Aller au contenu

Messages recommandés

jcwf.jpg

 

Sizes AvailableLeather Soap 500ml:  RRP: £8.99
Leather Soap 1L:  RRP: £12.99
Leather Soap 5L:  RRP: £54.99
  • EFFECTIVELY CLEANS LEATHER
  • LEAVES LEATHER FEELING SUPPLE AND SOFT
  • PRODUCES A NEW LOOK FINISH AND BARRIER THAT PREVENTS RE-SOILING
  • DESIGNED TO PRESERVE LEATHER

Leather Soap is our gel formula designed to lubricate the dirt and grime found between leather grains, making it easier to remove with a little agitation. The gel formula also prevents over use which could cause the leather to become damp - a common problem amongst liquid based leather soaps. This product is designed to be used neat with a ValetPRO interior leather brush.

Directions:

1. Use a foam applicator to apply product to a small area of leather at a time.

2. Allow to dwell for 2-3 minutes.

3. Agitate with a Leather Brush if needed.

4. Wipe with a clean, dry Multi-Purpose Microfibre Cloth .

Please note: test on an inconspicuous area for colour transfer prior to use.

 

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 

Bonjour à tous ! 

 

Je vous fais un retour rapide sur ce nettoyant; Je vous avoue que j'étais assez septique quand à son efficacité sur cuir très sale face aux concurrents spécialisés bien plus chers. 

J'en ai commandé pour le tester et pour la photo ai fait un essai sur une zone particulièrement sale d'un cuir clair. 

Je vous laisse juger:

 

juiv.jpg

 

i7lp.jpg

 

1to2.jpg

 

 

 

Je n'ai utilisé que le leather soap en quantité très raisonnable sans le laisser agir et en agitant avec une brosse colour lock sans pression.

 

Le produit est très liquide, c'est ce qui m'a un peu surpris comparé à la "mousse" de chez colour lock. Je pense que je l'appliquerai au coton pour faire le siège entier, pour éviter qu'il ne coule partout.

 

Je vous ferais un retour sur les traces de jeans présentes sur le même cuir. Je n'y crois pas trop, mais ça vaut le coup d'essayer.

 

Merci de m'avoir lu !

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je me suis toujours demandé ce qu'il valait ... Impressionnant ! J'avais le vif cuir de chez autosmart et pourquoi pas test celui là.

 

J'aimerai le nourrissant aussi, as tu pu le tester aussi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis du même avis que toi ;) merci pour ce compte rendu.

Pour moi il est égal au nettoyant doux de colourlock et le lait est très bien aussi ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors pour ce qui est du nourrissant-protecteur j'ai choisi le fireball, pour tester encore une fois.

C'est toujours difficile de tester un protectant sans recul, mais il est très agréable à appliquer, sent bon et laisse une fini très lisse. Après buffing, aucun effet humide ou gras.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Contenu similaire

    • Par anonyme5
      Bonjour à tous, je n'ai pas trouvé lors de ma recherche sur le forum d'articles parlant de cette clay et l'ayant utilisée sur la décontamination d'une Seat Ibiza de 4 ans jamais décontaminée je peux vous donner mon ressentit.
       
       
       
      Clay Bar Valet Pro

       
       
      Descriptif:   Valet Pro Blue Medium Clay Bar est une barre d'argile de bonne qualité un peu plus puissante que la célèbre Yellow Clay Bar. Elle est idéale pour une décontamination rapide avant un polissage.  La Valet Pro Blue Clay Bar retire les contaminations rapidement de votre véhicule. Elle marche également pour les taches de goudron, la sève des arbres et les chutes industrielles.
       
       
      Commentaires:
       
      Cette clay a été très dure à malaxer malgré un bain d'eau bien chaude pendant 15 min et la température extérieur assez bonne environ 20°.
      Elle est par contre collante (j'ai d'ailleurs fais les frais de la laisser tomber du coup) malgré avoir mis un peu de lube sur les mains (après avoir eu la blague de la chute) , et vers la fin elle s'effritait même !.
      On a du être à deux pour pouvoir se relayer à la malaxer (je sens que ça va partir en c**** )
       
      Je l'ai utilisée personnellement avec le Last Touch de Meguiar's en dilution clay lube en 1:1.
      Elle a bien fait son job, une surface très douce et bien décontaminée.
       
