du glaze.

Nous appelerons «ces petits trous genre volcan» les pores de la peinture.
Ces pores existent sur toute l’épaisseur du vernis.
Un polissage costaud va supprimer une partie de ces pores mais pas entièrement.
Plus ces pores sont supprimés ou remplis, plus la peinture va donner de la profondeur et des reflets, et là vous allez comprendre pourquoi je ne suis pas partisan d’appeler un glaze qui est aussi un sealent pour s’en servir dans sa fonction glaze.
Je m''explique : Lorsque le polissage est terminé, la pose d’un vrai glaze (à la polisseuse) va remplir les pores de la peinture et provoquer à la vue un "glaçage de la peinture".
Les pores n’étant pas des trous lisses mais plus des aspérités va faire que le glaze va bien s’accrocher à toutes ses aspérités, augmentant la tenue du glaze aussi que la cire posée dessus.

Swissvax a très bien compris le système !
--> D’abord il oblige la pose du Swissvax Cleaner Fluid Regular (CFR) avant la cire. Ce Cleaner Fluid Regular posé à l’orbitale va entrer dans les pores, donc augmenter la profondeur et la brillance.
 
[center]Cleaner-Fluid-Regular.jpg
 
Et que dire de la cire, qui elle, est posée à la main et qui a pour effet d’augmenter la chaleur pendant la pose et même de la laisser sécher au soleil ?
Il y a diverses raisons à ça.
Mais la technique de la pose du Swissvax Cleaner Fluid Regular à l’orbitale et la pose de la cire à la main a pour effet de «liquéfier» (ce n’est pas exactement le bon terme mais je pense que l’on se comprend) les produits afin qu’ils pénétrent au maximum dans les pores de la peinture. Ceci donnant une belle illusion de peinture lisse et que j’aime beaucoup.


Merci pour votre lecture et n'hésitez pas à commenter et questionner à la suite du sujet.


Ah j'oubliais :
Un vrai glaze peut se poser tous les 3 ans. Il n'est pas nécessaire d'en remettre tout les ans.

Pour terminer je voudrais vous dire que cette technique ne s'applique pas qu'aux carrosseries de voiture ou encore au marbre, argenterie etc ...
Voici un lien sur un travail que j'ai pu faire avec la même technique.
Sauf qu'ici c'est l'utilisation du papier de verre : défauts trop profonds.

le vrai glaze n'est pas nécessaire sur une peinture vernie par contre il l'est sur un brillat direct

Modifié par nounours, 09 février 2018 - 14:14 .

  • Nikkö KRAZZY, car36 et tommy aiment ceci



#2
CONNECTÉ   ptit_sec

ptit_sec

    Shampouineur

  • Membres
  • 301 messages
  • LocalisationSuisse
  • Voiture:Civic type r FK2 / MX-5
Super sympa ton approche ;) j adore les techniques qui sortent de l ordinaire :P
Y a quelque chose qui en fait ne change pas d’une technique à une autre.
Ok on part de volcans (pour reprendre tes termes). Nous avons la peau d’orange.
En passant le scotch brayt tu vas créer des vallées. Ces vallées vont venir « absorber » les volcans.
Et la tu fais le même effet que le papier à poncer, en gros hein ;)
Ensuite le polissage va venir ramener les sommets des montagnes dans les vallées pour créer un plateau a un tier de la hauteur de ces fameuses vallées.
Ce plateau donnera naissance à la surface polie de la peinture ;)

Tout à fait ok avec toi pour la technique de swisswax et perso je trouve cela très ingénieux. Comme quoi quand on comprend ce qui se passe en faisant les choses c est toujours mieux ;)
  • car36 et tommy aiment ceci

#3
DÉCONNECTÉ   automaniac26000

automaniac26000

    Nouveau

  • Membres
  • 17 messages
  • Localisationdrome
  • Voiture:208 GTI
  • Moto:BMW S1000R

Super intéressant a lire , merci de nous en faire profiter . thumbup1:

 

Je souhaiterais revenir sur : la technique de la pose du Swissvax Cleaner Fluid Regular à l’orbitale et la pose de la cire à la main a pour effet de «liquéfier» (ce n’est pas exactement le bon terme mais je pense que l’on se comprend) les produits afin qu’ils pénétrent au maximum dans les pores de la peinture. Ceci donnant une belle illusion de peinture lisse et que j’aime beaucoup.

