Aller au contenu

Messages recommandés

Petite question:

 

Faut il aussi humidifier le pad au quick detailer avant passer un cleaner (dans mon cas l'invincible) ou cela n'est il valable que pour les polishs?

Il ne me semble pas que cela soit nécessaire mais je voudrai pas faire une bêtise  :unsure:

Modifié par MadBanker

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi je ne l'humidifie jamais avec un cleaner / glaze  ;)

 

Grand merci pour la réponse rapide!

 

J'attaque la prépa complète de la M ce weekend et j'avais un doute en écrivant mon plan d'action détaillé (pour ne rien oublier dans le feu de l'action)

(si tout se passe comme prévu, je prendrai un max de photos et ferai un reportage)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'y aurais t'il pas un rencard avec le polissage comme sujet ? J'ai toujours du mal à savoir quand le polish et cassé je pense que je le travail trop , la quantité de polish , je doit en mettre trop car mes pad sature vite etc . J'ai pour l'instant fait 3 rénovation a la machine mais je ne suis pas satisfait du résultat. Je pense que de le voir en direct serais top .

Modifié par snoop

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mis à part le faite qu'une rota rattrape de plus gros défaut, est-ce que le travail est plus rapide qu'avec une roto-robital ?

Je dirais sur une voiture avec des défauts moyens (traces de peintures due à un contact avec une autre voiture, qui ne nécessite pas le passage en carrosserie, swirls, lavage en station) enfin une voiture qui ne nécessite pas de wetsanding.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une rota d'occaz, ça se trouve ;) et une das6 pro j'ai lol.

 

Mais avant tout, ma question était là pour éclairer les nouveaux qui se demande à chaque fois, rota ou orbitale, qui fait le boulot le plus vite et super bien fait, sachant que le temps tu le gagne avec l'expérience et l'expérience s'acquière avec le temps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

J'ai procédé au polissage de mon alfa 147 grise métal (je précise la couleur car se sera important plus loin).

 

Tout d'abord je vais vous présenter l'équipement que je me suis offert pour mon baptêmes de correction à la machine :

 

-Polisseuse orbitale shinemaster S8

-Pad chemical guys jaune orange blanc noir

-Polish v36 + v38 pour la finition

 

Maintenant l'état de la carrosserie :

 

Pas tant abîmé que ça des swirls et quelques rayures du genre je lave ma voiture avec un sceau et une éponge et je ballade les impuretés sur mon verni créant de petites rayures. Pourquoi je tente de vous les définir me direz vous au lieu de vous joindre de belles photos... Eh bien la est le problème de la couleur, en effet après avoir laver decontamine séché j'ai tout tenter pour faire des photos, plein soleil, soleil rasant, dans le garage avec éclairage sans éclairage direct... Rien y fait je n'arrive pas à rendre compte de ce que je vois en réel.

Bien ceci étant dit je me quand même au travail... Parce que j'ai le garage de ma voisine uniquement pour ce WE (merci à elle au passage).

Bref première erreur je n'est pas d'éclairage à la hauteur de la tâche... Passons, je travaille quand même...

Je m'equipe de la machine (lourde à la longue), Pad orange, 2 pulvérisation de Quick detailer plus tard j'applique 5 petite crotte de v36 sur mon pad et en avant la musique je passe un premier 1/4 de toit et je passe bien la machine tout bien comme expliqué plus haut et dans les heures de vidéos YouTube que j'ai quasi appris par coeur (...Bon OK sauf l'éclairage), première passe terminé, j'essuie avec mes belles microfibre CG toutes nieuve... Résultat bof, qu'à cela ne tienne, deuxième passe dans les mêmes conditions, j'essuie... Et bof pour moi c'est du même au pareil.

Je me dis donc que je vais essayer un combo différents (un truc que j'ai lu quelque par, mais je ne sais plus où... Essayer de prendre un pad plus dure avec le même compound avant de passer à un compound plus for.) bref j'essaie... Eh ben c'est pareil je n'ai effectivement plus de swirls mais petitesi rayures que je me voyais facilement enlever eh ben elles sont encore là. Bon le temps passe alors tanpis je continue. 2 passe partout... Parfois j'appuie sur ma machine en me disant se sera plus efficace... Pareil.

Et j'arrive au capot, j'ai plus de force qu'à bout de bras sur le toit donc j'appuie plus et la... Sa fume un peu.. Bon je me dis normal ça travail mieux... Le compound chauffe il va être plus efficace je continue... Jusqu'à ce que je vois ce foutu pad tournoyer bizarrement... La je retire de suite la machine de mon capot... Eh fort bien m'en a pris puisque le pad était en train de ce barrer de son velcro...

