Aller au contenu

  • Connectez-vous avec Facebook Connectez-vous avec Twitter Connectez-vous avec Windows Live Se connecter avec Google Connexion
  • Créer un compte
Bienvenue sur Detailing Art
La totalité du forum est accessible en lecture pour tout le monde, y compris les invités. Si vous êtes nouveau, commencez par consulter la rubrique FAQ / Guides pour vous familiariser avec les bases du Detailing. Le Guide d'achat pour les débutants vous permettra de faire vos premiers choix parmi la multitude de produits disponibles. Enregistrez vous maintenant en créant un compte ou en utilisant votre compte Google, Facebook, Twitter ou Windows Live pour avoir accès à toutes nos fonctionnalités. Une fois connecté, vous pourrez créer des sujets, poster des réponses dans les sujets existants, demander des conseils, utiliser les petites annonces, avoir accès à la messagerie privée, au tchatche pour avoir des conseils en live, au calendrier pour voir les prochaines rencontres ou formations qui sont planifiées, gérer votre profil, suivre les contenus qui vous intéressent et bien plus. Ce message disparaît automatiquement dès que vous êtes connecté.

Vous pouvez en tant que membre devenir Membre Premium afin de soutenir le forum. Ce statut vous permet également de bénéficier de réductions supplémentaires chez nos partenaires, ne plus voir la publicité, avoir accès à la recherche Google du site,... Une fois connecté avec votre compte, vous pouvez souscrire en vous rendant dans la boutique.
Connexion Créer un compte
Photo

Tout sur le cuirPour tout savoir sur cette matière

Guide Technique Cuir

  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1
DÉCONNECTÉ   Pierre

Pierre

    Auto Finesse boosted !

  • Administrateurs
  • 11 053 messages
  • LocalisationLille
  • Voiture:Clubman
  • Vélo:KTM Ultra Fun 27

Tout sur le cuir

 

Fabrication du cuir :

Le cuir est issu de la transformation de la peau de l’animal. Plus il est jeune, plus le cuir est de qualité car la peau a subi moins de dommages (griffures, rides, parasites, …). La peau est un produit naturel sur lequel s'inscrit toute la vie de l'animal. Vouloir une peau de taureau sans défaut est aussi utopique qu'exiger d'un homme mûr qu'il ait une peau de bébé...

Le cuir va avoir des aspects et des propriétés différentes en fonction du traitement qu’il va subir.

Voila un schéma de la coupe de la peau. On y distingue la fleur (en orange) et la croûte (en rouge) qui forment le derme situé entre l'épiderme et l'hypoderme (tissus sous cutanés) :


 
composition_peau.jpg

 

Une fois la peau débarrassée des tissus sous cutanés (hypoderme) et de l’épiderme, elle va être tannée afin de devenir imputrescible. Le tannage s’effectue par des agents tannants (tanins) qui peuvent être des sels de chrome (tannage minéral, les plus utilisés) ou des tanins végétaux (tannage végétal). Le tannage minéral permet d'obtenir des cuirs plus ou moins souples selon les usages.

Après le tannage, c’est l’étape du corroyage-finissage qui transforme le cuir en cuir fini. La mise à l'épaisseur est obtenue par le "refendage" : le dessus (fleur) est séparé du dessous (croûte). Ces deux parties peuvent être affinées au niveau de leur épaisseur. La couleur, le toucher et la souplesse sont apportées par le "retannage", la "teinture" et la "nourriture". Le "ponçage" donne des cuirs velours ou nubuck ou fleur corrigée.

icon11.gifLa teinture et la finition sont deux opérations de coloration complémentaires :
La teinture réalisée généralement par bain a pour but de colorer le cuir plus ou moins en profondeur.
La finition réalisée sur la surface a pour but de protéger et d'améliorer l'esthétique du cuir (brillance par exemple).

