Aller au contenu

  • Connectez-vous avec Facebook Connectez-vous avec Twitter Connectez-vous avec Windows Live Se connecter avec Google Connexion
  • Créer un compte
Bienvenue sur Detailing Art
La totalité du forum est accessible en lecture pour tout le monde, y compris les invités. Si vous êtes nouveau, commencez par consulter la rubrique FAQ / Guides pour vous familiariser avec les bases du Detailing. Le Guide d'achat pour les débutants vous permettra de faire vos premiers choix parmi la multitude de produits disponibles. Enregistrez vous maintenant en créant un compte ou en utilisant votre compte Google, Facebook, Twitter ou Windows Live pour avoir accès à toutes nos fonctionnalités. Une fois connecté, vous pourrez créer des sujets, poster des réponses dans les sujets existants, demander des conseils, utiliser les petites annonces, avoir accès à la messagerie privée, au tchatche pour avoir des conseils en live, au calendrier pour voir les prochaines rencontres ou formations qui sont planifiées, gérer votre profil, suivre les contenus qui vous intéressent et bien plus. Ce message disparaît automatiquement dès que vous êtes connecté.

Vous pouvez en tant que membre devenir Membre Premium afin de soutenir le forum. Ce statut vous permet également de bénéficier de réductions supplémentaires chez nos partenaires, ne plus voir la publicité, avoir accès à la recherche Google du site,... Une fois connecté avec votre compte, vous pouvez souscrire en vous rendant dans la boutique.
Connexion Créer un compte
Photo

Utilisation de la Meguiar’s G220 (180 photos)Prise en main d'une polisseuse orbitale double action

Technique Débutant Polisseuse Orbitale

  • Veuillez vous connecter pour répondre
43 réponses à ce sujet

#1
DÉCONNECTÉ   Pierre

Pierre

    Auto Finesse boosted !

  • Administrateurs
  • 11 053 messages
  • LocalisationLille
  • Voiture:Clubman
  • Vélo:KTM Ultra Fun 27

Utilisation de la Meguiar’s G220

 

Ce tutoriel a pour but de vous expliquer l’utilisation de la G220 pour enlever les micro-rayures, les griffes et l'oxydation présentes sur votre carrosserie mais aussi pour appliquer un glaze ou une cire. Avant de vous lancer, vérifiez que vous avez tout le matériel adéquat : polisseuse, pad(s), polish(s), microfibre(s), etc..., et essayez sur un bout de carrosserie de test pour vous faire aux matériels et aux produits ! Pour faire ce tutoriel, j’ai été cherché un capot dans une casse. Il vaut mieux être prudent même si c’est très difficile de faire une bêtise avec cette polisseuse orbitale.

J’ai privilégié la pratique pour ce tutoriel. C’est pour cela que j’ai essayé de faire un maximum de photos pour illustrer l’utilisation de la G220 (désolé si votre page n’a toujours pas fini de se charger).

Voila les différents chapitres :

Chapitre 1 : Présentation de la G220
Chapitre 2 : L’aire de jeu
Chapitre 3 : La zone de test
Chapitre 4 : Passage d’un polish fort abrasif
Chapitre 5 : Passage d’un polish de finition
Chapitre 6 : Passage d’un compound
Chapitre 7 : Passage d'un glaze ou d’une cire

Chapitre 1 : Présentation de la G220

Elle est livrée dans une valise en plastique et avec un backing plate de 5 pouces ainsi que les outils pour monter le backing plate et la poignée :

369045clipboard1.png

 

 

La voila en détails :


412485clipboard2.png

 

 

Les indications de vitesses :
 

528981clipboard3.png

 

Elle ne pèse que 2,5 kg. Voila ses caractéristiques :
 

917613clipboard4.png

 

Voici le contrepoids et la fixation pour le plateau de 5 pouces :
 

680232clipboard5.png

 

Avec la poignée :
 

431306clipboard6.png

 

On voit le bouton poussoir on/off juste à coté de la poignée. Il se manipule avec le pouce. La molette pour les vitesses se situe à côté du câble d'alimentation. Autant vous dire que ça respire la qualité : la finition est excellente, le revêtement est antidérapant, elle est parfaitement équilibrée, peu lourde, peu bruyante (sauf après la vitesse 5) et on la tient bien en main.