Bon je repasse en orange, pas le choix, et je me dis j'appuie moins et on verra à la fin.

Je vous la un peu plus bref donc je passe partout parfois ça fume un peu (le doute m'habite, est-ce que je pourris mon verni... Bah non les rayures que je vois à la lumière rasante n'on même pas bronché... Bref je fini... Je passe au v38 en pad blanc... Je sors la voiture pour la laver afin de retirer la poudre avant de passer mon jetseal Cg.

Résultat: satisferait bien des propriétaires c'est beau, ça brille, c'est glossy... Mais merde les rayures que je voulais supprimer qui serait certainement de la rigolade pours la plus part d'entre vous bah elles sont là.

Je viens à me dire que à la main j'aurais peut-être eu un résultat similaire... Et en plus je ne peux pas vous montrer ces rayures qui j'en sur son vraiment pas profondes...

Alors à ceux qui auront eu le courage de lire tout ça... Ou sont mes P***** d'erreurs

Pas la bonne technique ?

Pas assez travailler longtemps le compound ?

Compound pas assez fort ?

Merci d'avance pour toute l'aide que vous voudrez bien m'apporter.

Bonjour à tous,

J'ai procédé au polissage de mon alfa 147 grise métal (je précise la couleur car se sera important plus loin).

 

Tout d'abord je vais vous présenter l'équipement que je me suis offert pour mon baptêmes de correction à la machine :

 

-Polisseuse orbitale shinemaster S8

-Pad chemical guys jaune orange blanc noir

-Polish v36 + v38 pour la finition

 

Maintenant l'état de la carrosserie :

 

Pas tant abîmé que ça des swirls et quelques rayures du genre je lave ma voiture avec un sceau et une éponge et je ballade les impuretés sur mon verni créant de petites rayures. Pourquoi je tente de vous les définir me direz vous au lieu de vous joindre de belles photos... Eh bien la est le problème de la couleur, en effet après avoir laver decontamine séché j'ai tout tenter pour faire des photos, plein soleil, soleil rasant, dans le garage avec éclairage sans éclairage direct... Rien y fait je n'arrive pas à rendre compte de ce que je vois en réel.

Bien ceci étant dit je me quand même au travail... Parce que j'ai le garage de ma voisine uniquement pour ce WE (merci à elle au passage).

Bref première erreur je n'est pas d'éclairage à la hauteur de la tâche... Passons, je travaille quand même...

Je m'equipe de la machine (lourde à la longue), Pad orange, 2 pulvérisation de Quick detailer plus tard j'applique 5 petite crotte de v36 sur mon pad et en avant la musique je passe un premier 1/4 de toit et je passe bien la machine tout bien comme expliqué plus haut et dans les heures de vidéos YouTube que j'ai quasi appris par coeur (...Bon OK sauf l'éclairage), première passe terminé, j'essuie avec mes belles microfibre CG toutes nieuve... Résultat bof, qu'à cela ne tienne, deuxième passe dans les mêmes conditions, j'essuie... Et bof pour moi c'est du même au pareil.

Je me dis donc que je vais essayer un combo différents (un truc que j'ai lu quelque par, mais je ne sais plus où... Essayer de prendre un pad plus dure avec le même compound avant de passer à un compound plus for.) bref j'essaie... Eh ben c'est pareil je n'ai effectivement plus de swirls mais petitesi rayures que je me voyais facilement enlever eh ben elles sont encore là. Bon le temps passe alors tanpis je continue. 2 passe partout... Parfois j'appuie sur ma machine en me disant se sera plus efficace... Pareil.

Et j'arrive au capot, j'ai plus de force qu'à bout de bras sur le toit donc j'appuie plus et la... Sa fume un peu.. Bon je me dis normal ça travail mieux... Le compound chauffe il va être plus efficace je continue... Jusqu'à ce que je vois ce foutu pad tournoyer bizarrement... La je retire de suite la machine de mon capot... Eh fort bien m'en a pris puisque le pad était en train de ce barrer de son velcro...

Bon je repasse en orange, pas le choix, et je me dis j'appuie moins et on verra à la fin.

Je vous la un peu plus bref donc je passe partout parfois ça fume un peu (le doute m'habite, est-ce que je pourris mon verni... Bah non les rayures que je vois à la lumière rasante n'on même pas bronché... Bref je fini... Je passe au v38 en pad blanc... Je sors la voiture pour la laver afin de retirer la poudre avant de passer mon jetseal Cg.

Résultat: satisferait bien des propriétaires c'est beau, ça brille, c'est glossy... Mais merde les rayures que je voulais supprimer qui serait certainement de la rigolade pours la plus part d'entre vous bah elles sont là.

