Aller au contenu

Matt RCP

Membres
  • Compteur de contenus

    70
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    6

Tout ce qui a été posté par Matt RCP

  1. Matt RCP

    Golf 5 GTI ED30

    Quelques news de la GTI. Pour commencer petite mise en contexte. Le premier week end d'avril, je devais me rendre chez un ami en alsace. Dans le but de travailler confortablement sur la GTI. Pont, outils pneumatiques, bières, barbecue, amis, bref un super week end de prévu. Malheureusement le confinement est passé par la, ainsi que la fermeture des frontières. Mon ami me proposa de décaler ce petit week end, mais j'avais posé mes congés dans le but d'enfin avancer sur la GTI. Je me suis donc lancé tout seul dans cette aventure. J'avais initialement prévu trois jours de travaux. Clairement j'ai explosé ce temps. Le manque d'outillage couplé au travail sur chandelle et donc au sol a joué. Mais pas que, certaines opérations devaient ce réaliser à deux, donc forcément seul ça devient complexe. J'ai passé beaucoup de temps en amont, lecture des tutos, procédures Elsa... Mais forcément lorsque ça devient réel il y a le doute qui s'installe et on cherche compliqué la ou c'est simple. L'ensemble des travaux m'a donc pris cinq jours et une quarantaine d'heure, comprenant le nettoyage des outils et du garage. J'ai pris mon temps, par peur de mal faire, ou d'un oubli. Sinon je dois dire que ça c'est plutôt très bien passé. Je déplore à la fin des travaux, un clips tenant une durit d'eau de cassé. Je le remplacerais à la prochaine vidange. Une grosse frayeur lors du basculement d'un ensemble de pièce. Rattrapé extrémiste, j'ai simplement eu une patte et des tuyaux tordus. Pour conclure j'ai une légère vibration dans la ligne d’échappement, je pense que la patte de downpipe a bougée lors des travaux. Il est temps d'illustrer tout ce blabla. Pour me mettre en appétit, je commence par le remplacement du filtre à essence. Vue la référence, il est la depuis un sacré bout de temps. Non seulement le remplacement va faire du bien, mais le nouveau est moins restrictif de 2b. Une foi cette mise en bouche réglé j'attaque l'ensemble chaine/tendeur de déphaseur. Le démontage de la batterie et de son support est un bon début. Démontage des bobines d'allumages et des bougies. Désaccouplement des raccords de PCV Désaccouplement des durites liées au couvre culasse. Dépose du couvre culasse. Dépose de la pompe haute pression. Dépose du cam follower. Honnêtement je m'attendais à ce qu'il soit nettement plus abimé. Dépose de la cloche de déphaseur. Dépose de la chaine et du tendeur. les patins du tendeur on fait leur temps. Bon l'état n'est pas catastrophique, mais ça confirme mon ressenti concernant la périodicité et l'huile constructeur... Un petit coup de propre sur les plans de joints. Je commence à préparer la quincaillerie pour le remontage. Nouvelle chaine,nouveau tendeur et nouvelles vis posé. J'en profite pour remplacer le joint de pompe à vide, donc dépose de cette dernière. Un coup de propre. Remontage avec nouveau joint et nouvelles vis. Nettoyage du plan de joint. Pose de la cloche avec nouveau joint et nouvelles vis. Nettoyage du plan de joint du couvre culasse. Couvre culasse posé avec son nouveau joint et nouveaux colliers. Nettoyage du plan de joint de pompe HP. Pose du nouveau cam follower. Pose de la pompe HP avec nouvelles vis et nouveau joint. Pose des bougies, des bobines d'allumage et l'ajout des vis de faisceau d'allumage manquantes. Pose de la batterie, raccordement du cache moteur et lancement de la procédure de réamorçage. Le moteur est reparti nickel, il tourne sans bruit, sans fuite, prend la charge. Tout est ok, alors c'est partie pour la distribution. Pour commencer, la batterie est débranché, puis il faut faire de la place. Dépose du piping d'échangeur coté turbo. Désaccouplement du vase d’expansion, durite de réonateur et du canister. Dépose de la courroie accessoire et du tendeur. C'est encore pas mal encombré. Après quelques durites en moins. Dépose du support moteur coté coque, dépose du support moteur coté moteur, dépose de la poulie damper, dépose des carénages. Dépose de la courroie, des galets, du tendeur, de la pompe à eau. Pose du nouveau kit distri, nouvelle pompe à eau avec ses nouvelles vis, des carénages, de la poulie damper avec ses nouvelles vis. Ainsi que l'ensemble support moteur avec des nouvelles vis. Arrivé à ce stade, je décide de ne pas remonter les autres pièces, afin d'avoir de la place pour le reste des travaux. Pour la suite un peu de carrosserie avec la dépose de la calandre. Dépose du pare choc avant. Dépose de la traverse. Dépose de la face avant. Dépose de l'alternateur et des durites rigides autour, ainsi que le piping relié au boitier papillon. Pour pouvoir accéder au boitier thermostat. Dépose du boitier thermostat. Pose du boitier thermostat avec ses nouvelles vis, après nettoyage du plan de joint. Pose de l'alternateur. Suite logique, pose du tendeur accessoire avec ses nouvelles vis et de la courroie accessoire. Je profite de l'espace gagné sans la face avant, pour remonter une grande partie de ce que j'avais déposé pour faire la distri. Pose du piping. Pourquoi déposer la face avant pour faire le boitier thermostat? En réalité j'ai profité de la dépose de la face avant pour faire le thermostat. La face avant est tombé à cause de ce carton. Qui contenait ça. Donc remplacement de l'échangeur, puis remontage de la face avant et de la traverse. Je finalise le remontage des éléments supérieurs coté distri. Pour conclure le remontage supérieur. Pose du nouveau piping coté papillon. Mais avant de poser le piping coté turbo, dépose du turbo outlet, à cause d'un autre élément du carton précédent. Pose du nouveau turbo outlet et du nouveau piping. Pour conclure avec la pose du pare choc avant et de la calandre. Un nouveau cycle de réamorçage, puis démarrage. Pendant quelle tourne pour faire les deux cycles de ventilateur je nettoie et range les outils tout en surveillant régulièrement le niveau d'eau. Pour finaliser test routier.
  2. Matt RCP