      A quantité équivalente elle est au même prix que la clay de chez AF en 200g que j'aimerai tester j'ai testé sur un capot seulement. L'AF est pour moi beaucoup plus malléable et ne m'a pas semblée collante.
       
      De plus celle de chez AF a sa boite de rangement contrairement à Valet Pro.
       
      Il me reste la jaune à tester de chez VP pour me faire un avis sur cette marque.
       
      Merci de m'avoir lu
    • Par gaijin133
      Voici la protection cuir de Gyeon et sa description:
       
      "Le Gyeon Q² Leather Coat est la première protection cuir au monde contenant du SIO².

      Il va protéger contre l'eau, la saleté, les UV. Le LEATHER COAT n'est pas un soin, mais une vraie protection. Sa formule empêchera les matières grasses, la sueur.. de pénétrer la structure du cuir.

      Il donnera également une protection contre toutes les décolorations dû aux ceintures, jeans, UV, même dans des conditions chaudes et ensoleillées.

      Comme la plupart des garnitures en cuir intérieures modernes ont une finition mate d'origine, le LEATHER COAT ne modifie en aucun cas l'aspect visuel."
       
       
      Et son mode d'utilisation:
       
      "Nettoyer le cuir avec un nettoyant spécifique ne contenant pas d'additif de soin.
       
      Ne jamais appliquer sans préparation appropriée de la surface.
       
      A l'aide d'un applicateur microfibre, appliquer le produit uniformément sur le cuir.
       
      Laisser sécher et liaison pendant au moins 1 heure (nous vous recommandons 2-3h)."
       
      Merci à Fabrice de Detailing Shine de m'avoir autoriser à reprendre les infos de son site.
       
       
      Je l'ai utilisé sur les cuirs de la 6 après les avoir nettoyés au nettoyant doux de colourlock puis nourris avec la lotion protectrice du même fabricant.
       
      Il est de couleur blanc et à un aspect laiteux bien qu'il soit liquide. L'odeur est agréable et subsiste un moment mais s'estompe malgré tout rapidement. Dommage car c'était juste ce qu'il fallait
      Je l'ai appliqué avec un pad microfibre. Très peu de produit utilisé pour toute la voiture et je pense que j'aurai pu en utiliser moins si le spray ne m'avait pas lâcher dès le début
       
      Il a laissé un aspect mat sur les cuirs et surtout un touché particulièrement lisse. Les vêtements glissent dessus preuve que la protection est bien là et le test "je spray un coup d'eau pour voir si ça fait des goutes" a bien fonctionné
       
      Bref, un bon produit, facile à appliquer, économique car le plus petit conditionnement en 120ml ne coûte que 7.50€ et permettra de faire beaucoup d'intérieur.
       
      Reste à savoir s'il tiendra ses trois mois surtout avec les beaux jours et la transpiration qui va avec...
       
      Merci de m'avoir lu
       
       
    • Par Pierre
      Tout sur le cuir
       
      Fabrication du cuir :

      Le cuir est issu de la transformation de la peau de l’animal. Plus il est jeune, plus le cuir est de qualité car la peau a subi moins de dommages (griffures, rides, parasites, …). La peau est un produit naturel sur lequel s'inscrit toute la vie de l'animal. Vouloir une peau de taureau sans défaut est aussi utopique qu'exiger d'un homme mûr qu'il ait une peau de bébé...

      Le cuir va avoir des aspects et des propriétés différentes en fonction du traitement qu’il va subir.

      Voila un schéma de la coupe de la peau. On y distingue la fleur (en orange) et la croûte (en rouge) qui forment le derme situé entre l'épiderme et l'hypoderme (tissus sous cutanés) :

       

       
      Une fois la peau débarrassée des tissus sous cutanés (hypoderme) et de l’épiderme, elle va être tannée afin de devenir imputrescible. Le tannage s’effectue par des agents tannants (tanins) qui peuvent être des sels de chrome (tannage minéral, les plus utilisés) ou des tanins végétaux (tannage végétal). Le tannage minéral permet d'obtenir des cuirs plus ou moins souples selon les usages.