 

Si j ai bien tout compris , il vaut mieux poser une cire a la machine qu'a la main le résultat sera encore meilleur car plus de chauffe .



#4
DÉCONNECTÉ   nounours

nounours

    Apprenti

  • Membres
  • 81 messages
  • LocalisationBelgique

Super sympa ton approche ;) j adore les techniques qui sortent de l ordinaire :P
Y a quelque chose qui en fait ne change pas d’une technique à une autre.
Ok on part de volcans (pour reprendre tes termes). Nous avons la peau d’orange.
En passant le scotch brayt tu vas créer des vallées. Ces vallées vont venir « absorber » les volcans.
Et la tu fais le même effet que le papier à poncer, en gros hein ;)
Ensuite le polissage va venir ramener les sommets des montagnes dans les vallées pour créer un plateau a un tier de la hauteur de ces fameuses vallées.
Ce plateau donnera naissance à la surface polie de la peinture ;)
Tout à fait ok avec toi pour la technique de swisswax et perso je trouve cela très ingénieux. Comme quoi quand on comprend ce qui se passe en faisant les choses c est toujours mieux ;)

Bonjour p'tit sec bien que je préfère Raphaël j aime bien ton boulot pour en revenir à mon message d abord sur le Scotch Brite il est utilisé avant de vernir ou après vernissage et aussi pour supprimer la légère peau d orange celui ci étant comme du grain 800 il est bien supérieur au 1000 voir 3000 ex pour récupérer une poussière dans la peinture ceci ne provoquera aucune déformation sur la surface ensuite je parle de petit volcan terme que l on utilisé dans deux cas pour que les personnes sui apprennent la peinture comprennent bien le premier cas est le défaut dû au silicone et le deux je l ai expliqué les termes peuvent paraître calcul au vu de ton excellent travail tu n as certainement pas besoin d information moi je fais ce que je peux avec le francais
Ci dessous tu verras un très mauvais ponçage récupéré par un polissage
http://forum.detaili...-dorange/page-2

Il est évident que pour les personnes qui ne veulent pas ou ne maîtrise pas la polisseur comme toi il faut utiliser une cale à poncer

Modifié par nounours, 09 février 2018 - 19:17 .

  • car36 aime ceci

#5
CONNECTÉ   ptit_sec

ptit_sec

    Shampouineur

  • Membres
  • 301 messages
  • LocalisationSuisse
  • Voiture:Civic type r FK2 / MX-5
J espère que tu n as pas mal pris ma réponse. Car en aucun cas c était le but et y avait aucune ironie de quelques sortes. :)

Le Scotch Brite, les polish, les feuilles à poncer, etc... ont le même rôle. Tu crées des sillons, des vallées pour niveler les différences de relief de la surface. Plus ton papier ou autre est abrasif plus tu vas faire des sillons profonds. Et c est pour cela que tu vas au plus fin car les rayes, sillons deviennent de plus en plus fine.
Pour la carrosserie on finit par le polish qui lui aussi contient des abrasifs avec un lien et un lubrifiant. Le but du pad et de faire chauffer le vernis pour qu ils soit plus simple à travailler.
Le poli miroir est une finition que je connais bien pour avoir mis au point des process de polissage dans la très haute horlogerie. Et comme toujours plus tu vas loin dans un process plus les problèmes deviennent durs à cerner. Pour donner un exemple. On avait des points noirs après avoir poli miroir une pièce en acier. Sur ce cas c était une porblematique de laminage de l acier car les trous étaient des nodules de plomb :(

Tout cela pour dire encore une fois que le but de ma réponse était déjà de te remercier d avoir fait un post intéressant et en essayant aussi d y apporter un peu ma maigre contribution ;)

Au plaisir ;)
  • car36 aime ceci

#6
DÉCONNECTÉ   nounours

nounours

    Apprenti

  • Membres
  • 81 messages
  • LocalisationBelgique
Non pas de problème et comme je l ai j apprécie ton boulot

Modifié par nounours, 09 février 2018 - 20:23 .