    Golf 5 GTI ED30

    Pas grand chose pour ce post, mais j'ai profité du beau temps pour faire une petite beauté à la GTI. Ayant un stock de matos et produit disparate et pauvre, j'ai fais avec ce que j'avais pour avoir un semblant de résultat. - Pré lavage à l'A7 EM7. - Lavage des jante avec l'AS jante A9 - Décontamination ferreuse au Dodo Ferrous Dueller - Lavage technique des deux sceaux avec le shampoing Dr Beasley's Pour finir un petit shooting
  3. Matt RCP

    Golf 5 GTI ED30

    Le printemps arrive doucement, enfin normalement. Il est donc temps d'avancer sur la phase 1. Mais, je dois aussi finir mon setup été, c'est presque le cas, mes pneus sont arrivés. Après pas mal de lecture, de retour d'avis... J'ai finalement opté pour des Yokohama AD08RS. Il semblerait qu'ils soient particulièrement efficace monté sur les autos lourde. De plus ils restent constant en température et la rigidité des flancs permet un gros travail en appuis. Ce qui permet de ne pas avoir une géo avec un gros carrossage négatif, ce qui est appréciable pour l'usure du pneu si on ne roule pas avec une pure pistarde. Je me suis également occupé d'un petit soucis sur mon frein avant gauche. Décidément je ne suis pas vernis à ce niveau depuis que j'ai la GTI. Il y'a environ une semaine j'ai remarqué que mon disque avant gauche présenté une zone ou apparemment la plaquette ne fait pas contact, ou du moins pas correctement. D'après la société qui m'a fais le montage, je ne freinerais pas assez fort. Pour quoi pas, l'ensemble disque/plaquette est prévu pour un usage plus intensif que d'aller au travail. Je me dis bon ben je vais taper dans les freins une semaine et on verra. Toujours d'après la société si ça ne change pas il faut remplacer le support d'étrier. Après cette semaine à traumatiser les freins, pas de changement. Je décide donc de démonter pour voir ce qui se passe. Comme on peut le voir sur la photo il y'a environ 1cm sur le bord extérieur "non utilisé". Les coulisseaux démontés ainsi que l'étrier. C'est un peu, pas beaucoup, plutôt pas très propre par la. Donc, nettoyage au nettoyant frein (sans déconner? ), ponçage des coulisseaux et guides, puis graissage cuivre de l'ensemble et remontage. Désolé peu de photo, ça devenais trop sale pour l'APN. J'ai fais un petit essai routier derrière, freinage long en descente mais léger, de plus en plus appuyé pour finir sur un relativement appuyé. Visuellement il y'a toujours cette zone, mais à la pédale j'ai ressenti un feeling qui m'a rappelé le jour ou je l'avais récupéré après les travaux. Je vais surveillé l'évolution sur les prochaines semaines, pourvu que ce n'était que ça. Ses dernières semaines, les pièces ont commencé à arriver pour attaquer et pratiquement finaliser la phase 1. On commence par l'outillage VW, pas forcément obligatoire, mais si déjà autant le faire en se simplifiant la chose. Puis quelques pièces aftermarket basé sur les marques utilisés d'usine par VW, bien moins chère qu'avec le logo VW dessus. Ensuite les pièces VW acheté en ligne, bien moins chère que chez le concessionnaire. Pour finir les pièces achetés à la concession, essentiellement de la visserie et des joints, le magasinier était ravis que je lui avait sortie toute les référence, je comprends pas pourquoi Il me reste encore à sortir les procédures elsa pour avoir les couples de serrages... Puis je pourrais attaquer ça, certainement début avril. J'ai également un remplacement de pièce qui me tourne dans la tête depuis un moment. Je me dis que le moteur ne sera plus en eau, que le piping d'échangeur va être démonté pour le thermostat. Si déjà la moitié des périphérique moteur sont démonter autant en profiter pour remplacer une pièce qui me sera utile pour l'avenir. Mais faut encore que le craquage financier passe par la validation de ma femme . Le printemps arrive doucement, enfin normalement. Il est donc temps d'avancer sur la phase 1. Mais, je dois aussi finir mon setup été, c'est presque le cas, mes pneus sont arrivés. Après pas mal de lecture, de retour d'avis... J'ai finalement opté pour des Yokohama AD08RS. Il semblerait qu'ils soient particulièrement efficace monté sur les autos lourde. De plus ils restent constant en température et la rigidité des flancs permet un gros travail en appuis. Ce qui permet de ne pas avoir une géo avec un gros carrossage négatif, ce qui est appréciable pour l'usure du pneu si on ne roule pas avec une pure pistarde. Je me suis également occupé d'un petit soucis sur mon frein avant gauche. Décidément je ne suis pas vernis à ce niveau depuis que j'ai la GTI. Il y'a environ une semaine j'ai remarqué que mon disque avant gauche présenté une zone ou apparemment la plaquette ne fait pas contact, ou du moins pas correctement. D'après la société qui m'a fais le montage, je ne freinerais pas assez fort. Pour quoi pas, l'ensemble disque/plaquette est prévu pour un usage plus intensif que d'aller au travail. Je me dis bon ben je vais taper dans les freins une semaine et on verra. Toujours d'après la société si ça ne change pas il faut remplacer le support d'étrier. Après cette semaine à traumatiser les freins, pas de changement. Je décide donc de démonter pour voir ce qui se passe. Comme on peut le voir sur la photo il y'a environ 1cm sur le bord extérieur "non utilisé". Les coulisseaux démontés ainsi que l'étrier. C'est un peu, pas beaucoup, plutôt pas très propre par la. Donc, nettoyage au nettoyant frein (sans déconner? ), ponçage des coulisseaux et guides, puis graissage cuivre de l'ensemble et remontage. Désolé peu de photo, ça devenais trop sale pour l'APN. J'ai fais un petit essai routier derrière, freinage long en descente mais léger, de plus en plus appuyé pour finir sur un relativement appuyé. Visuellement il y'a toujours cette zone, mais à la pédale j'ai ressenti un feeling qui m'a rappelé le jour ou je l'avais récupéré après les travaux. Je vais surveillé l'évolution sur les prochaines semaines, pourvu que ce n'était que ça. Ses dernières semaines, les pièces ont commencé à arriver pour attaquer et pratiquement finaliser la phase 1. On commence par l'outillage VW, pas forcément obligatoire, mais si déjà autant le faire en se simplifiant la chose. Puis quelques pièces aftermarket basé sur les marques utilisés d'usine par VW, bien moins chère qu'avec le logo VW dessus. Ensuite les pièces VW acheté en ligne, bien moins chère que chez le concessionnaire. Pour finir les pièces achetés à la concession, essentiellement de la visserie et des joints, le magasinier était ravis que je lui avait sortie toute les référence, je comprends pas pourquoi Il me reste encore à sortir les procédures elsa pour avoir les couples de serrages... Puis je pourrais attaquer ça, certainement début avril. J'ai également un remplacement de pièce qui me tourne dans la tête depuis un moment. Je me dis que le moteur ne sera plus en eau, que le piping d'échangeur va être