      Après le tannage, c’est l’étape du corroyage-finissage qui transforme le cuir en cuir fini. La mise à l'épaisseur est obtenue par le "refendage" : le dessus (fleur) est séparé du dessous (croûte). Ces deux parties peuvent être affinées au niveau de leur épaisseur. La couleur, le toucher et la souplesse sont apportées par le "retannage", la "teinture" et la "nourriture". Le "ponçage" donne des cuirs velours ou nubuck ou fleur corrigée.

      La teinture et la finition sont deux opérations de coloration complémentaires :
      La teinture réalisée généralement par bain a pour but de colorer le cuir plus ou moins en profondeur.
      La finition réalisée sur la surface a pour but de protéger et d'améliorer l'esthétique du cuir (brillance par exemple).

      On appelle finition du cuir les opérations consistant à recouvrir la surface du cuir d'une pellicule protectrice (sorte d'enduit) dont l'épaisseur dépendra de la qualité du cuir : finition aniline de faible épaisseur ou finition pigmentée plus épaisse. La finition donne des propriétés esthétiques (brillance, toucher, couleur, relief) et des propriétés protectrices contre les taches, la lumière, les frottements d'usage.

      Il existe trois types de finissage : aniline, semi-aniline et pigmenté.


       
      Le finissage aniline met en valeur l'aspect de surface naturel du cuir en le recouvrant d'un produit transparent. La surface d'origine aux grains naturels et aux pores apparents est conservée. La coloration en profondeur à l'aniline est réalisée avec des matières colorantes. Seuls les cuirs sans défaut subissent un tel traitement. Peu protégés, ces cuirs, qui se patinent bien en vieillissant, restent fragiles. Cette finition offre donc un très bel aspect, mais l’utilisation et l’entretien sont délicats.

      Le finissage semi-aniline recouvre la surface du cuir de couches de pigments légèrement opaques, eux-mêmes recouverts d'un film transparent.

      Le finissage pigmenté recouvre la surface du cuir de couches de pigments opaques qui donnent la couleur et un aspect uniforme Le cuir a reçu en surface, en plus d'une teinture dans la masse, un apprêt coloré qui unifie l'aspect, masque les défauts légers et protège. Réservé aux beaux cuirs, ce traitement leur assure un bon comportement. Agréable à l'œil et au toucher, résistant et solide, peu fragile, c'est le compromis idéal entre solidité à l'usage et esthétisme. Cette finition offre une bonne protection, est peu sensible à l'eau et aux taches, et l’entretien est plus aisé.

      Le terme "pure aniline" signifie que la surface du cuir (la fleur) a reçu un vernis de finition très léger, (voire inexistant) conférant au cuir un aspect esthétique et un confort inégalables mais en contre partie une absence ou au mieux une très faible protection de surface. En d'autres termes, le cuir est très beau mais malheureusement très délicat à utiliser !!! Seules d'extrêmes précautions lors de l'usage permettent d'éviter une perte esthétique rapide et irréversible. L'entretien est tout aussi délicat que l'usage.

      Un cuir pigmenté est donc protégé en surface. Attention cependant à l'utilisation : le cuir, quelque soit sa nature, craint beaucoup plus la transpiration que l'humidité ambiante des climats tropicaux par exemple, qui peut à terme attaquer la finition ("dépigmentation"). Il faut donc éviter un contact direct avec la peau et ne pas oublier de procéder à un nettoyage régulier des surfaces d'usage.

      Les différents types de cuir :

      La croûte de cuir : provient de la refente des cuirs épais en deux "feuilles", l'une contenant la fleur appelée "cuir" et l'autre constituée de la chair du cuir qu'on appellera "croûte". On distingue la croûte "Velours" d'aspect externe fibreux et la croûte "pigmentée" ou "enduite" dont la surface a été recouverte par un enduit épais lui donnant l'apparence d'un cuir lisse ou grainé, par impression en relief, d'un grain artificiel. Remarque : l'utilisation de la croûte doit être mentionnée car elle n'a pas droit à l'appellation "cuir".

      Cuir pleine fleur : la "fleur" est la structure du derme ou est implanté le poil. C'est la partie la plus dense de la peau. Le terme "pleine fleur" signifie que le cuir a conservé toute l'épaisseur de sa fleur.