On appelle finition du cuir les opérations consistant à recouvrir la surface du cuir d'une pellicule protectrice (sorte d'enduit) dont l'épaisseur dépendra de la qualité du cuir : finition aniline de faible épaisseur ou finition pigmentée plus épaisse. La finition donne des propriétés esthétiques (brillance, toucher, couleur, relief) et des propriétés protectrices contre les taches, la lumière, les frottements d'usage.

Il existe trois types de finissage : aniline, semi-aniline et pigmenté.


vignette21.jpg

 

Le finissage aniline met en valeur l'aspect de surface naturel du cuir en le recouvrant d'un produit transparent. La surface d'origine aux grains naturels et aux pores apparents est conservée. La coloration en profondeur à l'aniline est réalisée avec des matières colorantes. Seuls les cuirs sans défaut subissent un tel traitement. Peu protégés, ces cuirs, qui se patinent bien en vieillissant, restent fragiles. Cette finition offre donc un très bel aspect, mais l’utilisation et l’entretien sont délicats.

Le finissage semi-aniline recouvre la surface du cuir de couches de pigments légèrement opaques, eux-mêmes recouverts d'un film transparent.

Le finissage pigmenté recouvre la surface du cuir de couches de pigments opaques qui donnent la couleur et un aspect uniforme Le cuir a reçu en surface, en plus d'une teinture dans la masse, un apprêt coloré qui unifie l'aspect, masque les défauts légers et protège. Réservé aux beaux cuirs, ce traitement leur assure un bon comportement. Agréable à l'œil et au toucher, résistant et solide, peu fragile, c'est le compromis idéal entre solidité à l'usage et esthétisme. Cette finition offre une bonne protection, est peu sensible à l'eau et aux taches, et l’entretien est plus aisé.

Le terme "pure aniline" signifie que la surface du cuir (la fleur) a reçu un vernis de finition très léger, (voire inexistant) conférant au cuir un aspect esthétique et un confort inégalables mais en contre partie une absence ou au mieux une très faible protection de surface. En d'autres termes, le cuir est très beau mais malheureusement très délicat à utiliser !!! Seules d'extrêmes précautions lors de l'usage permettent d'éviter une perte esthétique rapide et irréversible. L'entretien est tout aussi délicat que l'usage.

icon11.gif Un cuir pigmenté est donc protégé en surface. Attention cependant à l'utilisation : le cuir, quelque soit sa nature, craint beaucoup plus la transpiration que l'humidité ambiante des climats tropicaux par exemple, qui peut à terme attaquer la finition ("dépigmentation"). Il faut donc éviter un contact direct avec la peau et ne pas oublier de procéder à un nettoyage régulier des surfaces d'usage.

Les différents types de cuir :

La croûte de cuir : provient de la refente des cuirs épais en deux "feuilles", l'une contenant la fleur appelée "cuir" et l'autre constituée de la chair du cuir qu'on appellera "croûte". On distingue la croûte "Velours" d'aspect externe fibreux et la croûte "pigmentée" ou "enduite" dont la surface a été recouverte par un enduit épais lui donnant l'apparence d'un cuir lisse ou grainé, par impression en relief, d'un grain artificiel. Remarque : l'utilisation de la croûte doit être mentionnée car elle n'a pas droit à l'appellation "cuir".

Cuir pleine fleur : la "fleur" est la structure du derme ou est implanté le poil. C'est la partie la plus dense de la peau. Le terme "pleine fleur" signifie que le cuir a conservé toute l'épaisseur de sa fleur.

Cuir fleur corrigée: le terme "fleur corrigée" signifie que la fleur a été poncée, généralement pour régulariser son aspect en supprimant les défauts superficiels, rides, écorchures, ... Puis on applique une protection filmogène pigmentée, lisse ou grainée par impression. On parle aussi de fleur rectifiée ou effleurée. Les cuirs utilisés ne sont pas de qualité supérieure et l'aspect obtenu manque de naturel. Ils offrent néanmoins souvent une bonne résistance à l'usage intensif.

 
cuir-fleur.jpg

 

icon11.gif Le cuir "pleine fleur" a conservé un aspect plus naturel que le cuir "fleur corrigée" où on a bien souvent l'impression d'un relief artificiel (grainage).