Elle dispose de 6 vitesses. Entre chaque vitesse il y a 5 crans pour monter progressivement en vitesse. C'est pratique pour avoir des vitesses intermédiaires. Jusqu'à la vitesse de 5 elle ne vibre quasiment pas et fait peu de bruit. A partir de la vitesse 5 on sent un peu les vibrations et le bruit augmente. Sur la position 6, ca secoue fort. Impossible de faire une voiture a cette vitesse. C'est a réserver aux gros défauts...

Voila les OPM (oscillations par minute) correspondant à chaque vitesse :

1 : 2760
2 : 3450
3 : 4150
4 : 4800
5 : 5750
6 : 6900

Si vous trouvez des conseils pour l’utilisation de Porter Cable 7424 sur le net (une grande classique outre-atlantique), sachez que vous n’avez pas besoin de convertir les OPM (car la PC7424 tourne moins vite) : utilisez la même position du sélecteur de vitesse. Pas besoin de mettre la G220 en position 4 (4800 OPM) là ou on vous conseil une position 5 sur PC7424 (4780 OPM) : utilisez aussi la position 5 sur la G220 (5750 OPM). Ceci est du au fait que la mécanique et l’axe d’orbite sont différents. La seule différence que je fais sur l’utilisation du sélecteur de vitesse est pour étaler les produits en passe rapide : j’utilise la G220 en position 1 (2760 OPM) là ou d’autre utilises une PC 7424 en position 3 (2600 OPM) !

En utilisation normale (c'est-à-dire jusqu’à la vitesse 5), la G220 vibre beaucoup moins et a une meilleure prise en main que ma polisseuse chinoise que voila :
 

638886clipboard7.png

 

324382clipboard8.png

 

La prise en main est ergonomique. Si on tient la poignée au milieu, je trouve que l’on ressent trop les vibrations. Je la tiens donc un peu sur la gauche avec ma main gauche (je suis droitier) ; ma main droite tient le bout de la polisseuse (à l’endroit du sélecteur de vitesses) :
 

829575clipboard9.png

 

Les backing plate pour PC 7424 se fixent sans problème (Meguiar’s ne distribue qu’un backing plate de 5 pouces). J’utilise, en plus du backing plate fourni, un Sonus DAS FlexPlate 3,5 pouces pour les pads de 4 pouces. On peut utiliser tous les backing plate fait pour les polisseuses 5/16-24.

Pour conclure cette introduction, je dirai que la G220 est vraiment une polisseuse professionnelle utilisable par tout le monde.

Chapitre 2 : L’aire de jeu

Je me suis procuré un capot de Twingo qui a bien vécu (vous allez voir). J’ai pris une couleur foncée car les défauts ressortent mieux dessus. Attention toutefois à prendre un bout de tôle d’une voiture récente. A la casse, ils m’ont d’abord proposé un capot de Talbot : c’est une peinture sans verni (dit à brillant direct). Rien à voir avec les peintures actuelles…
 

313834clipboard10.png

 

Comme vous le voyez là, j’ai fait deux lavages au Chemical Guys Extreme Bodywash & wax, un nettoyage a l’AutoGlym Anti-goudron intensif, puis j’ai passé la clay qui est ressortie toute sale, un nouveau lavage à l’Extreme Bodywash & wax puis passage d’un cleaner (étape 1 de Meguiar’s). La surface est propre, lisse et non contaminée.

La surface est couverte de micro-rayures, dont certaines sont profondes :
 

938312clipboard11.png

 

Sans oublier des traces d’oxydation :
 

781574clipboard12.png

 

La partie avant est plus atteinte :
 

124328clipboard13.png

 

Celle là va certainement me donner du mal :
 

280077clipboard14.png

 

La partie gauche est plus intéressante :
 

126379clipboard15.png

 

Quand il n’y a plus de peinture, pas la peine de rêver :
 

235673clipboard16.png

 

454575clipboard17.png

 

Une longue rayure qui commence :
 

162962clipboard18.png

 

Et qui continue :
 

608285clipboard19.png

 

Encore et encore :


997014clipboard20.png

 

Pour s’arrêter enfin :
 

792047clipboard21.png

 

La voila complète :
 

143683clipboard22.png

 

Chapitre 3 : La zone de test

J’ai divisé le capot en deux et j’ai commencé par la zone de droite qui est la moins atteinte. Le but est de trouver une zone représentative des défauts à corriger et d’essayer des combinaisons de produits, pads et vitesses afin de déterminer comment on va travailler sur le reste de la voiture. Rappelez vous d’avoir toujours l’approche la moins agressive possible afin d’éviter d’enlever trop de verni ou de faire une bêtise. On commence donc doucement et en fonction des défauts restants on va monter progressivement en agressivité.