      Cuir fleur corrigée: le terme "fleur corrigée" signifie que la fleur a été poncée, généralement pour régulariser son aspect en supprimant les défauts superficiels, rides, écorchures, ... Puis on applique une protection filmogène pigmentée, lisse ou grainée par impression. On parle aussi de fleur rectifiée ou effleurée. Les cuirs utilisés ne sont pas de qualité supérieure et l'aspect obtenu manque de naturel. Ils offrent néanmoins souvent une bonne résistance à l'usage intensif.
       

       
      Le cuir "pleine fleur" a conservé un aspect plus naturel que le cuir "fleur corrigée" où on a bien souvent l'impression d'un relief artificiel (grainage).

      Cuir Nubuck : cuir dont la fleur a été finement poncée pour obtenir un aspect velouteux, laissant apparents le grain et les pores de la peau. Pour obtenir un beau Nubuck, on utilise généralement une bonne peau. C'est donc une matière très agréable, douce au toucher et aux teintes veloutées. Le Nubuck reste néanmoins fragile et délicat à entretenir. Un traitement imperméabilisant s'impose.

      Cuir suédé" ou "Cuir Velours" ou Daim : cuir d'aspect velouté, obtenu par ponçage du côté chair (l'envers du cuir). La fleur se retrouve donc à l'intérieur du vêtement, de la chaussure... Attention à ne pas confondre avec la croute velours !

      Un cuir gras ou cuir huileux : cuir ayant été fortement nourri (généralement en foulon) et contenant une quantité d'huile supérieure à 15% en poids. Ce sont en conséquence des cuirs lourds. Ils sont souvent plus épais que d'autres types de cuir. La couleur varie selon la provenance animale ainsi que par le type d'huile utilisé et dans certains cas, de la teinture ajoutée à l'huile. Habituellement on le retrouve dans une palette entre le brun pâle et le brun foncé mais il peut aussi contenir différents degrés de rouge.

      Au toucher, on peut sentir un aspect très légèrement huileux ou gras sans toutefois laisser les doigts gras ou huileux... Il n'a pas du tout l'aspect habituel d'un cuir ayant reçu une forme quelconque de vernis, ni le même fini brillant. Il n'est pas complètement mat, mais n'est pas vraiment lustré... Ce cuir offre une durabilité et un rendement exceptionnels. Il est particulièrement imperméable et facile d'entretien. Par exemple, si le cuir est légèrement égratigné, il suffira très souvent de frotter avec son doigt (mouillé) pour en ramener la couleur ! A la tannerie, il a été teint et traité avec des huiles naturelles et/ou synthétiques. Il contient donc beaucoup d'huile, d'où ses qualités imperméables.

      Entretient du cuir :

      Seuls les cuirs gras doivent être entretenus avec de la graisse. Tous les autres cuirs lisses sans exception doivent être entretenus avec un cirage ou un lait. Il ne faut surtout pas utiliser de lait de toilette ou de démaquillant.

      Cuir gras :

      Ici, seulement deux éléments à considérer, le nettoyage et l'hydratation. Le nettoyage pourra se faire en passant un chiffon humide. On enlève la boue et la poussière après chaque usage sinon on contribue à dessécher le cuir plus rapidement. L'hydratation se fait idéalement avec un produit à base de Lanoline (d'ailleurs souvent employé à la tannerie) qui pénètre le cuir facilement et profondément, hydratant ainsi non seulement la surface du cuir, mais toute son épaisseur.

      On peut aussi utiliser les huiles de phoque, de castor, de vison, etc. mais ces huiles ne pénètrent pas bien le cuir. De plus, ces huiles laissent plus souvent qu'autrement votre cuir avec la surface “encrassée” d'huile mais l'intérieur desséché. La surface encrassée d'huile attire et fait coller la poussière. Le cuir devient alors taché de “spots” noirs, les pores de peau se bouchent et ainsi le cuir ne respire plus et craque. Certains cuirs ne pardonnent pas la négligence d'entretien. Le cuir huileux, lui, peut vous pardonner une négligence passagère ou un oubli... Et c'est sûrement une des raisons qui en fait le cuir par excellence pour des usages extrêmes.

      On retrouve les cuirs gras sur certaines chaussures extrêmes (bateau, chaussure de montagne), en équitation, … Mais pas dans nos voitures ou l’on a un cuir lisse, pigmenté ou aniline. Il faut par conséquent oublier tous les produits d’entretient destiné a l’équitation et que certains utilisent par erreur ou ignorance sur leur cuir de voiture.