Cuir Nubuck : cuir dont la fleur a été finement poncée pour obtenir un aspect velouteux, laissant apparents le grain et les pores de la peau. Pour obtenir un beau Nubuck, on utilise généralement une bonne peau. C'est donc une matière très agréable, douce au toucher et aux teintes veloutées. Le Nubuck reste néanmoins fragile et délicat à entretenir. Un traitement imperméabilisant s'impose.

Cuir suédé" ou "Cuir Velours" ou Daim : cuir d'aspect velouté, obtenu par ponçage du côté chair (l'envers du cuir). La fleur se retrouve donc à l'intérieur du vêtement, de la chaussure... Attention à ne pas confondre avec la croute velours !

Un cuir gras ou cuir huileux : cuir ayant été fortement nourri (généralement en foulon) et contenant une quantité d'huile supérieure à 15% en poids. Ce sont en conséquence des cuirs lourds. Ils sont souvent plus épais que d'autres types de cuir. La couleur varie selon la provenance animale ainsi que par le type d'huile utilisé et dans certains cas, de la teinture ajoutée à l'huile. Habituellement on le retrouve dans une palette entre le brun pâle et le brun foncé mais il peut aussi contenir différents degrés de rouge.

Au toucher, on peut sentir un aspect très légèrement huileux ou gras sans toutefois laisser les doigts gras ou huileux... Il n'a pas du tout l'aspect habituel d'un cuir ayant reçu une forme quelconque de vernis, ni le même fini brillant. Il n'est pas complètement mat, mais n'est pas vraiment lustré... Ce cuir offre une durabilité et un rendement exceptionnels. Il est particulièrement imperméable et facile d'entretien. Par exemple, si le cuir est légèrement égratigné, il suffira très souvent de frotter avec son doigt (mouillé) pour en ramener la couleur ! A la tannerie, il a été teint et traité avec des huiles naturelles et/ou synthétiques. Il contient donc beaucoup d'huile, d'où ses qualités imperméables.

Entretient du cuir :

Seuls les cuirs gras doivent être entretenus avec de la graisse. Tous les autres cuirs lisses sans exception doivent être entretenus avec un cirage ou un lait. Il ne faut surtout pas utiliser de lait de toilette ou de démaquillant.

Cuir gras :

Ici, seulement deux éléments à considérer, le nettoyage et l'hydratation. Le nettoyage pourra se faire en passant un chiffon humide. On enlève la boue et la poussière après chaque usage sinon on contribue à dessécher le cuir plus rapidement. L'hydratation se fait idéalement avec un produit à base de Lanoline (d'ailleurs souvent employé à la tannerie) qui pénètre le cuir facilement et profondément, hydratant ainsi non seulement la surface du cuir, mais toute son épaisseur.

On peut aussi utiliser les huiles de phoque, de castor, de vison, etc. mais ces huiles ne pénètrent pas bien le cuir. De plus, ces huiles laissent plus souvent qu'autrement votre cuir avec la surface “encrassée” d'huile mais l'intérieur desséché. La surface encrassée d'huile attire et fait coller la poussière. Le cuir devient alors taché de “spots” noirs, les pores de peau se bouchent et ainsi le cuir ne respire plus et craque. Certains cuirs ne pardonnent pas la négligence d'entretien. Le cuir huileux, lui, peut vous pardonner une négligence passagère ou un oubli... Et c'est sûrement une des raisons qui en fait le cuir par excellence pour des usages extrêmes.

excl.gif On retrouve les cuirs gras sur certaines chaussures extrêmes (bateau, chaussure de montagne), en équitation, … Mais pas dans nos voitures ou l’on a un cuir lisse, pigmenté ou aniline. Il faut par conséquent oublier tous les produits d’entretient destiné a l’équitation et que certains utilisent par erreur ou ignorance sur leur cuir de voiture.