On n’oublie pas le tablier (voila son état après les chapitres 3, 4 et 5) :

023.jpg

 

024.jpg

 

Je commence donc par un pad polishing Meguiar’s qui est légèrement abrasif, un quick detailer pour humidifier le pad au début et le #82 qui est un polish faiblement abrasif (cut de 3) destiné à enlever les micro-rayures :
 

025.jpg

 

On fait un X sur tout le pad avec le polish :
 

026.jpg

 

On tamponne sur la zone a traitée. J’ai débuté par le haut du capot qui est un peu moins atteint que le bas :
 

027.jpg

 

Voila l’état du pad :
 

028.jpg

 

Un premier passage rapide a la vitesse 1 pour étaler le polish. Les petits points jaune sont des résidus du pad qui est neuf :
 

029.jpg

 

Puis 3 passages plus lent a vitesse 3 jusqu’à ce que le polish soit cassé :
 

030.jpg

 

On voit un fin voile sur la carrosserie :
 

031.jpg

 

Un coup de microfibre pour tout enlever. Les traces d’oxydation sont restées :
 

032.jpg

 

033.jpg

 

90% des micro-rayures sont parties. Seul reste les plus profondes. On voit ici la différence avec la partie gauche (bas du capot) qui n’a pas été faite :
 

034.jpg

 

On continue sur le bas du capot. Polish sur le pad :
 

035.jpg

 

On tamponne :
 

036.jpg

 

Un passage rapide a la vitesse 1 pour étaler :
 

037.jpg

 

Suivi d’un passage lent a la vitesse 3 et de 2 passages lent à la vitesse 4 pour augmenter l’agressivité car les défauts sont plus importants :
 

038.jpg

 

Résultat :
 

039.jpg

 

040.jpg

 

Comme tout à l’heure, 90% des défauts sont enlevés. La hausse de vitesse a un peu aidé car la zone était plus atteinte.

Il reste des rayures profondes :
 

041.jpg

 

042.jpg

 

C’est le moment de faire un nouveau passage. Changement de pad : un CCS heavy polishing Lake Country. On garde le #82 comme polish mais on monte la vitesse à 5 :
 

043.jpg

 

Un premier passage rapide à la vitesse 1 pour étaler :
 

044.jpg

 

Suivi de deux passages lent à la vitesse 5 :
 

045.jpg

 

Là, j’ai du frotter avec la microfibre pour enlever le polish ! Il reste les traces d’oxydation :
 

046.jpg

 

047.jpg

 

Ca parait bon :
 

048.jpg

 

A quelques rayures près :
 

049.jpg

 

050.jpg

 

051.jpg

 

Il faut donc passer à l’étape au dessus : cutting pad Meguiar’s et polish #83 qui est fortement abrasif (cut de 6) :
 

052.jpg

 

C’est parti :
 

053.jpg

 

054.jpg

 

Un passage rapide en vitesse 1 pour étaler :
 

055.jpg

 

Un passage lent en vitesse 3 (souvenez vous, on commence doucement) :
 

056.jpg

 

Suivi de deux passages lents en vitesse 4 car les défauts persistent :
 

057.jpg

 

Les traces d’oxydation s’atténuent :
 

058.jpg

 

059.jpg

 

Les micro-rayures restantes aussi :
 

060.jpg

 

061.jpg

 

Je mets donc du #83 sur les zones à problèmes :
 

062.jpg

 

Et je fais un passage rapide en vitesse 1 suivi de 3 passages en vitesse 5. Là, c’est déjà mieux :
 

063.jpg

 

La trace d’oxydation a presque disparu :
 

064.jpg

 

Le rendu est intéressant :
 

065.jpg

 

Mais ce n’est pas encore parfait :
 

066.jpg

 

Je décide donc de faire un troisième passage au #83 :
 

067.jpg

 

Un passage à la vitesse 1 :
 

068.jpg

 

Suivi de 3 passages à la vitesse 5. Le premier passage a été tellement lent que mon polish a été cassé tout de suite et été sec après la première passe. J’ai mis quelques sprays de quick detailer sur mon pad pour humidifier le polish et pouvoir faire les deux autres passages :
 

069.jpg

 

Résultat :
 

070.jpg

 

071.jpg

 

072.jpg

 

Les traces d’oxydation sont encore perceptibles :
 

073.jpg

 

074.jpg

 