démonté pour le thermostat. Si déjà la moitié des périphérique moteur sont démonter autant en profiter pour remplacer une pièce qui me sera utile pour l'avenir. Mais faut encore que le craquage financier passe par la validation de ma femme . Le printemps arrive doucement, enfin normalement. Il est donc temps d'avancer sur la phase 1. Mais, je dois aussi finir mon setup été, c'est presque le cas, mes pneus sont arrivés. Après pas mal de lecture, de retour d'avis... J'ai finalement opté pour des Yokohama AD08RS. Il semblerait qu'ils soient particulièrement efficace monté sur les autos lourde. De plus ils restent constant en température et la rigidité des flancs permet un gros travail en appuis. Ce qui permet de ne pas avoir une géo avec un gros carrossage négatif, ce qui est appréciable pour l'usure du pneu si on ne roule pas avec une pure pistarde. Je me suis également occupé d'un petit soucis sur mon frein avant gauche. Décidément je ne suis pas vernis à ce niveau depuis que j'ai la GTI. Il y'a environ une semaine j'ai remarqué que mon disque avant gauche présenté une zone ou apparemment la plaquette ne fait pas contact, ou du moins pas correctement. D'après la société qui m'a fais le montage, je ne freinerais pas assez fort. Pour quoi pas, l'ensemble disque/plaquette est prévu pour un usage plus intensif que d'aller au travail. Je me dis bon ben je vais taper dans les freins une semaine et on verra. Toujours d'après la société si ça ne change pas il faut remplacer le support d'étrier. Après cette semaine à traumatiser les freins, pas de changement. Je décide donc de démonter pour voir ce qui se passe. Comme on peut le voir sur la photo il y'a environ 1cm sur le bord extérieur "non utilisé". Les coulisseaux démontés ainsi que l'étrier. C'est un peu, pas beaucoup, plutôt pas très propre par la. Donc, nettoyage au nettoyant frein (sans déconner? ), ponçage des coulisseaux et guides, puis graissage cuivre de l'ensemble et remontage. Désolé peu de photo, ça devenais trop sale pour l'APN. J'ai fais un petit essai routier derrière, freinage long en descente mais léger, de plus en plus appuyé pour finir sur un relativement appuyé. Visuellement il y'a toujours cette zone, mais à la pédale j'ai ressenti un feeling qui m'a rappelé le jour ou je l'avais récupéré après les travaux. Je vais surveillé l'évolution sur les prochaines semaines, pourvu que ce n'était que ça. Ses dernières semaines, les pièces ont commencé à arriver pour attaquer et pratiquement finaliser la phase 1. On commence par l'outillage VW, pas forcément obligatoire, mais si déjà autant le faire en se simplifiant la chose. Puis quelques pièces aftermarket basé sur les marques utilisés d'usine par VW, bien moins chère qu'avec le logo VW dessus. Ensuite les pièces VW acheté en ligne, bien moins chère que chez le concessionnaire. Pour finir les pièces achetés à la concession, essentiellement de la visserie et des joints, le magasinier était ravis que je lui avait sortie toute les référence, je comprends pas pourquoi Il me reste encore à sortir les procédures elsa pour avoir les couples de serrages... Puis je pourrais attaquer ça, certainement début avril. J'ai également un remplacement de pièce qui me tourne dans la tête depuis un moment. Je me dis que le moteur ne sera plus en eau, que le piping d'échangeur va être démonté pour le thermostat. Si déjà la moitié des périphérique moteur sont démonter autant en profiter pour remplacer une pièce qui me sera utile pour l'avenir. Mais faut encore que le craquage financier passe par la validation de ma femme . Le printemps arrive doucement, enfin normalement. Il est donc temps d'avancer sur la phase 1. Mais, je dois aussi finir mon setup été, c'est presque le cas, mes pneus sont arrivés. Après pas mal de lecture, de retour d'avis... J'ai finalement opté pour des Yokohama AD08RS. Il semblerait qu'ils soient particulièrement efficace monté sur les autos lourde. De plus ils restent constant en température et la rigidité des flancs permet un gros travail en appuis. Ce qui permet de ne pas avoir une géo avec un gros carrossage négatif, ce qui est appréciable pour l'usure du pneu si on ne roule pas avec une pure pistarde. Je me suis également occupé d'un petit soucis sur mon frein avant gauche. Décidément je ne suis pas vernis à ce niveau depuis que j'ai la GTI. Il y'a environ une semaine j'ai remarqué que mon disque avant gauche présenté une zone ou apparemment la plaquette ne fait pas contact, ou du moins pas correctement. D'après la société qui m'a fais le montage, je ne freinerais pas assez fort. Pour quoi pas, l'ensemble disque/plaquette est prévu pour un usage plus intensif que d'aller au travail. Je me dis bon ben je vais taper dans les freins une semaine et on verra. Toujours d'après la société si ça ne change pas il faut remplacer le support d'étrier. Après cette semaine à traumatiser les freins, pas de changement. Je décide donc de démonter pour voir ce qui se passe. Comme on peut le voir sur la photo il y'a environ 1cm sur le bord extérieur "non utilisé". Les coulisseaux démontés ainsi que l'étrier. C'est un peu, pas beaucoup, plutôt pas très propre par la. Donc, nettoyage au nettoyant frein (sans déconner? ), ponçage des coulisseaux et guides, puis graissage cuivre de l'ensemble et remontage. Désolé peu de photo, ça devenais trop sale pour l'APN. J'ai fais un petit essai routier derrière, freinage long en descente mais léger, de plus en plus appuyé pour finir sur un relativement appuyé. Visuellement il y'a toujours cette zone, mais à la pédale j'ai ressenti un feeling qui m'a rappelé le jour ou je l'avais récupéré après les travaux. Je vais surveillé l'évolution sur les prochaines semaines, pourvu que ce n'était que ça. Ses dernières semaines, les pièces ont commencé à arriver pour attaquer et pratiquement finaliser la phase 1. On commence par l'outillage VW, pas forcément obligatoire, mais si déjà autant le faire en se simplifiant la chose. Puis quelques pièces aftermarket basé sur les marques utilisés d'usine par VW, bien moins chère qu'avec le logo VW dessus. Ensuite les pièces VW acheté en ligne, bien moins chère que chez le concessionnaire. Pour finir les pièces achetés à la concession, essentiellement de la visserie et des joints, le magasinier était ravis que je lui avait sortie toute les référence, je comprends pas pourquoi Il me reste encore à sortir les procédures elsa pour avoir les couples de serrages... Puis je pourrais attaquer ça, certainement début avril. J'ai également un remplacement de pièce qui me tourne dans la tête depuis un moment. Je me dis que le moteur ne sera plus en eau, que le piping d'échangeur va être démonté pour le thermostat. Si déjà la moitié des périphérique moteur sont démonter autant en profiter pour remplacer une pièce qui me sera utile pour l'avenir. Mais faut encore que le craquage financier passe par la validation de ma femme .
  4. Matt RCP