Les cuirs utilisés pour les sièges de voiture sont habituellement traités et sont plus faciles d'entretien que le tissu. Il faudra toutefois veiller à les nettoyer régulièrement, surtout s'ils sont de couleur pâle, car la saleté et le gras du corps peuvent s'imprégner et éventuellement les tacher de façon définitive.

Nettoyer :

Nettoyer le cuir des sièges de voiture avec un nettoyant spécifique (« cleaner ») tous les trimestres à tous les mois (ou plus si nécessaire, en fonction de l’utilisation de votre voiture) afin de prévenir l'accumulation de sébum, surtout sur les accoudoirs et les appuis-tête. Il est particulièrement important de faire cette opération sur les cuirs de couleur pâle parce que toute accumulation pourrait altérer la couleur de façon permanente.

Il existe des nettoyants plus ou moins forts, a utiliser en fonction de la saleté présente. Pour les appliquer, utilisez un tampon applicateur ou une brosse si la saleté est incrustée dans le cuir (comme ci dessous) :


KFZ_Narbenschmutz001.jpg

 

Protéger :

Les cuirs neufs peuvent présenter un problème d'usure et parfois de décoloration par un vêtement. C'est en particulier sur le siège du conducteur (sur les rebords des sièges sports et sur les selleries de support lombaire) qu'apparaissent très souvent, au cours des trois premières années, des marques typiques d'usure. Dans le cas de cuirs clairs, c'est le problème de décoloration par un vêtement qui est le plus rencontré.

Un traitement protecteur remédie efficacement à ce problème. L’idéal est d’entretenir le siège conducteur tous les 3 mois et les autres éléments en cuir tous les 5 à 12 mois.

Hydrater et assouplir :

Utilisez un lait (« milk » ou « conditioner ») pour hydrater et assouplir vos sièges de voiture. Le cuir des sièges s'assèche à cause de l'usure régulière et du soleil. L'utilisation d’un « conditioner » prévient le craquelage et la décoloration et permet de regraisser le cuir. Le mode d'emploi est simple mais important à suivre : toujours faire un test sur une petite surface cachée. Utilisez très peu de produit ! Vous n'essayez pas de couvrir votre cuir, vous voulez le nourrir ! Ce n'est pas une question de "le plus on en met, le mieux c'est..." La règle à suivre est plutôt de ne pas voir de produit sur le cuir. Attention aussi de ne pas remplir les coutures de produit.

Pensez donc à hydrater vos cuirs tous les 3 à 6 mois avec un produit adapté. Le cuir reste souple et doux et les antioxydants ralentissent la dégradation du cuir. L'utilisation régulière accroît nettement la longévité.

Les défauts du cuir :

L'éclatement de la fleur : c'est le craquèlement de la fleur obtenu lors d'une traction trop importante sur le cuir :


moebel9.jpg

 

On le corrige grâce a du cuir liquide pour boucher les fissures suivi d'une teinture :


14338.jpg


142c.jpg

 

La frisure : consiste en l'apparition de petits plis se formant lorsqu'on plisse le cuir. Une frisure excessive sera appelée un "creux".

Enfoncement : ce sont des déformations qui naissent suite à un mauvais stockage, ou d’objets mal déposés sur le cuir Il est possible de faire revenir ces enfoncements creusés en les chauffants avec un sèche-cheveux. Si l’on y parvient, il est important d’apposer sur ces endroits un métal froid, ou un dispositif de refroidissement plat pour laisser refroidir. On peut aussi après réchauffement de ceux-ci, les rouler avec les doigts dans le sens inverse pour revenir à la forme initiale. Plus ces déformations sont restées longtemps, plus difficile il est de les ressortir. Les fibres sont à ce moment là déjà touchées. On ne peut pas résoudre le problème, avec un produit. Si rien ne marche avec ces conseils, il faut alors essayer de les faire revenir (si possible) depuis le côté verso. Ne vous attendez pas une disparition complète des enfoncements, mais uniquement une amélioration.