Pour finir, après un polish abrasif, on passe un polish de finition : le #82 avec le polishing pad (toujours l’approche la moins aggressive) :
 

075.jpg

 

076.jpg

 

On étale à la vitesse 1 :
 

077.jpg

 

Puis un passage à la vitesse 4 et un autre à la vitesse 3 car pour la finition il faut être de moins en moins agressif :
 

078.jpg

 

Voila le résultat :
 

079.jpg

 

080.jpg

 

Les défauts restant : la rayure profonde :
 

081.jpg

 

Les taches d’oxydation fortement incrustées :
 

082.jpg

 

083.jpg

 

Les éclats dans la peinture :
 

084.jpg

 

085.jpg

 

086.jpg

 

Un petit 50/50 pour voir le travail fait :
 

087.jpg

 

088.jpg

 

Suite à cette zone de test il faut déduire ce que l’on va utiliser pour faire le reste du travail. Le #82 ne fera pas l’affaire tout seul : on l’a essayé aux vitesses 3 et 4 sur un pad polishing et à la vitesse 5 sur un pad heavy polishing. Il ne servira donc que de polish de finition donc sur un pad polishing (faible abrasivité).

Le #83 a été essayé sur un cutting pad à la vitesse 3, 4 et 5. La vitesse 3 n’a rien donné donc on l’utilisera aux vitesses 4 et 5 (en commençant d’abord par la 4 bien entendu). Pour ceux qui ont suivi les astuces sur le fonctionnement et l’utilisation d’une polisseuse orbitale, il y a un facteur sur lequel je n’ai pas joué et qui aurait permis d’enlever les rayures et oxydations restantes (ou alors de les atténuer beaucoup plus).

On a fait varier jusqu’à présent le polish, le pad, la vitesse de la polisseuse, et sa vitesse de déplacement sur la carrosserie. Je n’ai pas encore fait varier la pression sur la polisseuse. Jusqu'à présent je la maintenais des mains et j’appuyais un peu, ou moyennement sur les zones difficiles. En appuyant plus fort et en insistant sur les gros défauts, ca devrai être bon…

Chapitre 4 : Passage d’un polish fort abrasif

Voila les défauts présents sur la partie gauche et qui après analyse sur la zone de test (qui doit être représentative de l’état de la carrosserie sur laquelle vous travaillez), nécessitent un polish fortement abrasif. Les micro-rayures dont certaines sont profondes :
 

089.jpg

 

090.jpg

 

Des traces d’oxydation :
 

091.jpg

 

092.jpg

 

Des impacts (là il ne faut pas trop rêver) :
 

093.jpg

 

094.jpg

 

On commence donc avec un cutting pad Meguiar’s et un #83 :
 

095.jpg

 

On humidifie le pad qui est sec et on applique le produit en formant une croix :
 

096.jpg

 

Je commence par le haut du capot. On tamponne :
 

097.jpg

 

Puis une passe a la vitesse 1 pour étaler le produit :
 

098.jpg

 

Suivi de 3 passes à la vitesse 4 :
 

099.jpg

 

Il reste quelques défauts :
 

100.jpg

 

101.jpg

 

La différence est flagrante avec le bas du capot qui n’a pas été traité :
 

102.jpg

 

103.jpg

 

On continue sur le bas du capot (produit, tampon, passe à vitesse 1) :
 

104.jpg

 

105.jpg

 

106.jpg

 

J’ai fait une passe très lente à la vitesse 4 et en appuyant bien sur la polisseuse. Le polish est cassé et sec ! Je mets donc quelques sprays de quick detailer sur le pad pour humidifier le tout et je fais une passe rapide à la vitesse 2 pour pouvoir travailler d’avantage le polish :
 

107.jpg

 

Puis je refais une passe lente à la vitesse 4 et en appuyant :
 

108.jpg

 

Le résultat est probant :
 

109.jpg

 

Il reste les traces d’impacts (ou la peinture a sauté) :
 

110.jpg

 

111.jpg

 

On recommence sur toute la partie gauche (haut et bas) :
 

112.jpg

 

113.jpg

 

114.jpg

 

Je fais ensuite 2 passes à la vitesse 5 en insistant bien là ou il y a les plus gros défauts (pression sur la polisseuse). Le passage de la microfibre est difficile pour enlever les résidus de polish. Résultat :
 

115.jpg

 

116.jpg

 

Les impacts restent :
 

117.jpg

 

On distingue encore une petite trace d’oxydation :
 

118.jpg

 

La rayure profonde est un peu atténuée :
 

119.jpg

 

On distingue encore une fine rayure là ou il y avait la très longue rayure :
 

120.jpg

 

121.jpg

 

On peut maintenant passer au polish de finition !