#7
CONNECTÉ   ptit_sec

ptit_sec

    Shampouineur

  • Membres
  • 301 messages
  • LocalisationSuisse
  • Voiture:Civic type r FK2 / MX-5
Alors c est top et Encore merci 😊

#8
DÉCONNECTÉ   rob_csts

rob_csts

    Nouveau

  • Membres
  • 7 messages
  • Localisation12
  • Voiture:Golf gti 1 - 16s 2 - Passat 5
  • Moto:Vespa 73

C'est intéressant, mais pour revenir au scotch brite en carrosserie du moins la où je travaille on s'en sert pas beaucoup, Il y a tout une gamme de papier prévue pour le poncage à sec et ça va très bien, par contre je suis persuadé que le scotch brite rentre plus dans les pore du vernis puisqu'il est souple, contrairement au papier traditionnel qui sera plus en surface et qui "lissera" plus le vernis.

Par contre quand tu dit qu'on peu faire un poli lustré sur du scotch brite, qui est souvent à comparer avec du p800, je ne vois pas comment sans passer un coup de p3000 on peu sortir un résultat sans rayure? Ou alors je n'ai pas bien compris ton explication? :g:

J'ai déjà fais un poli lustré sur une voiture au p1500 à l'eau avec une cale, puis au mirka abralon en p3000 et j'ai été surpris de la rapidités à laquelle le vernis descend au p1500.


  • car36 et nounours aiment ceci

#9
DÉCONNECTÉ   nounours

nounours

    Apprenti

  • Membres
  • 81 messages
  • LocalisationBelgique

[quote name="nounours" post="170746" timestamp="1518245376"]

Concernant l'épaisseur du vernis, je dois bien t'avouer que je ne suis pas partisan de faire des poli miroir sur les peinture d'origine aujourd'hui Autant sur des peintures solvantées le vernis avait une épaisseur de 100 a 130 microns, autant maintenant, c'est de 25 a 30 microns. J'ai donc tendance à passer mon tour. Par contre une peinture refaite en carrosserie le min est de 100 microns mais c'est bien rare on est plus souvent à 300 microns voir plus.
Évidement avec le scotch brite on ne fait que caresser la peinture, l'appuie est bien différent que lorsque l'on utilise du 800. Le Scotch Brite va s'utiliser légèrement comme pour égrèner un vernis avant de faire une retouche de peinture ou de verni.

Entièrement d accord avec toi le trizact s'utilise à sec, le mirka auss. Dans les carrosserie on utilise d'autre matériel : exemple la clay se sera une homme sur une machine.
En détaillant on parle de correction grave au compound et en carrosserie ce n'est que le premier stade pour faire revenir le brillant car la correction se fera par ponçage le plus souvent avec une action mécanique.

[/quote]

[quote name="rob_csts" post="170740" timestamp="1518209079"]
C'est intéressant, mais pour revenir au scotch brite en carrosserie du moins la où je travaille on s'en sert pas.



#10
DÉCONNECTÉ   tommy

tommy

    Shampouineur

  • Membres Premium
  • 212 messages
  • Localisationgrimaud

Bonjour p'tit sec bien que je préfère Raphaël j aime bien ton boulot pour en revenir à mon message d abord sur le Scotch Brite il est utilisé avant de vernir ou après vernissage et aussi pour supprimer la légère peau d orange celui ci étant comme du grain 800 il est bien supérieur au 1000 voir 3000 ex pour récupérer une poussière dans la peinture ceci ne provoquera aucune déformation sur la surface ensuite je parle de petit volcan terme que l on utilisé dans deux cas pour que les personnes sui apprennent la peinture comprennent bien le premier cas est le défaut dû au silicone et le deux je l ai expliqué les termes peuvent paraître calcul au vu de ton excellent travail tu n as certainement pas besoin d information moi je fais ce que je peux avec le francais
Ci dessous tu verras un très mauvais ponçage récupéré par un polissage http://forum.detaili...-dorange/page-2
Il est évident que pour les personnes qui ne veulent pas ou ne maîtrise pas la polisseur comme toi il faut utiliser une cale à poncer


T'inquiétes pas pour ton français c'est parfaitement clair et compréhensible.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)