      Les cuirs utilisés pour les sièges de voiture sont habituellement traités et sont plus faciles d'entretien que le tissu. Il faudra toutefois veiller à les nettoyer régulièrement, surtout s'ils sont de couleur pâle, car la saleté et le gras du corps peuvent s'imprégner et éventuellement les tacher de façon définitive.

      Nettoyer :

      Nettoyer le cuir des sièges de voiture avec un nettoyant spécifique (« cleaner ») tous les trimestres à tous les mois (ou plus si nécessaire, en fonction de l’utilisation de votre voiture) afin de prévenir l'accumulation de sébum, surtout sur les accoudoirs et les appuis-tête. Il est particulièrement important de faire cette opération sur les cuirs de couleur pâle parce que toute accumulation pourrait altérer la couleur de façon permanente.

      Il existe des nettoyants plus ou moins forts, a utiliser en fonction de la saleté présente. Pour les appliquer, utilisez un tampon applicateur ou une brosse si la saleté est incrustée dans le cuir (comme ci dessous) :


       
      Protéger :

      Les cuirs neufs peuvent présenter un problème d'usure et parfois de décoloration par un vêtement. C'est en particulier sur le siège du conducteur (sur les rebords des sièges sports et sur les selleries de support lombaire) qu'apparaissent très souvent, au cours des trois premières années, des marques typiques d'usure. Dans le cas de cuirs clairs, c'est le problème de décoloration par un vêtement qui est le plus rencontré.

      Un traitement protecteur remédie efficacement à ce problème. L’idéal est d’entretenir le siège conducteur tous les 3 mois et les autres éléments en cuir tous les 5 à 12 mois.

      Hydrater et assouplir :

      Utilisez un lait (« milk » ou « conditioner ») pour hydrater et assouplir vos sièges de voiture. Le cuir des sièges s'assèche à cause de l'usure régulière et du soleil. L'utilisation d’un « conditioner » prévient le craquelage et la décoloration et permet de regraisser le cuir. Le mode d'emploi est simple mais important à suivre : toujours faire un test sur une petite surface cachée. Utilisez très peu de produit ! Vous n'essayez pas de couvrir votre cuir, vous voulez le nourrir ! Ce n'est pas une question de "le plus on en met, le mieux c'est..." La règle à suivre est plutôt de ne pas voir de produit sur le cuir. Attention aussi de ne pas remplir les coutures de produit.

      Pensez donc à hydrater vos cuirs tous les 3 à 6 mois avec un produit adapté. Le cuir reste souple et doux et les antioxydants ralentissent la dégradation du cuir. L'utilisation régulière accroît nettement la longévité.

      Les défauts du cuir :

      L'éclatement de la fleur : c'est le craquèlement de la fleur obtenu lors d'une traction trop importante sur le cuir :


       
      On le corrige grâce a du cuir liquide pour boucher les fissures suivi d'une teinture :




       
      La frisure : consiste en l'apparition de petits plis se formant lorsqu'on plisse le cuir. Une frisure excessive sera appelée un "creux".

      Enfoncement : ce sont des déformations qui naissent suite à un mauvais stockage, ou d’objets mal déposés sur le cuir Il est possible de faire revenir ces enfoncements creusés en les chauffants avec un sèche-cheveux. Si l’on y parvient, il est important d’apposer sur ces endroits un métal froid, ou un dispositif de refroidissement plat pour laisser refroidir. On peut aussi après réchauffement de ceux-ci, les rouler avec les doigts dans le sens inverse pour revenir à la forme initiale. Plus ces déformations sont restées longtemps, plus difficile il est de les ressortir. Les fibres sont à ce moment là déjà touchées. On ne peut pas résoudre le problème, avec un produit. Si rien ne marche avec ces conseils, il faut alors essayer de les faire revenir (si possible) depuis le côté verso. Ne vous attendez pas une disparition complète des enfoncements, mais uniquement une amélioration.