Chapitre 5 : Passage d’un polish de finition

J’ai donc pris le pad polishing Meguiar’s, le #82 et le quick detailer (j’ai fait le tutoriel sur plusieurs jour donc mon pad est sec) :
 

122.jpg

 

La séquence que vous connaissez bien :
 

123.jpg

 

124.jpg

 

125.jpg

 

Je fais une passe lente à la vitesse 4 avec un appui modéré suivi d’une passe rapide à la vitesse 3 :
 

126.jpg

 

Résultat :
 

127.jpg

 

Il reste les rayures profondes et les impacts ou il manque de la peinture :
 

128.jpg

 

129.jpg

 

130.jpg

 

Le reste du capot est bien :
 

131.jpg

 

Il reste une trace d’oxydation ou j’avais la longue rayure :
 

132.jpg

 

Cette longue rayure est complètement partie :
 

133.jpg

 

134.jpg

 

Chapitre 6 : Passage d’un compound

excl.gifAvant de commencer, faite très attention a ce que vous faites. Un compound est fortement abrasif. Mettez-en un peu sur vos doigts et frotter les, vous verrez que ca n’a rien à voir avec un polish intensif ! Vous voila prévenu, car même avec une orbitale on peut faire de gros dégâts ! Je vais vous montrer ce qu’il faut faire et ce qu’il faut éviter de faire …

Il restait quelques défauts sur l’avant du capot : impacts de cailloux, grosses griffes. Je vais donc corriger les impacts de cailloux et vous faire voir qu’il ne faut pas toucher à la griffe qui est trop profonde pour être corrigé !

Voila les impacts qui ont résistés au #83 :

135.jpg

 

136.jpg

 

Vous voyez sur ces deux photos que ce sont des éclats dans le verni et que la peinture n’est pas touchée. Ce n’est pas le cas de la grosse rayure :
 

137.jpg

 

Là l’entaille est trop profonde, elle a atteint la peinture. On voit sur la partie de droite que la peinture est complètement partie (on voit l’apprêt qui est blanc) ! Elle servira de test pour vous montrer ce qu’il ne faut pas faire…

Comme ce sont des dégâts localisés sur une petite zone, je vais travailler avec un spot pad (pad de 4 pouces). En effet, ca ne sert à rien de travailler avec un pad de 6,5 pouces ; on se concentre mieux sur la zone de travail avec un spot pad. La puissance de la machine est également répartie sur une plus petite surface, ce qui permet d’être plus efficace. Attention car c’est réellement plus efficace, à la puissance 5, j’avais du mal à tenir la G220. Elle ralentissait beaucoup moins qu’avec un pad de 6,5 pouces alors que j’appuyais fortement dessus !

Je ne vois que très peu de cas ou il faut passer un compound sur toute une carrosserie. Il faut mieux passer 2 ou 3 fois avec un polish intensif afin de retirer moins de verni ! Je vous conseil donc fortement le compound pour des travaux localisés !

Il faut donc changer le backing plate de 5 pouces fourni avec la G220 par un de 3 ou 3,5 pouces. J’ai utilisé un Sonüs 3.5" Dual-Action Spot Pad Backing Plate. Voila la différence avec le backing plate de Meguiar’s :
 

138.jpg

 

Et les voila les différentes taille de pad : 4 pouces Lake Country CCS cutting, 5 pouces Menzerna compounding et 6,5 pouces Meguiar’s cutting :
 

139.jpg

 

Voila la G220 avec le backing plate de 3,5 pouces :
 

140.jpg

 

Sur cette photo, vous voyez qu’il ne dépasse pas de la polisseuse. Notez également comment je positionne la poignée (légèrement inclinée pour avoir une meilleure prise en main) :
 

141.jpg

 

Le matériel :
 

142.jpg

 

Je n’ai pas oublié le quick detailer : on n’en met pas sur le pad quand on l’utilise avec un compound (le pad doit être sec) !

On applique le produit :

143.jpg

 

Je préfère l’appliquer en rond plutôt qu’en croix comme précédemment. Sur une orbitale, le polish a tendance à partir au centre du pad. En l’appliquant en rond, on assure une meilleure répartition !