Plis : ils naissent, avec le temps, dans l’assise du siège conducteur. Les plis, dus à l’utilisation, ne peuvent malheureusement pas être éliminés. Comme décrit plus haut, si l'on parvient au succès à court terme, les plis apparaîtront à nouveau après une certaine durée d'utilisation. Dans une certaine mesure, le cuir acquiert ainsi une patine, des rides et des plis plein de caractères qui font parties intégrantes de celui-ci. Seul des plis importants et unilatéraux n’embellissent pas les vieux cuirs. Par la charge, le cuir plie toujours aux mêmes endroits et le capitonnage cède aussi avec le temps. Ni avec un produit, ni avec une simple combine, vous n’arriverez à enlever ces plis. Les fibres dans le cuir, dû à un pliage fréquent, sont à ces endroits dirigés ver l’extérieur et écrasés à l’intérieur, et ne peuvent revenir à leur origine. Comme par exemple un papier froissé, qui lors du repassage ne redeviendra plus jamais complètement lisse. On pourra toujours distinguer les traces de pliage.
 

14323.jpg

 

Rétractation :

A l’époque, les peaux tannées végétalement pour les voitures dessèchaient et se rétractaient déjà lors d’une température avoisinant les 70°C. De nos jours, les peaux tannées au chrome résistent jusqu’à 90 - 100°C. Moins le cuir est soigné et sans ajout de lubrifiant, moins la température de résistance à la rétractation sera importante. excl.gif Attention donc au nettoyage vapeur !


a5-traitement2.jpga6-traitement2.jpg

 

Il peut arriver à long terme des usures, flétrissures, ou que le cuir devienne sec ou dur ou perde de sa couleur :

 
moebel10.jpg

 

Le cuir peut aussi être endommagé : des taches, des éraflures, des dégâts d'eau, brûlures de cigarettes ou des déchirures sont des dommages possibles.


moebel7.jpgmoebel3.jpg

 

icon11.gif Tous ces défauts se corrigent pour peu que l’on dispose des bons produits.


142d.jpg

La brillance du cuir :

La plupart des nouveaux cuirs, mais aussi de nombreux anciens cuirs sont mats à l’origine. En frottant la surface avec nos habits et en utilisant les produits d’entretien, la surface du cuir devient brillante avec le temps. On le remarque particulièrement bien en comparant le siège du conducteur avec celui de la banquette arrière.

Beaucoup d’entre nous aimeraient garder le cuir toujours aussi mat que lorsque la voiture leur a été remise en main propre par le concessionnaire. Malheureusement, ce n’est pas réalisable. Rendre le cuir un peu plus mat est faisable, mais le modifier complètement est impossible. Un cuir mat vu dans la coupe transversale avec un microscope ressemble à un paysage des Alpes. La réflexion de cette surface rugueuse produit cet aspect mat. A chaque fois que vous vous asseyez dessus et pour chaque mouvement que vous faites dans le véhicule, vous mettez à plat ces pointes et les polissez. A chaque contact de la peau, vous appliquez de la matière grasse des mains (comme les traces de doigts sur les lunettes), et vous remplissez les vallées. De cette manière, vous lissez la surface et en modifiez la réflexion.


a1-brillance.jpga2-brillance.jpg

Cuir très mat avec sa coupe transversale

 
a3-brillance.jpga4-brillance.jpg

Cuir légèrement brillant avec sa coupe transversale

 

Certes il existe des produits qui rendent le cuir plus mat, mais aucun produit ne peut réduire l’utilisation renouvelée de ceux-ci. Le cuir sera toujours plus doux que la contre-pression et la graisse des mains sur le volant ne pourra être empêchée, même avec des gants. Les gants poliraient la surface à la place. Il ne faut donc pas que le « degré mat » devienne une manie. Cela fait partie du cuir qu’avec le temps, il devienne plus brillant et si cela devient vraiment dérangeant, alors il suffit de le nettoyer à nouveau puis de le soigner. Des intervalles de 3 mois sont alors largement suffisants.