      Plis : ils naissent, avec le temps, dans l’assise du siège conducteur. Les plis, dus à l’utilisation, ne peuvent malheureusement pas être éliminés. Comme décrit plus haut, si l'on parvient au succès à court terme, les plis apparaîtront à nouveau après une certaine durée d'utilisation. Dans une certaine mesure, le cuir acquiert ainsi une patine, des rides et des plis plein de caractères qui font parties intégrantes de celui-ci. Seul des plis importants et unilatéraux n’embellissent pas les vieux cuirs. Par la charge, le cuir plie toujours aux mêmes endroits et le capitonnage cède aussi avec le temps. Ni avec un produit, ni avec une simple combine, vous n’arriverez à enlever ces plis. Les fibres dans le cuir, dû à un pliage fréquent, sont à ces endroits dirigés ver l’extérieur et écrasés à l’intérieur, et ne peuvent revenir à leur origine. Comme par exemple un papier froissé, qui lors du repassage ne redeviendra plus jamais complètement lisse. On pourra toujours distinguer les traces de pliage.
       

       
      Rétractation :

      A l’époque, les peaux tannées végétalement pour les voitures dessèchaient et se rétractaient déjà lors d’une température avoisinant les 70°C. De nos jours, les peaux tannées au chrome résistent jusqu’à 90 - 100°C. Moins le cuir est soigné et sans ajout de lubrifiant, moins la température de résistance à la rétractation sera importante. Attention donc au nettoyage vapeur !


       
      Il peut arriver à long terme des usures, flétrissures, ou que le cuir devienne sec ou dur ou perde de sa couleur :
       

       
      Le cuir peut aussi être endommagé : des taches, des éraflures, des dégâts d'eau, brûlures de cigarettes ou des déchirures sont des dommages possibles.


       
      Tous ces défauts se corrigent pour peu que l’on dispose des bons produits.


      La brillance du cuir :

      La plupart des nouveaux cuirs, mais aussi de nombreux anciens cuirs sont mats à l’origine. En frottant la surface avec nos habits et en utilisant les produits d’entretien, la surface du cuir devient brillante avec le temps. On le remarque particulièrement bien en comparant le siège du conducteur avec celui de la banquette arrière.

      Beaucoup d’entre nous aimeraient garder le cuir toujours aussi mat que lorsque la voiture leur a été remise en main propre par le concessionnaire. Malheureusement, ce n’est pas réalisable. Rendre le cuir un peu plus mat est faisable, mais le modifier complètement est impossible. Un cuir mat vu dans la coupe transversale avec un microscope ressemble à un paysage des Alpes. La réflexion de cette surface rugueuse produit cet aspect mat. A chaque fois que vous vous asseyez dessus et pour chaque mouvement que vous faites dans le véhicule, vous mettez à plat ces pointes et les polissez. A chaque contact de la peau, vous appliquez de la matière grasse des mains (comme les traces de doigts sur les lunettes), et vous remplissez les vallées. De cette manière, vous lissez la surface et en modifiez la réflexion.


      Cuir très mat avec sa coupe transversale
       

      Cuir légèrement brillant avec sa coupe transversale
       
      Certes il existe des produits qui rendent le cuir plus mat, mais aucun produit ne peut réduire l’utilisation renouvelée de ceux-ci. Le cuir sera toujours plus doux que la contre-pression et la graisse des mains sur le volant ne pourra être empêchée, même avec des gants. Les gants poliraient la surface à la place. Il ne faut donc pas que le « degré mat » devienne une manie. Cela fait partie du cuir qu’avec le temps, il devienne plus brillant et si cela devient vraiment dérangeant, alors il suffit de le nettoyer à nouveau puis de le soigner. Des intervalles de 3 mois sont alors largement suffisants.

      J'espère que ces quelques explications vous en ont appris un peu plus sur le cuir et les traitements associés a l'usage automobile.
       
      IDDN Certification
    • Par anonyme2
      "Description" site Autosmart :

      J'attire votre attention sur le mot "brillant" qui est complètement faux le cuir reprend son aspect initial, mat .....

      Par contre, fiche de sécurité et composition disponibles :
      http://www.autosmart.co.uk/images/PDF%20Folder/Autosmart%20COSHH%20sheets/FRENCH/Vifcuir%20-%20SDS10515%20-%20FRA.pdf



      Description par moi même :

      On est ici en présence d'un nettoyant cuir. Dans un monde où l'on ne jure que par Colourlock, je tenais à vous présenter cette alternative.