    Golf 5 GTI ED30

    Les nouvelles roulettes sont arrivées :768670: Un peu de chiffrage avant les photos, histoire de faire monter la curiosité :haha: Donc je suis parti sur des jantes en 8,5x18, la même largeur que les OZ, pour bénéficier d'une bonne amplitude sur la taille des pneus. Pour rappel sur des jantes en 8,5 nous pouvons aller du 225 au 255. Pour l'ET c'est du 45, un peu moins "sortie" que les OZ en 44. J’espère que ce petit "gap" me permettra de ne pas frotter partout sur des tailles de pneus plus large. Vue que l'on parle de pneu, pour le moment se sera en 225/40/18. D'après nos amis d'outre atlantique, surprenant je sais, mais en Allemagne, ils ont du mal à ne pas tendre leurs flancs :haha:. Bref, dans cette dimension le pneu serait légèrement tendu, ce qui est bon pour un bon travail de ce dernier. Cette dimension de pneu me permet dans un premier temps d'être pratiquement sur que ça passe. Je pourrais aussi voir la place qu'il reste, ça me guidera pour le remplacement d'usure. En ce qui concerne le poids, je ne les ai pas encore pesé donc pas d'info. Mais je ferais un comparatif avec pneu monté, entre les jantes stock, les OZ et les dernières venues. Assez parlé, une petite illustration des blocs d'alu. Présenté devant la GTI pour donner une idée de rendu, mais c'est plutôt raté.
  5. Matt RCP

    Golf 5 GTI ED30

    Quelques petites news de la Currywurst. Pour commencer rien de transcendant mais il le fallait pour ma santé mentale. L'option décrassage rapide en Allemagne au NHP pourri a duré trop longtemps. Donc petit plaisir pour pouvoir passer l'hiver dignement. Je me suis aussi penché sur le problème épineux concernant mon pack de roues été. Pour rappel les quatre pneus sont à remplacer suite à une géométrie trop agressive en carrossage. En regardant de plus près avec une bonne géo ils devraient tenir encore une saison suivant l'utilisation. Donc j'ai commencé à faire des calculs pour avoir un pack correspondant plus à l'utilisation que je veux faire de la Currywurst. Le 19 pouce en flanc tendu est clairement pas adapté, c'est une monte plus esthétique que performante. Pour avoir un bon travail du pneu tout en étant progressif il faut une hauteur de flanc comprise entre 8 et 10cm. Donc passage en 18 pouce pour cet été avec les pneus qui vont bien. Les nouvelles jantes sont en commande, je vais donc prochainement faire l'annonce pour les OZ, jolie mais ne correspondant pas à l'utilisation que je veux. Pour conclure le programme prévu pour l'arrivé du printemps: - Commande des pneus puis montage et pose - Distribution, pompe à eau, courroie accessoire, tendeur accessoire - Chaine, tendeur, joint déphaseur - Cam fallower - Filtre à essence - Certainement une nouvelle vidange Ça avance doucement mais surement
  6. Matt RCP