On tamponne les zones à travailler :
 

144.jpg

 

On démarre tout de suite a vitesse 5 car on n’a pas besoin d’étaler le produit (travail localisé). Attention car il faut bien tenir la G220 !
 

145.jpg

 

Quelques passes avec un appui de 5 à 7 kg en déplaçant lentement la polisseuse et en insistant un peu sur les défauts à corriger :
 

146.jpg

 

Plusieurs passes également sur la grosse rayure avec une forte pression (15 kg), je laisse la polisseuse fixe sur la rayure pendant 30 secondes :
 

147.jpg

 

La zone est chaude au toucher !

On passe un coup de microfibre et on regarde les éclats qui se sont bien atténués :
 

148.jpg

 

149.jpg

 

Et la zone à ne pas reproduire :
 

150.jpg

 

Vous remarquerez que le début de la griffe (près de mon doigt) est bien atténué mais que la partie la plus profonde s’est éclaircie (on a attaqué la couche de peinture, on commence à voir l’apprêt). Cette rayure était bien trop profonde pour être corrigé : le verni est percé, on travaille sur la peinture. Certains auraient mis du masking tape sur la partie la plus atteinte afin de la préserver. Nous allons voir si c’est une bonne idée …

Je fais donc une deuxième passe sur les impacts et la rayure (comme pour la première : raisonnable sur les impacts, exagéré sur la rayure). Pour les impacts c’est mieux :
 

151.jpg

 

Ils ont quasiment disparu :
 

152.jpg

 

153.jpg

 

Un passage au #83 (polish intensif) devrait résoudre cela.

Pour la rayure : pas de miracle. La peinture a été supprimée sur la partie la plus profonde :
 

154.jpg

 

La rayure semble bien atténuée sur la partie la moins profonde. Avec du masking tape sur la partie la plus atteinte, est-ce que cela aurait été la solution ?

Vous ne remarquez rien sur le verni :
 

155.jpg

 

156.jpg

 

157.jpg

 

Il est mort ! A force de le poncer pour récupérer le niveau, on l’a supprimé… Il suffit de voir l’état du pad :
 

158.jpg

 

Le résultat : bien sur les impacts, carrément désastreux sur la rayure :
 

159.jpg

 

Après un compound, on passe un polish intensif pour supprimer les traces laissées par le compound et assurer la finition des corrections :
 

160.jpg

 

Vous remarquez que le quick detailer est revenu ainsi qu’un changement de pad obligatoire (il s’agit ici d’un CCS light cutting Lake Country).

La séquence que vous connaissez :
 

161.jpg

 

162.jpg

 

Après 4 passes a vitesse 5 avec une pression moyenne (5 à 7 kg), le polish est cassé :
 

163.jpg

 

L’état du pad :
 

164.jpg

 

Quand on a commencé a attaqué la peinture, on continue à l’attaquer quelque soit le polish que l’on utilise !

La preuve, la rayure s’est agrandie. On voit de plus en plus d’aprêt :

165.jpg

 

Même la microfibre ramasse de la peinture :
 

166.jpg

 

Comme on a supprimé le verni avec le compound, on a attaqué la peinture avec le polish. Regardez le rond clair :
 

167.jpg

 

168.jpg

 

Coté impact, le résultat est probant. Les impacts ont disparus :
 

169.jpg

 

170.jpg

 

Vous venez de voir ce qu’il faut faire pour utiliser un compound afin de récupérer des défauts qui peuvent l’être (les impacts). Le verni était fortement touché mais pas percé. L’utilisation de la polisseuse a été modérée : deux passages de compound et un passage de polish intensif. Ne pas oublier de passer un polish de finition après (cf. chapitre 5) !

Vous avez vu ce qu’il ne faut pas faire non plus. Quand le verni est complètement parti, vous travailler sur la peinture et avec un compound, elle part très vite. Sur la partie profonde de la grosse rayure la peinture est vite partie. De plus, corriger une rayure profonde n’est pas non plus toujours faisable. Sur la partie moins profonde de la grosse rayure, j’ai complètement enlevé le verni en voulant enlever la rayure. J’ai donc affaiblie toute la zone au lieu d’avoir une rayure. Et j’ai fait ca en utilisant un spot pad (travail localisé). Imaginez le désastre avec un pad de 6,5 pouces ! Le résultat est catastrophique surtout que le moindre polish passé par la suite enlève de la peinture.