Je viens à me dire que à la main j'aurais peut-être eu un résultat similaire... Et en plus je ne peux pas vous montrer ces rayures qui j'en sur son vraiment pas profondes...

Alors à ceux qui auront eu le courage de lire tout ça... Ou sont mes P***** d'erreurs

Pas la bonne technique ?

Pas assez travailler longtemps le compound ?

Compound pas assez fort ?

Merci d'avance pour toute l'aide que vous voudrez bien m'apporter.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je dirais que ton erreur, et ceci sans connaître la gamme CG, est d'utiliser un polish de milieu de gamme, de surcroît avec une orbitale pour corriger de gros défauts. Je viens de jeter un oeil à leur gamme, et tu en as encore 2 plus "fort", le 34 et 32.

 

Quoiqu'il arrive, à l'orbitale, il ne faut pas trop hésiter à utiliser du lourd pour avoir des résultats sur des gros défauts. Bien se dire aussi que gros défauts = gros risques...

Une griffe bien voyante, c'est des fois bien plus profond que ce que l'on imagine!

 

Et dernière chose, il n'est absolument pas normal que ton pad fume  :huh:

Ca veut dire que le polish est sec de chez sec, et que tu risques très gros pour ta peinture!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En gros tu me dis que si il fume c'est que je le travail trop longtemps et qu'au lieu de travailler trop longtemps je dois attaqué avec un produit plus fort ?

Je m'étais dit que la gamme V de CG étant pour les vernis durs allemand ça suffirait pour une italienne, visiblement je me suis trompé !?

Question pratique, faut il appuyez légèrement fortement ou pas du tout sur la machine pour de meilleures résultats ?

Je précise que les rayures que je vois ne sont visibles qu'au soleil et en regardant de côté c'est à dire visible par moi ou un professionnel comme l'un d'entre vous, ma question est plus pour le souci du détail et arriver à l'obtention d'un résultat pro.

Pour une première en même temps je n'ai pas choisi la couleur la plus évidente en rendu, je considère en effet que se gris extrêmement pailleté est une couleur de tricheur ou les défauts sont pas très évident à repérer. Un noir m'aurait certainement mieux aider à voir les défauts et comprendre plus vite les méthodes... Bref il faut que je trouve un cobaye...

Dernière question pour toi, qu'elle combo utilise tu pour une correction peinture micro rayé sans balafre évidente ?

Peux-tu me raconter tes premiers pas pour m'aider à m'améliorer ?

Merci d'avance

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors le noir, tu peux déjà te dire que c'est une excessivement mauvaise idée pour commencer! 

 

Il faut arriver à faire une finition parfaite pour ne pas avoir une "haze" (brouillard) très léger, mais qui je trouve est très gênant. Certaines protections font le même effet je trouve ;)

Donc tu peux être content de commencer sur une couleur de tricheur :P

 

Pour le côté pratique des choses, tous les polish sont faits pour tous les vernis, le reste étant du marketing. Il y a juste certaines marques qui ont des produits très forts, mais qui aussi peuvent se révéler vraiment dangereux si pas habitué!

 

Donc pour ta question d'appuyer ou pas, je te dirais bien que ça dépend vraiment des cas, des vernis, polish,... Mais la généralité veut qu'une orbitale va vite diminuer son efficacité si tu appuies comme un fou dessus. Fais un trait sur ton BP pour voir s'il tourne lors de tes appuis. Si tu vois que ça ne bouge plus, tu appuies moins fort. Suivant les machines, tu peux plus ou moins jouer sur cet appui même si je préfère de mon côté jouer sur la vitesse de rotation.

De mon côté, suivant comment ça se travaille et les résultats de mes tests, je travaille beaucoup avec Menzerna, Meguiar's et Rupes en polish :) (et je tiens à préciser que je suis loin d'avoir tout essayé sur le marché).

Pour tes premiers pas, il faut surtout bien prendre ton temps, tester et tester et tester! Et surtout, commences par une zone facile d'accès, souvent le capot d'ailleurs, par sa taille, son côté plan et donc le fait de pouvoir faire des tests les uns à côté des autres et de pouvoir choisir celui qui te semble être le meilleur!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci de ton retour d'information, je comprends bien que en fait il n'y a rien de magique dans les produits que j'ai sélectionné et que c'est à force de pratique et d'essai que je me perfectionerais. Eh oui je crois que je rêvais un peu en me disant qu'avec "les bons produits " je serais capable de reproduire au premier coup ce que j'ai vu et lu un peu partout... La pratique... La pratique... La pratique !!