    Golf 5 GTI ED30

    La GTI est de retour ! Le CT m'a donc fais la bonne surprise de m'annoncer que les suspensions étaient morte à l'arrière. Mais aussi que la géométrie est dans les choux, donc deux pneus neuf à l'achat de la GTI, mort :argl: Pour m'achever, étrier arrière droit mort :triste: Un mois pour régler tout ça, en sachant que si je monte n’importe quoi d'autre que de l'origine, je dois passer par un autre service avant. Deux RDV d'état en un mois, si le premier déconne je ne peux pas passer le second dans les temps et donc piéton. Commander les pièces et les recevoir une semaine après, trouver un garage de confiance, enfin mieux que norauto et autres. Qu'il me trouve un créneau rapide pour une purge de frein et une géo en pleine période de passage en pneus hiver. Pour gagner du temps et de l'argent (on bénéficie d'un tarif préférentiel a la validation des pièces si on passe par un pro). Je devais trouver une société qui accepte de monter autre chose que de l'origine, de régler le châssis d'une certaine manière et qui soit sur la même longueur d'onde que moi. Je suis tombé sur Lambert Performance basé à l'Est de Luxembourg ville. Ils ont une section spécialisé dans l'équilibrage (arbre de transmission, vilo...) et une section châssis. Après quelques échanges par mails puis téléphone, on tombe d'accord, prend rendez vous et c'est parti pour: - Étriers arrières OEM - Disques arrières EBC usr - Plaquettes arrière Ferodo - Câbles de frein à main OEM - Disques avant EBC usr - Plaquettes avant PFC - Durites avia au quatre coins - Motul RBF 700 - Bilstein B16 pss10 - Paliers de suspensions avant/arrière Bilstein - L'intégralité des vis remplacées par des neuves OEM - Géo et réglage suspension Honnêtement c'est une team sympa, ouvert à la discussion, qui pousse pas à la conso et surtout patiente. Arrangeant niveau logistique, ça aide quand on sait jamais quant on fini le soir et qu'ils sont fermé le samedi. Ils m'ont demandé de leur faire des feedback et m'invite à y retourner lorsque je monte les jantes été, pour affiner les réglages en fonction de ce que j'ai pu remarquer pendant les quelques mois d'utilisation. Place aux photos prisent et envoyé par un des membres de l'équipe:
  7. Matt RCP

    Golf 5 GTI ED30

    Il est temps de vous parler de mon colis précédemment reçu. Rien d'extraordinaire, c'est simplement une bonne révision avec quelques petites modifs. Donc au programme, vidange + filtre à huile avec remplacement du bouchon de vidange par un aimanté ECS. Remplacement des bobines d'allumages par des R8 et remplacement des bougies d'allumage par des plus froide en même temps. Remplacement du filtre à air KN par un Pipercross. Puis les trucs d'usures, ballais d'essuie glace, filtre à pollen... Quelques illustrations, on verra si vous remarquerez les petites modifs esthétique:
  8. Matt RCP