Pour conclure ce chapitre, je dirais qu’il faut faire excessivement attention lorsque l’on utilise un compound. Ne pas le passer sur toute la carrosserie en pensant que l’on va travailler plus vite : le verni va en prendre un sacré coup ! Même avec une polisseuse orbitale on peut faire de gros dégâts : passer à travers la peinture, supprimer le verni. Toutes les rayures ne sont pas rattrapables avec un compound. Ne pas le considérer comme un produit miracle ! Analyser bien la profondeur de la rayure car vous n’allez pas remettre du verni ou il n’y en a plus ou peu mais en enlever sur une plus grande surface pour lisser la rayure. La peinture sur cette zone sera plus exposée. Parfois il vaut mieux garder la rayure (quand elle est trop profonde), quitte a aller chercher un stylo retouche…


Chapitre 7 : Passage d’une cire

La G220 peut également être utilisé pour appliquer un glaze, une cire et pour faire l’essuyage de ces produits. Je vais ici utiliser une cire (NXT) mais c’est la même chose pour passer un glaze. J’ai donc utilisé la G220 avec un finishing pad Meguiar’s, la cire NXT liquide et un bonnet Micropak 6,5 pouces.

171.jpg

 

La surface a été préalablement corrigé avec le #83 sur un cutting pad et le #82 sur un polishing pad :
 

172.jpg

 

On met un peu de cire sur le pad et on tamponne :
 

173.jpg

 

174.jpg

 

Pour appliquer un produit comme une cire ou un glaze, il faut rester à faible vitesse. Ca ne sert à rien d’aller plus vite que 3, au contraire. Personnellement je préfère travailler à 3 et faire des passes rapides. A la vitesse 1ou 2 il faut faire des passes plus lentes sans pour autant travailler le produit. Attention a ne mettre aucune pression sur la polisseuse ! Il faut la balader sur la surface.
 

175.jpg

 

Il ne faut pas hésiter à faire plusieurs passe afin d’avoir une couche uniforme. Une fois le produit bien étalé, on obtient ce résultat :
 

176.jpg

 

177.jpg

 

On attend 10 à 15 minutes que la cire sèche puis on peut passer la microfibre pour enlever l’excédent. Là il y a deux écoles : ceux qui utilisent un pad mou (wool pad ou finishing pad) et ceux qui utilisent un pad dur (cutting pad). Pour avoir essayé les deux, je préfère le finishing pad. Le voila avec le bonnet :
 

178.jpg

 

Le bonnet doit être bien tendu sur la surface du pad. Faites attention également a bien positionner le bonnet autour du backing plate. L’élastique doit recouvrir le bord du backing plate :
 

179.jpg

 

On fait des passes rapides à la vitesse 3 sans appuyer. On utilise juste le poids de la polisseuse.

Après passage de la microfibre :
 

180.jpg

 

180.jpg

 

N’hésitez pas à mettre deux couches de cire. L’effet et la protection ne seront que meilleur…

J’espère que ce tutoriel vous a intéressé et qu’il vous incitera à passer au travail à la polisseuse plutôt qu’a la main. Comme vous avez pu vous rendre compte, la G220 est facile d’utilisation. Sachez toutefois être prudent sur les zones fortement abimées et lors du travail avec les compounds. Pour le reste c’est un jeu d’enfant : vous serrez moins fatigué et le résultat sera meilleur qu’a la main…

IDDN Certification iddnpt_ani.gif


Modifié par Nobody38, 19 juillet 2017 - 12:33 .
Upload photo (en cours...)

  • Tof, Mes', Pascal Princen et 1 autre aiment ceci



#2
DÉCONNECTÉ   Pierre

Pierre

    Auto Finesse boosted !

  • Administrateurs
  • 11 053 messages
  • LocalisationLille
  • Voiture:Clubman
  • Vélo:KTM Ultra Fun 27
J'ai remis les photos en ligne ;-)

#3
DÉCONNECTÉ   Jiff

Jiff

    Apprenti

  • Membres
  • 89 messages
  • LocalisationMoselle
  • Voiture:BMW E92
Bonne nouvelle!
C'est vraiment un super tuto pour les débutant :thumbup:

#4
DÉCONNECTÉ   Tof

Tof

    Préparateur

  • Membres
  • 577 messages
  • LocalisationThibessart (B)
  • Voiture:Audi A4 / Ibiza ST
Je m'en suis fait un pdf... au cas où. Ce post est une bible. Merci Pierre thumbup1:

#5
DÉCONNECTÉ   FoxOne

FoxOne

    Artiste

  • Modérateurs
  • 4 839 messages
  • LocalisationGironde
  • Voiture:Audi A3 TDI Ambition
Excellent Pierre (tu l'as toujours la polisseuse made in china ? :laugh1: ). thumbup1:

#6
DÉCONNECTÉ   Pierre

Pierre

    Auto Finesse boosted !