Si il y a d'autres conseils je suis preneur. Personne de Nantes pour un stagiaire motivé ? Je suis preneur sur mon temps libre !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La gamme CG se travaille déjà longtemps je trouve et ne laisse (voire pas du tout) de poussière.

Je pense que tu as due forcer (monté en vitesse ?) sur la polisseuse, de surcroit, je crois aussi que la S8 est une roto-orbitale

donc, produit davantage de force sur les pads ce qui fait que celui-ci en a pris un sacré coup, de plus, le faite que le pad

chauffe et fume c'est pas l'idéal pour le vernis (risque qu'il soit percé -> passage chez le carrossier obligatoire).

 

Je préfère laisser quelques défauts sur lesquels je reviendrais par la suite quand je re-polirais, que de passer par la case

peinture.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet je polissais à une vitesse de 5 sur 6,voir 6, ceci pourrait alors expliquer que je chauffais trop mon produit, penses-tu que si j'avais travail moins vite, admettons vitesse 3 ou 4 j'aurais travail mieux mes sections et ainsi eu le résultat escompté ?

Il est en effet assez compliqué de comprendre le mix dureté du compound, dureté du pad, vitesse de rotation pour travailler le compound et temps de travail du compound sur une section..:-?

Pas évident tout cela... Si il y a quelques clés pour assimiler tout ça je suis à l'écoute des meilleurs conseils !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je viens de voir cela sur un autre forum :

Cela parle évidemment de la gamme CG V32 à V38, voyez plutôt :

 

"Par exemple, je ne pense pas que ces polishs soient efficace sur un vernis Alfa. Par contre sur un Allemand c'esttonnerre."

 

QUESTION: pourquoi la personne cite spécialement le vernis Alfa ? Quelqu'un a une idée ? Y a-t-il une différence si particulière des vernis d'une marque à l'autre ? Si oui comment savoir si l'un est résistant et l'autre moins ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'une marque à l'autre oui le vernis peut changer, par exemple, les allemandes ont un vernis dur "difficile" à travailler alors que le vernis des japonaises est plus "tendre" du coup, il marque plus vite et surtout il se travaille plus minutieusement afin d'éviter de laisser des swirls dessus après la phase de polissage. J'ai pas fait d'italienne pour le moment donc, je peux pas te dire quelle type de vernis c'est.

 

Pour la vitesse, c'est à mon sens trop rapide, pour les 2 voitures que j'ai fait avec la gamme CG, V34 ->V38 je l'ai ai travaillé à vitesse 4-5 max.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK,merci de tes conseils pour ce qui concerne la vitesse de travail, je vais trouver un cobaye pour tester une fois que j'aurais compléter ma gamme de produits et racheter mes pad jaune et orange.

Pour ce qui concerne la durée de travail sur une section comment travail tu de manière générale, comment sais tu quand il est temps de t'arrêter et de vérifier le résultat, d'ailleurs peux-t'on parler de temps réellement ou se contenter de faire une passe croiser et vérifier, ou on le voit à l'aspect du compound travailler ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu te compliques pas mal la vie sur le coup! 

 

En ce qui concerne les vernis déjà, on peut oublier les préjugés sur les vernis allemands hyper durs! Les derniers modèles des gammes sont très loin d'avoir de super vernis, sans parler de la peau d'orange qui va avec... 

Ton plus gros problème serait d'avoir un vernis très "tendre", qui comme dit plus haut, demande plus de savoir faire pour avoir un rendu optimal pour la finition. Mais qui te simplifierait la vie pour la correction ;)

 

Par contre, je n'avais pas fait attention que ta Shinemaster était une roto-orbitale. De par son fonctionnement, elle produit beaucoup plus de force, donc de chaleur sur le pad et le produit qui est dessus. Donc suivant les produits utilisés, ça peut amener à un séchage assez rapide comme l'a précisé Taianui ;)

Il faut en effet que tu diminues la vitesse de rotation pour trouver un juste milieu avec les produits que tu as. Autre possibilité, tu prends un sprayer d'eau claire à tes côtés, et quand tu vois que ça commence à sécher sur la carrosserie, tu mets un ou 2 coups sur ta carrosserie pour réhumidifier le tout et te permettre de travailler plus longtemps ton polish.

 

Pour tes temps et autres, c'est vraiment au cas par cas, c'est toi qui doit le sentir et le voir suivant tes propres méthodes, il n'y a pas de généralité. Le moyen le plus simple étant de voir le moment où se "casse" ton polish, donc le moment où il perd son efficacité! 
Retentes un coup sur ta voiture, avec une autre méthode, ça doit pouvoir passer si tu as assez de cut pour corriger les défauts présents!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

×