    Golf 5 GTI ED30

    Petit shooting improvisé avec une très jolie A1 Sline TFSi.
  9. Je me permet de vous présenter la dernière venu dans mon garage, le TFSi est de retour à la maison! Présentation rapide: Golf 5 GTI ED30 de 2007. Gris argent, pack hiver, gps d’origine, dsg6, xénon... Elle arrive doucement à ses 150 000km, on en reparlera plus loin. Historique: - Origine allemande - Entretien concession allemande - Importation Luxembourg et entretien concession Luxembourgeoise - Utilisation balade, showcar... Bref elle a était chouchouté et la montagne de facture fournie avec le véhicule en atteste. Mais en réalité c'est loin d'être parfait... Modification présente à l'achat: - Calandre US - Grilles de pare choc ouverte - OZ Superturismo LM 19 - Combiné fileté H&R - Cata sport HJS 3" - Ligne F Town 3" - Vitre latéral arrière et lunette arrière teinté - Des trucs que j’ai oublié Projet: Phase 1: Cette phase est axé sur la fiabilité, je veux donc réaliser les classiques d'entretiens mais également corriger tous les petits soucis de faiblesse du 2L TFSI. Détails: - Révision avec tous les filtres... OK - Déphaseur avec cloche, tendeur, chaine, divers joints et visseries. OK - Kit distribution avec pompe à eau, courroies accessoires, tendeur accessoire, joints, visseries. OK - Remplacement PCV, capteur MAP, N75, dump (certainement upgrade de cette dernière). - CAM Fallower avec joint et visseries. OK - Profiter du démontage pour mettre en place les vis manquantes, remplacer les vis "bricolage"... Bref faire du propre. OK Phase 2: L'objectif de cette phase est de donner l'attention nécessaire au châssis. C'est un gros chantier sur le quelle je dois prendre du temps. (Réalisé avant Phase 1, suite passage CT) OK Détails: - Remplacement suspension. Ok. - Upgrade disques et plaquettes lors du remplacement d'usure. Ok. - Remplacement des flexibles de freins pour des avia. Ok. - Purge avec passage en liquide de frein plus performant. Ok. - Maintenance divers, câble, visserie, palier... Ok. Phase 3: N'ayant plus à me soucier d'autre chose que de l'entretien de base, je peux maintenant m'occuper des détails. Le but de cette étapes est simplement de remplacer les éléments cassés, marqués par les années et éventuellement manquants. Détails (de ce que j'ai repéré pour le moment): - Remplacement garniture de capot. - Remplacement cache moteur (plusieurs options à l'étude). - Remplacement des klaxons, ça sonne plutôt aigu (je dois vérifier si c'est un montage grave/aigu). - Remplacement des vis de carénages moteur inférieurs (trois modèles différents actuellement...) - Remplacement carénage inférieur avant gauche et droit. - Remplacement baie de pare brise. - Remplacement bouche d'aération montant de pare brise droit. - Remplacement inserts de finition alu des deux portes avants. - Remise en état du volant, cuir, monogramme, palettes. - Remplacement porte gobelet de la console centrale, percé pour passage d'un câble. - Remplacement cache de finition rétroviseur centrale sur pavillon. - Remplacement jupe arrière et peinture. (ce n'est pas une OEM et la peinture se décolle). - Peinture ou remplacement lame avant, celons avis du carrossier. - Dépose des bas de caisse, nettoyage et pose avec visseries neuves et étanchéité. - Remplacement des joints et visseries d'échappement. - Detailing complet intérieur/extérieur/baie moteur. Phase 4: C'est certainement l'étape qui sera la plus compliqué, la personnalisation. J'ai en tête la trame de base, la direction du projet est en place. Le plus simple étant pour moi la partie esthétique, VAGcom et habitacle. L'objectif étant de ne pas dénaturer l'ED30 mais de la rajeunir. Détails esthétique: - Remplacement des feux de plaques par des leds OEM. - Remplacement des ampoules sous rétroviseur par des leds. Détails habitacle: - Pack éclairage led complet. - RNS510 + media in. - Pose régulateur de vitesse OEM. - Pose accoudoir centrale OEM avec couvercle ED35. - Remplacement boutons lève vitre, rétro, éclairage par ceux avec insert alu OEM. - Tapis GTI OEM. - Suppression du kit crevaison pour passage en roue de secours OEM (bac, roue...). - Deux trois autres choses en têtes mais je ne suis pas encore fixé dessus. Détails VAGcom: - Suppression de ce maudit essuie glace automatique lors de l'enclenchement de la marche arrière. - Coming home/leaving home sur les antibrouillards et plus sur les xénons. - Appel de phare sur les phares et plus les xénons. - Augmentation du nombre de clignotement sur le clignotant confort. - Veilleuse US. - Balayage des aiguilles compteur (si possible). - Mise en place de la température d'huile sur le MFA (si possible). - Certainement d'autres choses qui viendront avec le temps. Concernant l'upgrade châssis/moteur, c'est plus compliqué. Beaucoup de paramètres sont à l'étude, la faisabilité et l'homologation aussi. Donc avant de m'avancer de trop, je préfère juste rouler avec pendant l'année 2020. J'aurais après assez de recul suivant les différentes utilisations (travail, balade, montagne, Nür...). Je reviendrais dessus le moment venu, mais en gros l'esprit est un mix sleeper/Nürtool. Modification depuis achat: Moteur esthétique: - Bouchon remplissage d'huile R8 - Bouchon bocal liquide de refroidissement Porsche - Bouchon bocal lave glace noir Moteur perf/fiabilité: - Bougie froide NGK - Bobine d'allumage R8 - Bouchon de vidange aimanté ECS - Filtre à air Pipercross - Echangeur HG Motorsport - Turbo outlet HG Motorsport Châssis: - Étriers arrières OEM - Disques arrières EBC usr - Plaquettes arrière Ferodo - Câbles de frein à main OEM - Disques avant EBC usr - Plaquettes avant PFC - Durites avia au quatre coins - Motul RBF 700 - Bilstein B16 pss10 - Paliers de suspensions avant/arrière Bilstein - L'intégralité des vis remplacées par des neuves OEM - Géo et réglage suspension Quelques photos rapide (désolé qualité portable)
  10. Juste magnifique!! Une B5 roue, c’est tellement rare, c’est une bonne chose qu’elle soit passé entre tes mains, elle a retrouvé tout son lustre
  11. Je l’avais presque un mois, mais j’etais pas dessus tout ce temps.
  12. Merci les copains Sog: je fonctionne au devis uniquement sous présentation du véhicule. Quand tu fais le tour avec une sunlight, tu arrives déjà à estimer une fourchette de temps. Puis après tu affines avec le proprio suivant ce qu’il veut. Effectivement si je dépasse c’est pour ma pomme, mais étant donné que c’est du travail de rénovation et que je sais qu’il y’a toujours des surprises même après un examen minutieux. Je prévois du gras en temps, si j’ai fini plus tôt, souvent je fais des petites bricoles en plus qui n’était pas prévus. Ça fais plaisir au client et moi je m’amuse un peu. Pour l’habitacle, il doit y avoir un travaille de sellier, une foi fait peut être elle revient, mais c’est pas trop la priorité de propriétaire. Maintenant il est sur la remise à neuf mécanique et châssis.
  13. Je l’appel la trois saucisse Merci l’ami
  14. Matt RCP