      En effet, c'est un concurrent direct du nettoyant puissant colourlock, mais aussi du doux ! Je m'explique

      C'est un nettoyant concentré, il se dilue

      Nettoyant puissant : 1:1 (décrassage)

      Nettoyant doux : 1:4 (entretien)


      Cela fait bientôt 2 ans que je l'utilise (le retour aura mis du temps ... ) et j'en suis pleinement satisfait !

      Son odeur est très agréable, c'est celle du cuir

      Je l'ai mis dans un flacon moussant (flacon pour la couleur des cheveux des dames : Hornet comprendra ), c'est la même chose que chez colourlock



      Une petite illustration avec mon canapé, volontairement négligé pour le retour




      Il à l'air propre mais en faite !






      C'est pas du joli .....



      50/50 pendant nettoyage :








      Une fois propre :





      C'est bien mieux !



      J'ai mon interieur de voiture a faire dans pas longtemps, je vous posterai d'autres photos si j'y pense




      Produit disponible auprès d'un franchisé, sur différents shop ou sur ebay (vérifier envoi vers la france)
      Ou peut être ici : http://www.waxyclean.co.uk/autosmart-leather-cleaner.html





      A vous



      Joel
    • Par John
      Valet Pro Dragon's Breath 
       

       
       
       
       
       
      Voici mon retour qui je l'espère sera assez complet pour vous guider sur le Dragon Breath de Valet Pro 
       
      Je remercie encore le staff et Shinearama pour le cadeau de detailer du mois 
       
      Il s'agit donc d'un décontaminant ferreux qui réagit en contact des résidus , il pue ça je vous le confirme et deviens de couleur violette lors de la réaction , il est ph neutre 
       
      Le produit est en gel et adhère parfaitement à la surface pour un meilleur résultat 
       
      Niveau packaging , la version 500ml est livré avec un spray mais pour moi il n'est pas correcte vu qu'il pulvérise en jet droit ce qui vous amène à consommer trop de produit 
       
      J'ai donc transvasé le produit dans un spray qui brumise   , le produit est mieux réparti 
       
       
      Niveau efficacité et méthode de travail j'ai fais plusieurs test et je vous invite à lire la suite pour comprendre  
       
       Un sur jante sale non rincée (1) et même mouillée pour la seconde phase 
       
       Un sur jante lavée et séchée (2)
       
       
       
      Allez , on y va ...
       
      Test 1 
       
       
      On pulvérise et au bout de 30 secondes le produit réagit sachez qu'il faut le laisser poser 5 min sur la jantes
       
       



       
       
       
      Là j'ai rincer une demi jante sans agitation du produit , le produit mousse et réagit avec l'eau la jante est presque propre juste avec le Dragon 
       
       
       


       
       
       
      Je décide donc de rincer le tout mais il reste des traces ....
       
       


       
       
      J'ai donc re pulvérisé un peu de dragon sur la jante mouillée et travaillé au pinceau , là surprise ça mousse comme un nettoyant classique , ça glisse bien et on a une bonne lubrification 
       
       


       
       
       
      Là on a un résultat correcte , la jante a retrouvé son éclat   , seul les points de goudron subsistent 
      Le produit fonctionne aussi sur une surface mouillée et réagit tout de même , pour preuve vous avez sa couleur violacée  lors de l'agitation 
       
       



       
       
       
      Test 2
       
       
      Je l'ai passé sur les 2 autres jantes après le passage de l'Impérial AutoFinesse  , les jantes avaient l'air propre mais en fait j'étais loin du compte 
       
       
      Voici le Dragon en action au bout de 30 secondes 
       




       
       
       
      Et au bout de 5 min
       
       


       
       
       
       
      J'ai donc par la suite fait comme conseillé sur la notice  agiter avec un pinceau si nécessaire
       
      On obtient encore une fois une belle mousse en agitant le Dragon avec un pinceau mouillé 
      Je l'ai mouillé sinon le gel se travail mal il adhère trop 
       
       
       


       
       
       
      Rinçage d'une demi jante et résultat final 
       
       



       
       
       
       
      Conclusion , c'est un excellent produit qui pour moi fait 2 en 1 c'est à dire laver et décontaminer 
       
      Il marche mieux sur une jante lavée auparavent mais ça c'est normal il y a moins de crasse à dégager 
       
      Je l'ai trouvé éfficace et agréable à travailler 
       
      Il est dispo en 500 ml , litre et 5 litre 
       
      A vous 
×