  • Administrateurs
  • 11 053 messages
  • LocalisationLille
  • Voiture:Clubman
  • Vélo:KTM Ultra Fun 27
Elle a finie a la poubelle :oups:

#7
DÉCONNECTÉ   FoxOne

FoxOne

    Artiste

  • Modérateurs
  • 4 839 messages
  • LocalisationGironde
  • Voiture:Audi A3 TDI Ambition
:laugh1: :laugh1: :laugh1: :clap1:

#8
DÉCONNECTÉ   papalu33

papalu33

    Nouveau

  • Membres
  • 35 messages
  • LocalisationEn Gironde vers Arcachon
  • Voiture:Citroën C5ll Exclusive HDI 163cv BVA
  • Moto:J'en n'ai plus .....
:clap1: Salut Pierre

Un grand merci pour nous les débutants thumbup1:

#9
Invité_fzmick_*

Invité_fzmick_*
  • Invité
Super vraiment, décidément on trouve toutes les info, astuces, tuto ici..
Merci à toi Pierre et aux autres pour le temps que vous prenez pour nous apprendre cet art!

Super boulot et super tuto comme d'hab ^_^

#10
Invité_Francesco_*

Invité_Francesco_*
  • Invité
Un grand merci de créer des tutos aussi détailler :)

Ayant une DAS depuis peu,je vais aller faire un petit tour a la casse afin de ne pas débuter directement sur ma voiture merci.

#11
DÉCONNECTÉ   Anthony1988

Anthony1988

    Shampouineur

  • Membres
  • 274 messages
  • LocalisationLiege
  • Voiture:Mitsubishi Lancer
Encore un tout grand merci pour ce tuto, c'est clairement grace à lui que j'ai pu faire mes débuts sans crainte thumbup1:

#12
DÉCONNECTÉ   Pierre

Pierre

    Auto Finesse boosted !

  • Administrateurs
  • 11 053 messages
  • LocalisationLille
  • Voiture:Clubman
  • Vélo:KTM Ultra Fun 27
Merci pour vos merci :)

#13
DÉCONNECTÉ   EC0L0G33K

EC0L0G33K

    Shampouineur

  • Membres
  • 300 messages
  • LocalisationFlandres
  • Voiture:Mercedes-Benz C-Klass
Super tuto ! Merci beaucoup, ça me servira quand j'oserai franchir le pas ^^ Elle à l'air bien sympa cette Meguiar's !

#14
Invité_Manu78_*

Invité_Manu78_*
  • Invité
Super tutoriel. Merci :)

#15
Invité_Jb69_*

Invité_Jb69_*
  • Invité
C'est le tuto qui je cherchais de partout!Merci Pierre il va aider beaucoup de débutant qui veulent ce lancer thumbup1:

#16
DÉCONNECTÉ   julien

julien

    Honda forever

  • Modérateurs
  • 2 947 messages
  • LocalisationPourcieux
  • Voiture:Kangoo
  • Moto:fazer 600
Idem toujours utiles se tuto ;)

#17
DÉCONNECTÉ   tidou36

tidou36

    Shampouineur

  • Membres
  • 381 messages
  • LocalisationColmar
  • Voiture:Toyota gt86
Merci beaucoup pour ce cours magistral :)

#18
DÉCONNECTÉ   jv52

jv52

    Detailer

  • Membres
  • 3 953 messages
  • Localisation52
  • Voiture:A4 B8 avant 143 cv sline
  • Moto:675 street triple R
superbe tuto et très bien expliquer merci pierre

#19
DÉCONNECTÉ   Nathan.UEC

Nathan.UEC

    Nouveau

  • Membres
  • 27 messages
  • LocalisationBruxelles
  • Voiture:Abarth 500c
  • Moto:Sym GTS 125i Evo
Très beau tuto :) Merci

#20
DÉCONNECTÉ   kindy

kindy

    Nouveau

  • Membres
  • 35 messages
  • LocalisationFrance, Angers
  • Voiture:porsche 997

super tuto...

j'ai fait comme TOF et bien sauvegarder  thumbup1:  thumbup1:  thumbup1:







Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Technique, Débutant, Polisseuse, Orbitale

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)