    Detailing Seat Leon FR

    Les polish vitres s’utilisent comme les autres polish. Tu le tire et le travail puis essuie, tartiner le truc est inutile Sinon bon boulo
  15. Deux vis une broche et c’est réglé, pourquoi se priver Tu entend quoi par traitement spéciale ?
  16. Lorsque nous étions gamins puis ados, on était tous entrain de rêver en voyant des essais dans les magasines ou à la télé. On s'extasiait a suivre les rallyes ou autres sports autos. Quelque soit notre génération, nous avons tous des véhicules avec lesquelles nous avons grandi et qui nous ont marqué. Pour moi la 306 S16 fait partie de ces véhicules. Une petite bombe, accessible, encensé par la critique, capable de redonner le sourire après une journée horrible, simplement en allant s'amuser sur une petite route sinueuse. Puis quel palmarès! Une des dernière traction a donner des sueurs aux quatre roues motrices. Faut admettre que les pilotes avaient sacrément du tallent. Sans oublier le son, le hurlement de ce 2L atmo, tiré à plein régime, résonnant contre les montagnes et dans les vallées. On est pas dans le groupe B des grandes années du rallye, mais bordel, c'était quelque chose. Il faut également que je l'admette, raviver un vernis d'une vingtaine d'année et nettement plus plaisant que de poser un traitement céramique sur une voiture neuve. Et si en plus ce vernis a était massacré c'est encore plus gratifiant de lui redonner tout son lustre d'antan et même plus. Oui j'aime les grosses rénovations et les grands défis, c'est quand même ça la base du detailing. Remettre à neuf ce que tout le monde juge bon à être repeint. Je vous présente donc, avec beaucoup de plaisir. La rénovation d'une superbe 306 S16 recouverte d'un jolie noir uni, dénommé noir Onyx. J’espère que vous prendrez autant de plaisir à parcourir ce compte rendu que j'en ai eu à la rénover. Petite parenthèse chiffré, cette rénovation a durée environ 150h, et dans les 100h pour la correction des défauts (polissage, ponçage, retouche peinture pour les défauts profonds). Comme toujours, on commence par un état des lieux initial. Nettoyage des jantes et passages de roues, en prélavage l' A7 M7, puis pour les passages de roues l'AS G101 + l'A7 U7. Pour les jantes l'AS jante A9 + l'A7 U7. L'ensemble dégoudronné avec le Dodo Juice SN T&G, puis décontamination ferreuse avec le Dodo Juice Ferrous Dueller. Le tout utilisé avec les brosses EZ, pinceau VP classique et CR, brosse no name. Nettoyage de la baie moteur, en prélavage l'A7 M7, puis lavage avec l'AS G101 + l'A7 U7 avec pinceau VP CR et mini brosse EZ. Prélavage de la carrosserie avec l'A7 M7, pendant que la mousse tombe, nettoyage des details et recoins avec l'AS G101 et pinceau SV. Suivit du nettoyage technique des deux sceaux, avec un gant Madness pour les parties hautes et l'éponge Madness pour les parties basses, en shampoing l'A7 EM7. Suivit par le dégoudronnage, la décontamination ferreuse, la décontamination manuel, un dernier lavage et séchage. Pas de photos pour ces étapes, la batterie du reflex avait abandonné sa fonction d'alimentation. Le propriétaire m'a demandé de supprimer quelques autocollants et les monogrammes de portes. Méthode classique, chauffe de l'élément à décoller, puis nettoyage des résidus de colle avec le Dodo Juice SB T&G. Préparation pour le polissage, démontage des éléments, nettoyage avec l'AS G101, puis masquage des parties sensibles. Correction des défauts, je ne vais pas rentrer dans les détails mais donner la trame de base que j'ai suivit. Une première passe pad Zvizzer orange + Menzerna FG400. Traitement localisé pad Zvizzer MF + SHC300. Passe pad Zvizzer orange + FG400. Une foi arrivé la, si la zone est ok, passe pad Zvizzer orange + FG400 en mode rendu et non correction. Passe pad Zvizzer jaune + menzerna 2400, pour finir pad Zvizzer jaune + PA invincible. Pour les wetsanding, j'ai utilisé du 800 jusqu'au 5000. En adaptant le grain d'attaque suivant le défaut à traiter. Nettoyage de la baie moteur avec l'AS G101, polissage avec le Dodo Juice SN MP, traitement des plastiques avec le Dodo Juice Fantastic Plastic. Finitions Pose du traitement céramique Polishangel Shooting final entre deux orages.
  17. Merci les copains Grosse rayure sur le pare choc avant sur le bas à gauche. Rayure sur l'aile arrière droite au niveau de la trappe à essence. Les deux bas de caisses marqués par des entrées/sorties d’humanoïdes au niveau des portes. Beaucoup de micros rayures sur la partie avant des bas de caisse et les bas d'aile avant. Comme si il y'a eu un "nettoyage" de quelque chose. Des micros rayures de frottement sur tout le flanc conducteur, genre le gros Roger qui a frotter son bide tout le long lorsqu'elle était sur le porte voiture. Des traces d'eau incrusté, merci le stockage en extérieur avant départ. Boa pour la photo c'est pas grave, le dégoudronnant est de toute façon dans un contenant neutre.