J'espère que ces quelques explications vous en ont appris un peu plus sur le cuir et les traitements associés a l'usage automobile.

 

IDDN Certification iddnpt_ani.gif


  • Joel, last.samaritan et Thomas aiment ceci



#2
DÉCONNECTÉ   defpark

defpark

    Shampouineur

  • Membres
  • 324 messages
  • Localisationtoulon
  • Voiture:feline 207


  • martin007 aime ceci

#3
Invité_Emmanuelv_*

Invité_Emmanuelv_*
  • Invité
Toujours aussi passionnant ce reportage, merci Pierre!

#4
DÉCONNECTÉ   defpark

defpark

    Shampouineur

  • Membres
  • 324 messages
  • Localisationtoulon
  • Voiture:feline 207
la recoloration avec les produits colourlock à 100% teinte


#5
DÉCONNECTÉ   Pierre

Pierre

    Auto Finesse boosted !

  • Administrateurs
  • 11 053 messages
  • LocalisationLille
  • Voiture:Clubman
  • Vélo:KTM Ultra Fun 27
Quelques vidéos très intéressantes du Centre du Cuir :

Entretient :

http://www.youtube.com/watch?v=eE8OyTltyiU

Cuir ancien :

http://www.youtube.com/watch?v=a3ueIUjG0P0

Alcantara :

http://www.youtube.com/watch?v=LMyQdhFlzu0


  • FoxOne aime ceci

#6
Invité_Cernunos_*

Invité_Cernunos_*
  • Invité
Je redécouvre ce sujet très intéressant. Très bien mis en page et merci pour les dernières vidéos Pierre!

#7
DÉCONNECTÉ   FoxOne

FoxOne

    Artiste

  • Modérateurs
  • 4 838 messages
  • LocalisationGironde
  • Voiture:Audi A3 TDI Ambition
J'avais pas vu ton reportage Pierre !

Excellent thumbup1:

#8
DÉCONNECTÉ   Pierre

Pierre

    Auto Finesse boosted !

  • Administrateurs
  • 11 053 messages
  • LocalisationLille
  • Voiture:Clubman
  • Vélo:KTM Ultra Fun 27
Je viens de le mettre a jour : j'ai remis les photos manquante et j'en ai ajoutée quelques unes ;-)

#9
DÉCONNECTÉ   Xav

Xav

    Rénovateur

  • Membres
  • 1 853 messages
  • Localisation60
  • Voiture:PT Cruiser
Merci c'est très instructif

#10
Invité_Débosseleur_*

Invité_Débosseleur_*
  • Invité
Merci pour cet guide du cuir c'est très illustratif :)

#11
DÉCONNECTÉ   Alex064

Alex064

    Shampouineur

  • Membres
  • 202 messages
  • LocalisationPau
  • Voiture:SSS
Il est très intéressant et instructif ton reportage Pierre, merci ! ;)

#12
DÉCONNECTÉ   Joel

Joel

    Artiste

  • Modérateurs
  • 4 210 messages
  • LocalisationBordeaux
  • Voiture:Citroen C1
Petit déterrage, mais rien est acquis, une piqûre de rappel est toujours bonne à prendre ;)

Je pensai déjà avoir répondu à ce sujet mais enfaite non :P

Il est nickel !

Yapluka :)

#13
DÉCONNECTÉ   ketamagol

ketamagol

    Nouveau

  • Membres
  • 16 messages
  • LocalisationNOUMEA

Bonjour,

2 vidéos pour avoir une idée de comment appliquer vos produits préférés, attention c'est en anglais australien mais les images parlent d'elles meme !

Lien entretien cuir :

Lien rénovation cuir :







Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Guide, Technique, Cuir

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)