  18. L'achat d'un véhicule neuf, tout particulièrement sa réception, est un grand moment pour tous. Que l'on soit passionné d'automobile ou non, découvrir son véhicule flambant neuf et passé d'un bout de papier à la réalité. Nous fais retomber en enfance le jour de noël. Mais le monde automobile a bien changé, montage à la chaine, recherche de profit à tous les niveaux, rapidité de production. Le soin apporté est devenu déplorable, puis le stockage, le transport n'arrange rien non plus. La préparation à la concession ou le personnel doit travailler à une cadence folle, poussant à prendre des raccourcis parfois, met le point final d'un parcours redoutablement agressif pour un véhicule devant être impeccable. Le propriétaire de cette M240i a pris conscience de tout cela, souhaitant que son véhicule soit réellement impeccable à sa réception. Il décida de faire appel à mes services pour la préparer par le detailing. Souhaitant également maintenir son véhicule en excellent état le plus longtemps possible, il opta pour la pose d'un traitement céramique. Voulant se faire plaisir, il a choisit l'option single color, qui est donc un traitement personnalisé à la teinte de son véhicule et attitré à cette M240i saphirschwartz. Comme toujours, on commence par un petit tour du véhicule. Avant de faire quoi que ce soit, je retire les autocollants de protections. Pour commencer, prélavage avec l'A7 M7 et nettoyage des détails et recoins avec le pinceau Swissvax et l'APC AS G101. Lavage des jantes et arches de roues avec l'AS Jante A9, l'A7 U7, les brosses EZ, pinceau VP. Je continue avec le lavage technique des deux sceaux, avec l'A7 EM7, un gant Madness pour les parties hautes et une éponge Madness pour les parties basses. Décontamination ferreuse jantes et carrosserie avec le Dodo Juice Ferrous Dueller. Dégoudronnage, surtout retrait des traces de colle, jantes et carrosserie avec le Dodo Juice SN Tar&Glue. Décontamination manuel avec une clay VP jaune et le Dodo Juice Born Slippy. Pour finir avec un dernier lavage et séchage. Polissage de l'ensemble de la carrosserie avec le Polishangel Invincible et le pad LC orange. Les défauts plus importants ont étaient retiré avec le Menzerna FG400 avec pad Zvizzer orange. Le tout emmené par mes deux Flex. Finitions. Pose du traitement céramique Polishangel single color en trois couches. Photos final
  19. Elle revenait tous juste d’un week-end touristique, forcément elle a pris un peu lol. Mais à la décontamination ferreuse elle avait la varicelle Ah oui dodo, ça fais des années que je travail avec, c’est une gamme que j’apprécie beaucoup. Ils fond toujours le taf correctement, évidement il y’a mieux mais pas au même prix, encore que... Le soleil levant est juste parfait pour faire peter ce jaune Merci Environ 70h dont une bonne 50aine de correction
  20. Elle fait moins terne, il a retrouvé tous son peps ce jaune Oui juste posé par après. Non je ne protège pas les autocollants, j'adapte mon polissage c'est tout. Je préfère le rouge et le bleu
  21. Mdr ouai mais j'en ai besoin pour copier le reportage et le mettre sur d'autre forum
  22. ouai j'ai merdé j'arrive pas à récupérer en BBcode
  23. Pour changer des classiques blanc/gris/noir. Cette rénovation sera plus pétillante et coloré, un super jaune uni ternis par le temps va retrouver du peps. Transformant ce petit boxster sympathique en une guêpe prête a piquer. Malheureusement cette teinte n'était pas coopérative et je n'ai pas réussi à faire de photo correct lors de la correction. Mais je me suis rattrapé par un shooting final sous le soleil alsacien, faisant pétiller ce jolie jaune. Petit tour du véhicule avant le début des travaux. Je commence par le nettoyage des roues et passages de roues. Prélavage à l'A7 M7, nettoyage avec l'AS jante A9, dégraissage A7 U7, dégoudronnage Dodo Juice SN Tar&Glue, décontamination ferreuse Dodo Juice Ferrous Dueller. en accessoire, les brosses EZ, pinceau VP normal et CR, brosse no name. Terminé, je poursuis prélavage de la carrosserie avec l'A7 M7, nettoyage des recoins avec un pinceau SV et l'AS G101. Lavage technique des deux sceaux, avec un gant Madness pour les parties hautes et une éponge Madness pour les parties basses, l'A7 EM7 en shampoing Puis nettoyage des intérieur avec l'AS G101 et un pinceau VP. Dégoudronnage avec le Dodo Juice SN tar&Glue. Décontamination ferreuse avec le Dodo Juice Ferrous Dueller et décontamination manuel avec la clay VP jaune et le Dodo Juice Born Slippy en lubrifiant. Pour terminer avec un dernier lavage et séchage. Il est temps d'attaquer le polissage, malheureusement je n'ai pas réussi à faire des photos correct de cette étape. Elles étaient toutes floues ou avec des ombres provenant du balayage crée par les leds. J'ai utilisé la Flex VRG et la Flex XFE 7-12 80. En pad les Zvizzer orange et jaune ainsi que les MF, également le wool pad LC. En polish, Menzerna FG400 et SF2400. Pour les wet, papier 2000 jusqu'à 5000. La suite logique est les finitions et différents traitements Shooting final
  24. Pour changer des classiques blanc/gris/noir. Cette rénovation sera plus pétillante et coloré, un super jaune uni ternis par le temps va retrouver du peps. Transformant ce petit boxster sympathique en une guêpe prête a piquer. Malheureusement cette teinte n'était pas coopérative et je n'ai pas réussi à faire de photo correct lors de la correction. Mais je me suis rattrapé par un shooting final sous le soleil alsacien, faisant pétiller ce jolie jaune. Petit tour du véhicule avant le début des travaux. Je commence par le nettoyage des roues et passages de roues. Prélavage à l'A7 M7, nettoyage avec l'AS jante A9, dégraissage A7 U7, dégoudronnage Dodo Juice SN Tar&Glue, décontamination ferreuse Dodo Juice Ferrous Dueller Terminé prélavage de la carrosserie avec l'A7 M7, nettoyage des recoins avec un pinceau SV et l'AS G101. Lavage technique des deux sceaux, avec un gant Madness pour les parties hautes et une éponge Madness pour les parties basses, l'A7 EM7 en shampoing Puis nettoyage des intérieur avec l'AS G101 et un pinceau VP. Dégoudronnage avec le Dodo Juice SN tar&Glue. Décontamination ferreuse avec le Dodo Juice Ferrous Dueller et décontamination manuel avec la clay VP jaune et le Dodo Juice Born Slippy en lubrifiant. Pour terminer avec un dernier sécha
×
×
  • Créer...